Delcourt

17 / 25 (2021)

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 ans

    La lecture de ce numéro est passée encore une fois beaucoup trop vite, et si c'est frustrant, c'est très souvent bon signe pour la qualité d'un titre. Dans cet arc en cours, Robert Kirkman fait clairement le choix de laisser Mark en retrait et de donner de l'espace à des personnages moins centraux, le nouveau Invincible d'une part, mais surtout le couple Monster Girl/Robot. Le scénariste a crée un univers et des personnages tellement bons, qu'il peut se permettre de faire ça sans entacher la qualité du titre, c'est quand même pas rien. Concernant ces personnages donc, j'avais du mal avec Zandale dans les derniers numéros mais il y a clairement du mieux ici. Je suis toujours pas passionné par le personnage mais entrer de plus en plus dans sa vie et son intimité aide à l'apprécier et s'attacher à lui. Mais la meilleure partie de ce numéro est celle consacrée au couple Monster Girl/Robot et ce qu'il leur est arrivé durant leur passage dans cette autre dimension. On a le droit à des flashbacks très bien construits et toujours de bonnes scènes de dispute dans le présent. Ca va continuer sur les prochains numéros, et tant mieux ! La scène d'attaque en début de numéro est aussi très sympa avec un gros clin d'oeil aux Sequids bien marrant. Malgré tout, on est quand même dans une grande période d'Invincible pour le moment, c'est assez calme et attend que les choses bougent de nouveau à l'approche du numéro #100. La force des dessins ce mois-ci est que Cory Walker vient épauler Ryan Ottley pour les scènes de flashbacks, ce qui crée un vrai contraste avec le présent et rend l'histoire bien plus crédible.