The Amazing Spider-Man (1963) - Interlude

Interlude

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - The Conversation

The Conversation

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Meanwhile...

Meanwhile...

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Sensitive Issues

Sensitive Issues

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Looking Back

Looking Back

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - A Strange Turn Of Events

A Strange Turn Of Events

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Cold Arms

Cold Arms

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Arms And The Men

Arms And The Men

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Until The Stars Turn Cold

Until The Stars Turn Cold

The Amazing Spider-Man (1963)

Auteur : J. Michael Straczynski
Dessinateur : John Romita Jr.

Peter Parker a toujours caché à sa tante May qu’il était Spider-Man. Mais lorsque cette dernière perce son secret, le jeune homme découvre qu’elle est bien plus forte qu’il ne le pensait. Par ailleurs, les efforts de Peter pour regagner le cœur de sa femme, Mary Jane, sont mis à mal par le retour de son vieil ennemi, le Dr Octopus. Ce volume rassemble les épisodes US d’Amazing Spider-Man (Vol. 2) 37 à 45

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    Après un dur combat dans les précédénts volets (lire dans la même collection The Amazing Spider-Man : Vocation ou le Marvel Icons - Spider-Man par Staczynski/Romita Jr tome 1 chez Panini), Peter Parker est exténué et faible. Tellement affaibli qu'il ne se rend même pas compte que sa tante May apprend, à son insu, la vérité sur sa double identité. En plus des déboires sentimentaux qu'ils rencontrent avec Mary Jane, avec laquelle il est séparé, Parker et son alter ego le Tisseur devront faire face à des disparitions mystérieuse de SDF et de fugueurs ainsi qu'au retour du Dr Octopus et de son "usurpateur". Nouvellement venu du monde de la télévision et des séries TV avec notamment sa création Babylon 5, Joseph Michael Straczynski dit "Stracz" poursuit son run sur le Tisseur en y apportant une touche d'humour et d'ironie qui transparaissent sur le personne principal iconique de la Maison des Idées. Grâce à son écriture on s'intéresse davantage à la vie personnelle du héros qu'à ses combats et ses aventures sous le costume de l'araignée. On notera le numéro où on suit la vie d'une journée de nos héros, Peter, Mary-Jane et May sans qu'il n'y ait une seule bulle de dialogues. Une petite pépite du comics. Le tout superbement illustré par John romita Jr., qui était au top de sa forme artistique aux début des années 2000 et qui se montre quand même assez irrégulier dans ses réalisations de ces dernières années. Un recueil pas forcément indispensable dans les comics à avoir ou lire sur le Tisseur New Yorkais de Marvel mais qui reste divertissant et original car s'attachant plus à traiter de Peter Parker et de ses rapports avec ses proches que sont MJ et Tante May que d'exploiter une fois de plus le Héros et ses lances-toiles dans ses combats infinis contre ses multiples ennemis. Le tout subtilement réalisé par le très bon duo Stracz'/Romita Jr. A noter les bonus supplémentaires de la collection sur l'oeuvre de Straczynski sur The Amazing Spider-Man, sur l'évolution graphique d'Octopus depuis 50 ans et les couvertures et Karee Andrews.