Gotham Eternal

Batman (2011-2016)

Part 3 : The Truth and Noth...

Detective Comics (2011-2016)

A Conspiracy of Bats

Batgirl (2011-2016)

Aquaman - Devil and the Dee...

Batman and Robin (2011-2015)

Batman // Aquaman // Starfire

Secret Origins (2014-2015)

LA PREVIEW EXCLUSIVE DE BATMAN ETERNAL, L’ÉVÉNÉMENT DE 2015 ! Break dans le récit situé en l’An Zéro, lorsque Scott SNYDER et Dustin NGUYEN offrent un aperçu de l’avenir du Chevalier Noir ! Le final de Gothtopia par John LAYMAN et Aaron LOPRESTI ! Une nouvelle saga de Peter TOMASI et Patrick GLEASON qui lancent Batman dans une quête pour ressusciter Robin ! Batgirl et l’Ergot contre les chasseurs de vampires par Gail SIMONE et Fernando PASARIN! Et un récit de Ray FAWKES et Dustin NGUYEN tiré de Secret Origins ! (contient les épisodes US Batman #28, Batman and Aquaman #29, Detective Comics #29, Batgirl #29 et Secret Origins #2)

  • Sorain
    Sorain

    il y a 6 ans

    La seule question que vous devez vous poser avec ce kiosque : Batman and Robin vaut-il à lui seul l'achat ? Batman coupe Zero Year a un moment qui aurait difficilement être plus mal choisi. Le pire, c'est qu'il ne provoque aucun engouement, il ne fait que gâcher les futurs rebondissements de Batman Eternal. Secret Origins vous racontera à nouveau les origines de Batman, au cas où vous auriez vécu dans une grotte depuis 1939. Detective Comics ne convainc absolument pas non plus, surtout que Fabok n'est plus là pour soutenir le titre. Et vous vous êtes probablement déjà rendu compte que Simone est en panne d'inspiration depuis plusieurs numéros sur Batgirl. Il ne nous reste donc que Batman and Aquaman #29 qui entame l'arc The Hunt for Robin et qui s'avère, en plus d'être essentiel aux évènements à venir, très bon. Là où l'intérêt principal de Batman and Robin résidait dans la caractérisation de Damian, Tomasi fait taire tout le monde en rendant sa série encore plus intéressante depuis le décès de son personnage-clef. Ce numéro est d'ailleurs dans le plus profond respect du run de Morrison et se permet de conclure d'une manière géniale et malsaine l'une des intrigues laissées en suspens par l'Écossais.