Operation: S.I.N. #1

Operation: S.I.N. (2015)

Phil Coulson et les Agents du S.H.I.E.L.D. font face aux plus grands dangers qui menacent l'univers Marvel ! Découvrez deux épisodes de la nouvelle série S.H.I.E.L.D. signée Waid, Pacheco et Ramos. Puis, direction les années 50 en compagnie de Peggy Carter et Howard Stark dans le premier chapitre d'Operation: S.I.N., par Immonen et Ellis.
(Contient les épisodes US S.H.I.E.L.D. (2015) 1-2 ; Operation: S.I.N. 1)

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Si Operation SIN est pas mal du tout, SHIELD est une grosse fan-fiction. Le premier épisode est très mauvais mais la série se rattrape un peu avec un deuxième épisode sur Miss Marvel déjà plus posé et avec un Ramos en forme. Si vous êtes fans de Team-Up, tentez ce premier numéro, sinon passez votre chemin.

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Deux nouvelles séries, pour ceux qui aiment le SHIELD et ses secrets, malheureusement SHIELD n'est pas pas la hauteur, malgré un bon deuxième numéro avec Ms Marvel. Pour Operation SIN, vous aurez le plaisir de retrouver Peggy Carter et Howard Stark. Après 4.60 euros pour un numéro de bon sur les trois... ce n'est pas forcément génial. À vous de voir.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 6 ans

    S.H.I.E.L.D #1 Créée pour le cinéma en 2008 dans le lancement du Marvel Cinematic Universe avec Iron Man de Jon Favreau, le personnage de Phil Coulson, l'agent du SHIELD joué par Clark Gregg, est devenu si classe pour les fans que Marvel a décidé, en plus de développer le personnage dans des one-shot et d'autres apparitions ciné (Iron Man 2, Thor, Avengers), de l'intégrer à l'univers des comics. Après sa prétendue mort dans "Avengers" de Joss Whedon, le personnage a droit depuis 2013 à sa propre série avec sa propre équipe d'agents (la saison 3 est pour bientôt). Au tour de ses coéquipiers, les agents Fitz, Simmons et May d'être intégrés au monde des comics de la Maison des Idées. Dans ce N°#01 on en apprend un peu plus sur le passé de Phil Coulson , un incollable sur les super héros bien avant son intégration au SHIELD. Une passion qui lui sera utile lors des diverses missions à travers le monde. A ses côtés son équipe appuie et renforce les Avengers lors d'une mystérieuse invasion alors que l'épée de Heimdall, le gardien du Bifrost d'Asgard est entre les mains d'un terroriste islamiste. Mark Waid prend en main ce 1er volet qui est presque plus un team-up qu'un volet centré uniquement sur le SHIELD, Coulson et son équipe. Au dessin, on retrouve le très en forme Carloc Pacheco qui,de par son esthétisme sur les planches, permet de rendre assez intéressant le tout. 3,5/5 S.H.I.E.L.D #2 2nd volet de ce nouveau titre. Coulson et son équipe font équipe avec la nouvelle et jeune Miss Marvel pour contrer un trafic parallèle d'objets liés à des super vilains au sein même d'un lycée. L'histoire n'est pas forcément au top. C'est dommage venant de Mark Waid mais Humberto Ramos arrive au dessins de ce 2nd volet et permet de rendre le volet convenable s'il ne restera pas mémorable. 3/5 Opération : S.I.N #1 Au tour de l'agent Carter d'avoir sa propre série comics. Bien que déjà présente dans les comics depuis 1966 au côtés de Captain America durant le 2nde Guerre Mondiale, l'agent Carter revient dans un comics un grâce à sa mise en avant dans le film de Joe Johnston, "Captain America - First Avenger" puis dans sa propre mini-série TV "Agent Carter". Dans les années 50, Howard Stark demande à Peggy de l'aider à lutter contre l'Hydra en pleine période de Guerre Froide alors que l'organisation criminelle à des liens avec des technologies extra-terrestres. L'histoire est plutôt bien amenée par Kathryn Immonen mais un seul numéro pour ce magazine bimestrielle est peut être un peu trop frustrant. Les dessins de Rich Ellis sont plutôt bons et parfait pour le côté années 50 de l'histoire. 3,5/5 Un magazine kiosque que je ne voulais pas forcément prendre car je suis plutôt attaché à des "saga complète" ou des "hors Série" pour ce qui concerne les sorties kiosques. Mais je l'ai feuilleté et les dessins respectifs de Pacheco, Ramos et Ellis m'ont emballé. Après l'histoire reste assez basique car introductive que ce soit pour le SHIELD avec Coulson et sa Team que pour l'Agent Carter dans Opération : S.I.N. Le fait de n'avoir que trois volets pour un magazine bimestriel, deux pour SHIELD et un seul pour Operation : S.I.N, est assez frustrant surtout aux vues du prix établi de 4€60.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 2 ans

