Scott Lang n'a jamais été considéré comme le meilleur super-héros au monde, ni même le meilleur Ant-Man. Mais aujourd'hui, l'Iron Man supérieur lui offre l'occasion de devenir le justicier qu'il a toujours rêvé d'être. Un nouveau départ signé Spencer et Rosanas. Puis, Iron Man affronte Ultimo, par Casali et Kurth.
(Contient les épisodes US Ant-Man (2015) 1-2 ; Iron Man: Titanium! 1(III))

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Mais pourquoi avoir créé un magazine Ant-Man alors qu'une série aussi excellente aurait mérité une édition en 100% ? Pourquoi ??

Iron Man: Titanium!

Mini-séries & One-Shots Iron Man

Sortie du film oblige, Panini Comics consacre ce mois de juillet à mettre en avant le super-héros Ant-Man dans son catalogue. Et tout comme SHIELD le mois dernier (la review ici), c'est un magazine kiosque qui s'offre à Scott Lang. Bonne initiative ? Pas vraiment. A zapper ? Sûrement pas.

Je vous en avais parlé à la sortie du premier numéro en VO, Marvel Comics a profité de la sortie de son film pour offrir une nouvelle série à Ant-Man. Au casting : Scott Lang bien sur, mais sans Hank Pym, Guêpe voir Hope Van Dyne (va savoir quand ils vont l'introduire dans l'univers 616...). Déjà perdu ? Non, car l'univers vous sera plus ou moins familier si vous avez vu le film. En effet, on retrouve ce qui faisait l'identité du Scott Lang du MCU : un mec bien qui se bat pour voir sa fille, et qui tente tant bien que mal de trouver du boulot malgré son passé de voleur. A ceci s'ajoute son statut de super-héros secondaire récemment ressuscité, une Cassie Lang un peu plus âgée et un Iron-Man en mode "Superior" (néanmoins, pas besoin de lire la série Iron-Man pour tout comprendre). Et bien sûr, qui dit Ant-Man dit un super-héros capable de rétrécir et de commander aux fourmis. Tout ça c'est très bien, me direz-vous, mais qu'est-ce que va bien pouvoir raconter Ant-Man ? Et bien le scénariste Nick Spencer et le dessinateur Ramon Rosanas se sont sûrement posés la même question, car il aurait été difficile et décevant d'en faire un simple titre de super-héros à la Spider-Man. Du coup, deux possibilités : se concentrer sur la relation père-fille des Lang (ce qui n'aurait pas été inintéressant) ou repartir sur une série de voleur. Problème : Ant-Man est un super-héros, plus un criminel. Solution : on lui donne le rôle inverse, celui de responsable de la sécurité. Sa mission désormais : empêcher toute sorte de tentative d'effraction, même lorsqu'on fait la taille d'une fourmi.

La série principale de ce magazine est une vraie réussite. Les deux premiers épisodes sont très denses, très différents mais toujours intelligents, divertissant et surprenants. Si vous avez lu Superior foes of Spider-Man dans le magazine Spider-Man, vous avez une idée du ton que va adopter Nick Spencer pour Ant-Man : une série sur des charmants losers. On vous laisse quelques surprises, mais Ant-Man est un titre où ses auteurs ont compris qu'ils pouvaient se lâcher avec cet univers sans pour autant tomber dans du Deadpool. Ainsi, une maison de poupée et un smartphone deviennent un home cinéma grâce aux particules Pym et on s'étonne à peine de voir Ant-Man s'associer avec des vilains de 3e division qui essayent de suivre son exemple de rédemption. Des team-ups du pauvre qui s'expliquent facilement dès le 1er épisode, avec la présence d'un Superior Tony Stark qui laisse plus ou moins comprendre aux lecteurs que Scott Lang n'est pas/plus un héros qui cotoie les grands et que la série sera à part dans le catalogue Marvel. Ramon Rosanas de son côté nous offre de très bonnes planches, bien qu'il ne joue pas assez avec les passages "Ant-Man". C'est dommage, mais le scénario ne l'exige pas forcément donc soit.

Ant-Man est donc une série à ne pas manquer qui rend le personnage de Scott Lang bien plus intéressant que sa version cinématographique. C'est non seulement un excellent point d'entrée mais aussi une bonne suite à ceux qui lisaient la série Superior foes of Spider-Man. Le seul bémol, c'est que la série est actuellement en pause (à cause de Secret Wars) et donc que le kiosque risque de vite rattraper la VO. Que fera Panini à ce moment ? Mystère. Mais quand on voit que pour combler ce numéro, un épisode secondaire d'Iron-Man a été choisi plutôt qu'un ancien Ant-Man, on peut craindre le pire... Numéro que je n'ai pas lu par ailleurs, vous m'excuserez. Mais si j'achète du Ant-Man, c'est pas pour lire une mini sans importance sur un personnage déjà assez mis en avant...

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La série Ant-Man.
- Un Scott Lang intéressant.
- Un casting assez fou.
- Un excellent point d'entrée.

LES POINTS FAIBLES

- Le format kiosque
- Que fout cette mini-série Iron-Man ici ???

 

3.5

Très bonne série Ant-Man

Conclusion

Si on regrette le format kiosque (même si la librairie est + ou - difficile pour divers raisons) et une série bonus hors-sujet, Ant-Man est un magazine qui contient une excellente série, l'une des dernières pépites de Marvel Comics. Après, serez-vous au rendez-vous à ce prix-là ?