Panini Comics

2 / 2 (2022)

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Nouvel arc pour cette série Invincible Iron Man avec une première partie dans laquelle il ne se passe malheureusement pas grand chose d'intéressant et qui sert finalement plus de numéro de transition qu'autre chose. L'intrigue autour de War Machine n'a rien de passionnant pour le moment, même si elle nous offre un bon twist en fin de numéro. Pour le reste, Bendis continu de développer les nouvelles relations de Stark, avec toujours de bons dialogues, mais attention à ne pas devenir redondant, notamment avec Doom. Mike Deodato remplace David Marquez pour cet arc et la série perd déjà de son charme. Pas que Deodato soit mauvais, on connait son talent et il nous sort un numéro honorable, mais Marquez était tellement impressionnant sur cette série, c'est presque dommage qu'il doive bosser sur Civil War II. Mais pourquoi Deodato donne la tête de Vincent Cassel à Doom ? C'était assez étrange.

  • Dykonn
    Dykonn

    il y a 7 ans

    Enfin! Voilà comment on pourrait résumer la lecture de ce nouveau numéro de Iron Man. Après des débuts timides, Bendis semble prendre le temps de poser les bases à un run des plus surprenants. L'intrigue autour de Madame Masque semble enfin donner satisfaction. Le plus surprenant, vient du changement de dessinateur. Exit Marquez. Mike Deodato prend la relève et impose de suite son style, un style qui colle à la peau du travail de Bendis, plus sombre, plus inquiétant et surtout plus expressif. Tout au long des 20 pages, on se surprend à apprécier de nouveau l'histoire consacrée à Tony Stark. Car il est bien question de l'homme sous l'armure et non de l'armure elle même. Toujours pour éviter le spoil, il ne sera pas expliqué ici la teneur de ce numéro (notamment concernant War Machine), mais, le fan de Iron Man s'y retrouvera forcément.