• Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 5 jours

    Dès ce second numéro, on sent qu'il s'agira d'une maxi-série à apprécier pleinement en format relié, parce qu'il est déjà difficile de s'y replonger. Pour autant, on est toujours dans une enquête policière impeccablement racontée et mise en page, avec des séquences intelligentes et une intrigue maitrisée, dans une sorte de huit clos sur ce numéro. L'ambiance produite par les dessins de Fornés fait très polar et ce n'est pas une surprise, ça ne l'est pas non plus sur la complémentarité entre les auteurs.