• Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 5 ans

    La série du 12e Docteur a la particularité d'avoir été lancée quelques temps après le début de la saison 8, comprenez donc que Robbie Morrison et Dave Taylor n'avaient pas grand chose pour écrire leur histoire et ce nouveau Docteur et ne pouvait pas créer leur propre compagne étant donné que la série se déroule durant la saison 8 donc avec Clara. Et si vous êtes fan de Doctor Who, vous devez vous rappeler que la saison 8 n'était pas génial (toujours meilleure que la 7) et était plus la saison de Clara que celle du 12e. Du coup, la série la plus faible des 3 ? Nope ! J'aime beaucoup Capaldi, qui est un excellent Docteur et qui s'est vraiment révélé durant la saison 9 et l'on retrouve ici tout ce qui fait son charme : un Doc plus froid, plus arrogant et plus provocateur que les précédents ce qui apporte des situations assez droles, qui n'est pas sans rappeler le personnage de Gregory House. Contrairement au 11e, j'ai totalement retrouvé le Docteur de Capaldi. Concernant Clara, elle est plus en retrait, plus dans son role de compagne et je l'ai rarement autant apprécié qu'ici. Bref, c'est très fidèle à la série et même parfois plus intéressant que la saison 8 et les dessins sont bons. MAIS. Ben comme dit plus haut, même si les auteurs s'en sortent bien ils sont forcément prisonniers de la saison 8. On sait bien que Clara ne craint rien et que sa relation avec le Docteur ne va pas grandement évoluer. Et si on a deux histoires solides, elles ne m'ont pas totalement emportées et le fil rouge n'est pas assez prenant pour que j'achete le 2e tome les yeux fermés. Là aussi à tester !

Suite à la reprise du titre Doctor Who par l'éditeur anglais Titan Comics, c'est Akileos qui est désormais chargé de fournir les fans français du Docteur en dose de comics. Une publication débutée en kiosque pour quelques mois plus tard être disponible en librairie. Doctor Who : Le Dixième, Doctor Who : Le Onzième et Doctor Who : Le Douzième, 3 titres réguliers sur les 3 Docteurs les plus récents donc, 2 tomes disponibles chacun à l'heure où nous écrivons ces lignes. Mais que valent ces séries ? Penchons-nous aujourd'hui sur le Douzième Docteur, incarné par Peter Capaldi.

 

Doctor Who : Le Douzième Docteur a débuté avec 2 handicaps. Le premier et pas des moindres : le comics a commencé seulement quelques mois après les débuts de Capaldi. Supposons que l'équipe avait tout de même les scénarii de cette première saison, ça reste un exercice difficile surtout pour écrire ce nouveau Docteur ou sa relation avec Clara... sachant que la saison 8 avait un peu raté ces deux points. Puis contrairement aux deux autres séries, Doctor Who : The Twelfth est "bloqué" dans une période précise : impossible d'offrir une nouvelle compagne au Docteur, les épisodes du comics se déroulent forcément durant la saison 8 donc il ne pourra rien arriver à Clara ou rien d'incroyable au risque de créer des incohérences avec la saison en cours. En terme de liberté créative, c'est pas top !

Le comics souffre de ce manque d'originalité même si les auteurs exploitent des idées intéressantes... mais sans que ce soit réellement bien traité ou marquant. Malgré le peu d'informations qu'on a sur eux, le Docteur et Clara sont bien écrits, reprenant certes des éléments de la saison 8 mais moi qui n'aime pas Clara je l'ai trouvé bien moins agaçante tandis qu'on retrouve le caractère hautain et décalé du Docteur de Capaldi. Malgré tout, j'ai un peu peiné à lire ces épisodes d'une part parce qu'un twist intéressant est compliqué vu le contexte et qu'il n'y a pas de fil rouge qui justifie réellement un comics, à part le plaisir de suivre d'autres aventures de ce Docteur. Probablement que la suite sera de meilleure qualité une fois le personnage mieux cerné par les scénaristes mais quoiqu'il arrive je doute que la série pourra avoir la même liberté que les deux autres, elle reste le produit dérivé le plus actuel et doit garder les ingrédients de la saison en cours.

Doctor Who : Le Douzième Docteur est donc le vilain petit canard du trio. Loin d'être mauvais, il bénéficie tout de même de bons dessins et emmène le Docteur et Clara dans des mondes difficilement réalisable à la TV (et c'est tout l'intéret d'une série en comics, non ?). Mais pour une série qui arrive à se renouveler sans cesse, on est un peu déçu par cette adaptation. Allez, pour finir sur une bonne note, le dernier épisode sur la Roulette Russe des Seigneurs du Temps est très bon. Mais est-ce suffisant ?

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Ca se lit bien
- Capaldi, si on aime
- Des idées intéressantes...

LES POINTS FAIBLES

- Moins de libertés, moins de prise de risque
- ... mais des aventures oubliables

 

2.5

Sympa sans plus

Conclusion

La série la plus faible des 3 mais difficile de faire original et captivant avec un personnage principal tout juste créé...