    Particulièrement apprécié SIN mais la série SHIELD...

Les librairies et kiosques français accueillent un nouveau magazine Panini Comics ce mois-ci : S.H.I.E.L.D. #1, une revue totalement consacrée aux hommes de l'ombre de l'univers Marvel. Un pari osé et qui a le mérite de piquer la curiosité des lecteurs tant le concept est aussi original que risqué. Mais alors, pari réussi ? Réponse ci-dessous.

Rappel des faits. Nous sommes en 2013. The Avengers et Iron-Man 3 sont des succès mondiaux et Marvel Studios peut se féliciter d'avoir réussi à monter un projet aussi ambitieux qu'est le Marvel Cinematic Universe (MCU). Ayant le vent en poupe, Marvel décide de voir plus grand en lançant une première série TV liée au MCU et diffusée sur ABC. Nommée Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., la série suit une équipe de l'agence de Nick Fury, dirigée par Phil Coulson, pourtant décédé dans Avengers, qui enquête dans un premier temps sur des crimes liés à des technologies vus dans le MCU puis doit gérer la renaissance d'H.Y.D.R.A. et la disparition de leur agence suite à Captain America : The Winter Soldier. Si la première saison déçoit les fans, la seconde est un succès et Marvel offre la même année une mini-série à Peggy Carter, le premier amour de Captain America, intitulée Agent Carter.

Sans grande surprise, Marvel Comics a sorti récemment deux séries pour surfer sur la vague, S.H.I.E.L.D. et Operation S.I.N. (Peggy Carter). Dans le même temps, W9 a diffusé Les Agents du S.H.I.E.L.D. qui a fait d'excellents scores d'audiences hebdomadaires. Face à cette importante fan-base française et avec ces deux nouveaux comics, on ne peut pas reprocher à Panini d'avoir voulu profiter eux aussi du phénomène. Là où ça pose problème, c'est d'y consacrer tout un magazine, là où la librairie ou des kiosques Hors-Série auraient pu faire l'affaire. En effet, d'une part ça fait cher les 3 épisodes (même si techniquement...). Et d'autre part, la qualité n'est pas là... ou du moins, la pub est mensongère...

Encore que, c'est plus la faute de Marvel Comics. En effet, ne vous attendez pas à retrouver l'esprit Agents of S.H.I.E.L.D. dans la série S.H.I.E.L.D. Car bien que l'on retrouve à chaque numéro Phil Coulson accompagné des agents May, Fitz ou Simmons*, et que le comics semble reprendre leurs personnalités, ils ne sont pas introduits et ont très peu d'interactions entre eux, la mission étant le coeur du récit. Difficile pour un lecteur qui n'a pas vu la série de comprendre qui sont ces agents et leurs spécificités par rapport à n'importe quel autre agent du SHIELD. Seul Coulson est plus ou moins présenté, et encore c'est digne d'une fan-fiction, comme tout ce premier numéro. Phil Coulson est ainsi un super-agent du SHIELD qui connaît tous les super-héros et super-vilains de son monde, leurs identités secrètes, leurs points forts et points faibles. Il est pote avec tout le monde et en cas de problème, il peut compter sur eux pour l'aider. En bref, Coulson n'est pas l'agent lambda que l'on pensait, c'est le Big Boss de Marvel. De ce fait, ces nombreuses connections vont lui permettre à chaque épisode de s'associer à un ou plusieurs super-héros pour vaincre une menace. Oui, vous l'avez compris, S.H.I.E.L.D. est une série Team-Up !

