Lest Mankind Fall!

Thor (1966-1996)

Him!

Thor (1966-1996)

A God Berserk!

Thor (1966-1996)

This World Renounced!

Thor (1966-1996)

On a enlevé Dame Sif et Thor est prêt à tout pour la retrouver, même à combattre le panthéon grec tout entier, de Zeus à Pluton ! Avec la participation remarquée de Warlock et le récit des origines de Thor. Par Stan Lee et Jack Kirby.
(Contient les épisodes US Thor (1966) 159, 163-167)

Pas d'avis pour le moment.
[b]Panini profite de la sortie de la dernière production Marvel Studios, Thor : Le Monde des Ténèbres, pour mettre à l'honneur ce héros dans le douzième numéro de Marvel Classic. Ce magazine contient les numéros #159, #163-167 du comics The Mighty Thor de la fin des années 60. Le tout est écrit par Stan Lee et illustré par Jack Kirby.[/b] [center][galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1383657123_229.jpg[/galerie2][/center] Le recueil contient 3 histoires : la première met en avant Donald Blake, l'alter ego humain de Thor, qui demande une audience à Odin, le Père de Tout, pour découvrir ses origines. En effet, ses souvenirs ne remontent pas au delà de sa première année de faculté de médecine, ce qui est bien étrange. La deuxième histoire met en avant le trio composé de Thor, Sif et Balder, qui affronte Pluton, dieu du panthéon Grec, dans un futur post-apocalyptique où les humains ont mutés à cause de radiations contaminant toute la planète. Et la troisième, découlant directement de la précédente, met en place le même trio mais contre Lui, celui que l'n surnommera plus tard Warlock. [center][galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1383657118_444.jpg[/galerie2][/center] La première histoire est un one-shot qui explique l'exil de Thor sur Terre sous la forme d'un humain. L'histoire est touchante, très bien écrite, racontant des passages de la vie du Dieu du Tonnerre ayant eu lieu avant sa première apparition dans un comics Marvel. Une sorte de [i]Thor Origins[/i] à la sauce de l'âge d'argent des comics, répondant à beaucoup de questions que les fans se posaient : pourquoi Thor est réincarné sous la forme d'un chirurgien ? Pourquoi a-t-il été exilé ? Tout ceci est magistralement résumé dans un seul numéro, un coup de maître de la part de Stan Lee. [center][galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1383657126_712.jpg[/galerie2][/center] La suite du fascicule met en avant Thor qui voyage dans le temps. Panini fait fort cette fois-ci en servant une histoire qui n'a rien de mythologique, excepté le trio et le méchant, Pluton. Des éléments de science-fiction sont mis en place depuis le début, avec l'armée qui s'en mêle, un événement tenant en haleine le lecteur et à la fin, une bataille dantesque opposant deux armées totalement différentes. Un numéro riche en action, servi par les dessins de Jack Kirby qui vend du rêve en illustrant cette terre alternative peuplée de mutés fanatiques des armes. Le lecteur fait face à une histoire originale et sans temps mort. De magnifiques [i]splash-pages[/i] renforcent le côté dramatique de certaines scènes, comme l'arrivée de Thor dans ce futur apocalyptique. [center] [galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1383657274_683.jpg[/galerie2][/center] La dernière histoire commence par un épilogue de la précédente et laisse de côté cette fois-ci le voyage dans le temps pour une histoire bien plus cosmique. De nombreux personnages de l'entourage de Thor participent à cette histoire : Odin, Loki, Karnilla la Reine des Nornes accompagnée de sa voyante défraîchie, Galactus le dévoreur de mondes, mais surtout, une des premières apparitions de Warlock, alors simplement appelé Lui. Ce dernier est d'ailleurs le principal attrait de cette histoire, en raison de la puissance qu'il incarne, bien supérieure à celle de Thor, allant jusqu'à rendre le Dieu du Tonnerre assoiffé de vengeance comme jamais auparavant. On peut reprocher la raison du combat entre ces deux titans un peu facile à trouver, mais il est agréable de voir Loki et Karnilla agir dans l'ombre, tissant les ficelles jusqu'à la réalisation du plan du Dieu du mensonge. Jack Kirby s'occupe là encore des dessins, et autant dire qu'il se surpassent à l'occasion des scènes de colère de Thor, s'en donnant à cœur joie sur le décor. Enfin, la fin de cette histoire est dramatique au possible, un peu à la manière du premier film Thor où ce dernier s'éloigne de sa bien-aimée à cause de ses responsabilités. Ce passage est un très bon cliffhanger donnant envie de lire la suite. [center][/center] [b]Ce Marvel Classic est très bon, sans réel défaut si le lecteur ne chipote pas et qu'il est fan du personnage. Bien entendu, les collectionneurs avide de l'Âge d'Argent chez Marvel seront comblés, il s'agit sûrement des meilleures histoires Thor de la fin des années 60.[/b] [conclusion=4,5][/conclusion][onaime]- les origines de Donald Blake - Warlock est dans la place ! - Thor qui voyage dans le temps[/onaime][onaimepas]- la raison un peu bateau pour justifier un combat entre Thor et Warlock[/onaimepas]