Oliver Queen est l'héritier d'une fortune colossale qu'il utilise pour financer la croisade de son alter ego : le justicier masqué Green Arrow. Mais tout ceci vole en éclats le jour où l'assassin Komodo s'en prend à ses plus proches alliés et lui révèlent les secrets sur la disparition de son père.

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Du très très bon Green Arrow ! Jeff Lemire et Andrea Sorrentino ont redonné des couleurs au personnage bien maltraité depuis les débuts des New 52 avec un semi reboot. A ne pas manquer... chez Urban Comics, pour avoir la suite du run en 3 tomes.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Lemire / Sorrentino ou le duo parfait. Ils ont redoré le blason de Green Arrow qui faisait grise mine avant leur arrivée. Plen de choses sont mises en place, c'est très bon et la partie graphique est surprenante mais pourra ne pas plaire à tout le monde.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    #17 J’avais decidé d’abandonner pour le moment la lecture du Green Arrow new 52 déçu de des precedents arcs mais le regain d’intérêt avec le changment d’équipe aux manettes et les critiques positives de ce N°17 m’ont fait changer d’avis. Bien qu’on ai pas lu les précédents volets, on peut se plonger sans problème dans celui-ci. Un nouvel arc débute. Le scénar’ est intéressant. Peut-être la série Arrow a motivé Lemire à faire du bon sur le comic-book. Les dessins de Sorrentino sont pas mal et originaux même s’il faut s’habituer une colorisation particulière. 4,5/5 #18 Oliver Queen, le Green Arrow a été accuse du meurtre d’Emerson, un proche ami de son défunt père, pour être discréditer. Qui se cache derrière cela? Ollie débute l’enquête. Dans la continuité des précédents et intéressants numéros depuis le changement d’équipe où le réalisme et la simplicité sont de rigueur et qui se veut proche de la série TV Arrow.4/5 #19-23 Poursuite du combat entre l’Archer Vert et Komodo. De l’action simple et pure. Green Arrow repart sur de bonne base depuis le n°#17 grâce au duo Lemire/Sorrentino qui a repris le titre.A l'issu un grand ennemi de l'Archer Vert fait sa 1ère apparition New 52. Il donnera du fil à retordre au héros.4/5 #23.1 : Count Vertigo Les origines New 52 du comte Vertigo, grand ennemi de Green Arrow par Lemire et Sorrentino. Plutôt bon et dans l lignée des précédents volets du duo artistique. #24 Fin du combat entre Green Arow et Vertigo mais une autre guerre se trame à Seattle. Un guerre pour les territoires. C'est là qu'arrive un personnage qui avait été spécialement créé pour la série TV Arrow et qui se retrouve transposé dans le Comics DC (un peu comme l'Agent Phil Coulson à l'époque chez Marvel). 4/5 Un recueil regroupant les 1ers volets de l'Archer Vert signés Jeff Lemire et Andrea Sorrentino. On peut dire qu'ils ont rattraper la qualité scénaristique et artistique du titre qui était vraiment en désuétude depuis le #1 du New 52 en 2011. Certes on sent l'envie de coller au succès de la série Arrow CW tout en essayant de garder une patte comic-book. On espère juste que DC et les auteurs savent que les lecteurs de comics ne sont pas forcément l'audience ado/teenagers de la CW

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 5 mois

    Excellent début de run