Panini Comics

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 8 ans

    J’ai attaqué la lecture de ce numéro avec plaisir étant donné que j’aime beaucoup le personnage de Thor et son univers mais que j’ai beaucoup de mal avec ce qu’en fait Matt Fraction depuis un moment. Un nouvel auteur qui offre une histoire indépendante me plaisait donc bien. Malheureusement, ce n’est pas si indépendant que cela et même pas si bon que ça. DeMatteis réutilise apparemment des éléments des ses anciens travaux sur le Silver Surfer et le cosmique de manière générale, ce qui fait qu’il est un peu difficile de rentrer dedans et de vraiment s’y intéresser pour ceux qui n’avaient pas lus ces titres, comme moi. Pour autant, le présentation de cette histoire et la re-contextualisation sont plutôt bien faites, si on n’est pas autant intéressés qu’on pourrait l’être, on comprend au moins de quoi il s’agit. Le problème majeur de cette histoire pour moi c’est la trop grande échelle sur laquelle elle se déroule, une guerre entre de grandes entités cosmiques, qui relègue quasiment Thor au second plan, alors que c’est bien une histoire sur le dieu de tonnerre que je m’attendais à lire. L’autre gros souci est celui de la narration, bien trop présente. DeMatteis nous raconte l’histoire à travers un personnage témoin de celle-ci qui s’adresse directement à nous, et le fait quasiment dans chaque case, avec beaucoup trop de texte et de précision alors que les images devraient plus parler d’elle-même. De manière générale, c’est une histoire épique plutôt bien menée mais assez mal narrée et qui aura du mal à intéresser beaucoup de monde. Les dessins par contre, de Rich Elson, sont vraiment bons. Ils sont à la hauteur de l’histoire et des grands évènements qui s’y déroulent, on a le droit à des scènes de combat assez impressionnantes. Un gros point positif pour cet annual.