Detective Comics (2011-2016) - Unnatural Selection

Unnatural Selection

Detective Comics (2011-2016)

Batman And Robin (2011-2015) - Devoured

Devoured

Batman and Robin (2011-2015)

Batgirl (2011-2016) - Collision Part 1: A Courtship Of Razors

Collision Part 1: A Courtsh...

Batgirl (2011-2016)

Batman (2011-2016) - Funny Bones

Funny Bones

Batman (2011-2016)

Catwoman (2011-2016) - To Skin A Cat

To Skin A Cat

Catwoman (2011-2016)

LE DEUIL DE LA FAMILLE – 2E PARTIE ! Scott SNYDER, Greg CAPULLO et JOCK décrivent l’engrenage maléfique élaboré par le Joker ! Batgirl tente de sauver une personne proche des sbires du Clown du Crime ! Ann NOCENTI et Rafa SANDOVAL relatent sa confrontation avec Catwoman ! Jonathan LAYMAN, Jason FABOK et Andy CLARKE remettent sur le devant de la scène Poison Ivy et Gueule d’Argile ! Et Batman part à la recherche de Robin dans les égouts, par Peter TOMASI, Tomas GIORELLO et Patrick GLEASON ! (contient les épisodes US Batman #14 + Batgirl #14 + Catwoman #14 + Detective Comics #14 + Batman & Robin #14)

  • BalthierBlack
    BalthierBlack

    il y a 6 ans

    Comme (presque) toujours Batman livre un épisode génial, le Joker est fantastique dans ce News 52 et le back-up propose une rencontre très intéressante. Pour ce qui est de Batgirl, même si l'un des rebondissement est plus que prévisible, l'ensemble est très bon et impose de plus en plus la série comme l'une des meilleures de la revue. Barbara est attachante et ses sentiments dans l'épisode très bien décrits et cohérents. Et un cliffhanger surprenant aussi. Passons ensuite à Catwoman, comme le mois dernier, le numéro peine à convaincre malgré de beaux dessins et un rythme soutenu, il y a un sentiment de redite par rapport à Batgirl mais encore une fois ça se laisse lire. Detective Comics se poursuit après le cliffhanger de la semaine dernière, le dénouement de celui-ci est prévisible mais Poison Ivy donne de l'intêret à cet épisode qui est bien au dessus de ce à quoi la série nous avait habitué pendant un temps. Et enfin, Batman et Robin, après un épisode pas loin de la nullité celui-ci arrive à redresser la barre notamment grâce à Damian et à sa relation avec son père. La scène finale est très touchante. Encore un très très bon numéro malgré quelques faiblesses très excusables au vu de la qualité globale...On progresse dans "le deuil de la famille" et la suite parait loin !