En faire un Team-Up est plutôt surprenant, car à l'annonce d'un comics inspiré d'AoS on envisageait plus deux cas de figures : une série très proche de ce que nous offrait la saison 1 dans un univers plus développé ou bien ce que désiraient certains fans Marvel à l'annonce d'une série TV sur le SHIELD, un comics plus sérieux et des agents que l'on pouvait vraiment qualifier d'espions. C'est donc ni l'un ni l'autre que nous offre le scénariste Mark Waid, pourtant remarquable, et qui choisit de faire une série d'alliances de héros. D'un côté, on peut y voir un pied de nez à une partie des haters d'AoS, déçus de ne pas voir plus de super-héros dans la série TV, car de ce côté le premier épisode nous en donne un paquet et pas mal de scènes seraient impossible à réaliser à la télévision. De l'autre, c'est tout de même assez mal foutu, avec un Carlos Pacheco pas au meilleur de sa forme, un vilain sans charisme et un scénario très peu inspiré. Et même si on peut féliciter le fait que Waid ne choisisse pas les super-héros les plus vendeurs, qu'il glisse quelques références et un indice pour le futur d'AoS et que le 2e épisode sur Miss Marvel est déjà bien meilleur (en grande partie grâce à sa confrontation Coulson/Miss Marvel et le dessinateur Humberto Ramos)... On a bien du mal à voir la série décoller avec un casting aussi peu charismatique et un concept qui ne colle pas du tout au SHIELD. Car déjà que les Team-Ups sont en général assez mauvais, si en plus on le personnage principal est un inconnu....

Mais tout n'est pas mauvais dans ce magazine ! Car comme dit plus haut, il n'y a pas que Coulson qui a eu le droit à sa série de comics, Peggy Carter aussi. Et c'est dans Operation S.I.N. que nous la retrouvons, une aventure qui se déroule à la fin des années 40. Comme le titre l'indique, la mini-série a un lien avec l'event Original Sin, mais sa lecture est dispensable. On retrouve tout ce qui nous plait chez Peggy Carter et Howard Stark (lui aussi de la partie) et l'univers de cet époque, où les super-héros se comptent sur les doigts de la main et sont pour la plupart disparus. Contrairement à SHIELD, Carter et Stark n'ont pas de super alliés pour se sortir du pétrin et doivent compter sur leurs compétences physiques et mentales ce qui rend la série plus originale et intéressante (même si, on se doute que rien de grave ne peut leur arriver), d'autant plus lorsqu'on connaît la nature de la menace. Kathryn Immonen et Rich Ellis font du bon travail dans cette histoire rétro et leur Peggy (blonde) est délicieusement badass. Si l'histoire est surtout l'occasion de revoir Carter et Howard et qu'elle n'aura probablement aucun impact, on se laisse emporter et on a assez hâte de lire les 4 prochains numéros. Seul bémol : tout le monde n'accrochera pas au côté rétro... Et dans ce cas on espère pour vous que S.H.I.E.L.D. vous plaira.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Operation S.I.N.
- Des indices sur la saison 3 de SHIELD ?
- Humberto Ramos.

LES POINTS FAIBLES

- La série S.H.I.E.L.D.
- Un #1 catastrophique.
Pourquoi le Team-Up ?
Réservé aux fans de la série.
Cher.

 

2.5

Faible

Conclusion

On y a cru... Mais S.H.I.E.L.D. malgré son concept n'a pas un catalogue très intéressant. Si Operation S.I.N. est sympathique, difficile d'adhérer à des Team-Up du SHIELD, d'autant que le casting est assez pauvre et le fil rouge encore très mystérieux. Reste donc à attendre le magazine Ant-Man, dont la série principale, elle, est de qualité.

*(Ward et Skye sont les grands absents et on peut le comprendre...)