ÉDITION LIMITÉE À 500 EX.

Doctor Who comics : Les nouvelles aventures du Onzième Docteur

Suite aux évènements des épisodes « La Pandorica s’ouvre », le Onzième Docteur explore sa toute nouvelle réalité à la recherche d’anomalies dans le tissu de l’univers. De son côté, Alice Obiefune est accablée de tristesse et voit sa vie s’effondrer après la mort de sa mère et la perte de son emploi. Bientôt, elle devra aussi quitter son appartement, contrainte et forcée. C’est le moment que choisissent le Docteur et un chien extraterrestre au pelage arc-en-ciel pour lui rentrer dedans au beau milieu d’un embouteillage londonien et l’embarquer dans une aventure haute en couleur et en émotion…

Dessin : Simon Fraser & Boo Cook, Scénario : Al Ewing & Rob Williams (« Judge Dredd »)

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Ce numéro de Doctor Who débute comme celui sur le dixième Docteur, en se focalisant sur Alice, un personnage que l'on ne connaît pas, mais qui pourrait bien finir comme la nouvelle compagne. Oui, parce que là aussi, le Docteur est seul, on se situe après qu'il a quitté les Pond. Alice est aussi seule, triste d'avoir perdu sa mère, son boulot et son logement, elle voit la vie en noir et blanc. Jusqu’à ce qu’elle croise un chien multicolore poursuivi par un étrange personnage avec un nœud papillon. Les scénaristes Al Ewing et Rob Williams nous offre un récit court, très dynamique, à la fois triste et marrant. Ce numéro contient une petite histoire complète, mais ouvre la porte à plus. En effet, on aperçoit un Timelord qui annonce des choses intéressantes pour la suite. Cette série commence bien mieux que celle sur le dixième Docteur. On est content de retrouver Londres, et un Docteur qui court beaucoup. Les dessins de Simon Frazer sont moins précis, mais plus vivants. La qualité du fascicule est toujours là, avec du bon papier. En bonus, nous avons une histoire courte d’une page consacrée aux Pond. Ensuite, c’est l’excellente série Fear Agent qui a le droit à un extrait. Si ce numéro n’a rien d’extraordinaire, il reste très sympathique, et surtout promet une intrigue plus passionnante sur les Timelords. A suivre ! http://www.mdcu-comics.fr/news-0020543-akileos-review-vf-doctor-who-comics-1.html