  • K'Ian
    K'Ian

    il y a 6 ans

    Batman Saga#16 (5,60€ pour 136 pages) ATTENTION SPOILER : Il y a plusieurs mois, le Joker, s’est échapper de l’Asile d’Arkham, laissant son visage comme carte de départ, maintenant, il est de retour, plus fou que jamais (sisi c’est possible), ça c’est le pitch de l’arc « Le Deuil de la Famille » qui a débuté dans le numéro 15, une quinzième numéro tout simplement énorme qui nous prouve que le Joker n’aura aucune limite. Mais revenons au numéro 16, ou nous retrouveront les épisodes 14 des série Batman, Batgirl, Catwoman, Detective Comics et Batman & Robin. Batman#17/Les Garantis du Culte (Back-up) par Scott Snyder, Greg Capullo/Jock et James Tynion IV Dans le dernier Batman Saga, nous quittions Batman à l’A.C.E, en pleine confrontation avec Red Hood, ou presque, et oui car ce cinglé de Joker est revenu et personne ne sera épargné. Batman après être sorti de sa cuve d’acide, se rend au Manoir Wayne où surprise, Alfred a foutu le camp, enfin il a plutôt été kidnappé par le terrible Joker, il va donc, après avoir rendu une petite visite à Gordon qui n’a disons pas une forme olympique, se rendre sur l’aqueduc, car Monsieur J réitère ses premiers crimes, pour une confrontation… explosive. Tout d’abord, cet épisode se montre à la hauteur du dernier. Le scénario est captivant, j’ai vraiment tout adoré, la découverte de la disparition d’Alfred, la visite chez Gordon, la conversation Nightwing/Batman, le monologue de Bruce et enfin, la confrontation qui se termine par une déclaration pour le moins surprenante et qui nous prouve que le Joker n’est pas si cinglé que ça, il sait tout, il voit tout. Mais comme un bon scénario ne suffit pas à faire les meilleurs histoires, qu’en est’ il au niveau des dessins de Capullo, et bien là aussi c’est très beau, c’est beau, sombre, le Joker est terrible et flippant, on peut dire qu’il veut avoir la peau de Batman (jeu de mot, promis j’arrête), mais l’un des plus beau dessin de Capullo sur ce numéro reste cette page ou Gordon est mal en point qui est vraiment énorme, mais ça n’a pas l’air de gêner Batman, il ne se fait pas vraiment de mauvais sang (c’était le dernier). Le Back-Up intitulé « Les garantis du Culte » est quand à lui, pas vraiment intéressant pour l’instant, mais qui sera utile pour la suite, est très bien dessiné par Jock, dans un ton très rouge, sanglant. Plus ça va et plus je me rends compte que je me suis bien trop attardé sur le magazine Batman et qu’il est tant d’apporter un peu de féminité dans ce monde de brute avec Batgirl. En bref, c’est, encore une fois, un très bon épisode de Batman, je n’ai tout simplement trouvé aucun défaut. Batgirl#14 par Gail Simmons et Ed Benes Dans le dernier numéro, nous avions quitté Barbara, contacté par sa mère, qui était attaqué par les membres du gang du Joker. Barbara, bien décidé à retrouver sa mère, est ensuite contacté par un mystérieux homme, qui lui ordonne de faire un sandwich (je suis très sérieux), après une confrontation musclé contre des hommes du Joker, Barbara se rend à la patinoire (là aussi je suis très sérieux), où une surprise de taille l’attend. Le scénario ne devient intéressant qu’à la rencontre avec le Joker, le retournement de situation est à la fois gore et bien pensé, même s’il est plutôt attendu, j’attends le prochain numéro rien que pour ça ! Les dessins de Benes sont bons, mais je ne suis pas fan de sa version du Joker et je préfère celle de Capullo. En bref, bon numéro, bien dessiné malgré le Joker que je trouve moyen. Catwoman#14 par Ann Nocenti et Rafa Sandoval Dans ce quatorzième numéro de Catwoman, nous retrouvons la belle voleuse qui se retrouve nez à nez avec le Joker (décidément, il est partout en ce moment) après une partie d’échec pour le moins explosive. Le clown prince du Crime tente de trouver 3 manières d’écorcher un chat. Contrairement au dernier volet, le Joker est très présent et bien décider à pourrir la journée de Catwoman. Sandoval s’en sort bien, mais j’ai l’impression que cette histoire est là juste pour que le Joker s’en prenne à toute la Bat-Family qu’elle manque d’interet, ce qui est vraiment dommage. Detective Comics#14/Terre et Graines par John Layman, Jason Fabok/Andy Clarke Dans le précédent volet, Copllebot avait chargé des assassins de tuer Bruce Wayne, pour redevenir un notable de la ville, mais s’était rendu compte que c’était inutile et que le tuer ne lui apporterait que plus d’ennui, mais les tueurs à gage ne laissent jamais partir une cible et décide d’attaquer Wayne, ce dernier impuissant, se fera sauvé par le Pingouin qui sera acclamé en héros. On passe ensuite à un combat contre Ivy, qui se terminera par une rencontre pour le moins inattendu : celle du mari de cette dernière. Le récit est de qualité inégal, j’ai trouvé la rencontre Batman/Ivy plutôt ennuyeuse, inintéressante malgré le retournement de situation final et qui est le seul moment qui m’a suscité de l’intérêt. Jason Fabok ne s’en sort pas trop mal, en particulier sur Poison Ivy que je trouve magnifique. Quant au back-up « Terre et graines », il nous raconte comment Ivy a pu s’infiltrer à Arkham pour se trouver un fiancé, il y a pas vraiment de scénario en fait, Ivy entre, défense tout le monde et fait évader son nouveau mari. La chose qui me gêne le plus, c’est qu’il n’y a aucune tension, aucune passage fort, la psychologie est différente de l’arc, on finit par se demander ce que fait cet aventure ici. Ce n’est pas mauvais ça pourrait même être très bon, mais ce n’est pas dans le contexte du Deuil de la Famille. Batman & Robin#14 par Peter.J.Tomasi, Patrick Gleason et Tomas Giorello. On débute cet épisode avec les zombies qui s’attaque à un restaurant, mais son interrompue par la Chevalier Noir, qui a trouvé (déjà ?) un remède contre les zombies, à moins que ce ne soit que des calmants je sais pas trop, on passe directement à Robin qui s’était fait capturé dans le Batman Saga#15, il y a aussi un changement de dessinateur, ce qui est vraiment dérangeant étant donné la différence de style entre les deux, Robin se réveille, fait tout explosé et est poursuivis par les mort vivants, mais c’était sans compter sur l’arrivé de Batman, qui là aussi, occasionne un changement de dessinateur (MERCI BATMAN), et se termine sur une belle scène entre le père et le fils. Que puis ’je dire à part : ENFIN, enfin cet arc ridicule sur les zombies est fini et pourra très bientôt passé à une confrontation Damian/Joker qui s’annonce énorme ! C’est tout (et c’est déjà pas mal) pour ce seizième numéro de Batman Saga, qui est vraiment génial (mis à part Batman & Robin) qui mérite un bon 4/5