Auteur : Neil Gaiman
Dessinateur : John Romita Jr.

Créés par les Célestes, des êtres intergalactiques, les Éternels sont immortels et dotés d'immenses pouvoirs. Ils existent depuis des milliers d'années et ont vu nombre de civilisations naître et disparaître. Pourtant, personne ne se souvient d'eux. La vie de l'étudiant en médecine, Mark Curry changera de façon dramatique lorsqu'il en découvrira la raison.

Ce volume rassemble les épisodes US de la série Les Éternels 1 à 7.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 3 ans

    Hachette a décidé dans sa Collection référence de réédité cette histoire de 2006/2007 de Neil Gaiman (Angela, Sandman, Marvel 1602...). L'auteur anglais remet au goût du jour les créations cosmiques de la légende du comics Jack "The King" Kirby, les éternels. Une race conçue par des créatures Divines Aliens appelées Les Célestes (également créés par Kirby), il y a un million d'années dans le but de protéger la Terre et son évolution et s'opposer à la race des Déviants. Mais la caste des Eternels a mystérieusement disparu depuis quelques décénnies. Leurs membres sont désormais amnésiques et vivent au sein même de la société des mortels du XIXème siècle. Pourquoi? Qui leur a fait perdre la mémoire? Que feront-ils quand les Eternels quand ils apprendront la vérité? Feront-ils le bien ou le mal? S'opposeront-ils de nouveau aux Déviants ou les laisseront-ils anéantir le Monde? L'Histoire peut paraître pour certains comme du déjà-vu, sur le fait d'employer un héros amnésique, une race de dieux ancestraux et des menaces galactiques, le tout caché de l'Humanité. Mais on passe un bon moment de lecture parsemé de SF mêlée à l'histoire de l'Homme. L'auteur s'entoure de John Romita Jr. aux dessins (Kick-Ass, Daredeveil,The Man without Fear, Captain America Marvel Now, Superman New 52...) pour redonner vie aux Eternels. Bien qu'on connait l'illustrateur pour ses traits particuliers et son irrégularité qualitative des ses planches, on peut dire qu'ici, il fait un bon job et qu'il est en forme, l'encrage et la colorisation aidant aussi grandement. En bonus, des dossiers en fin d'album sur Les Eternels des Kirby et sur le scénariste anglais Neil Gaiman