Paotr Louarn, c'est Pol Salsedo, un ado Breton, simple lycéen rennais qui se voit transformer un soir de solstice d'hiver, en Renard-Garou par un sorcier malicieux. Dans quel but ? Cela reste pour l'heure un mystère.

Abreuvé de comic-books de super-héros, Pol y voit l'opportunité de jouer au justicier costumé. Paotr Louarn (littéralement le "Garçon-Renard"), est né !

  • Miguel
    Miguel

    il y a 7 ans

    Je me permet p-e de vous partager cette critique qui, ma foi , est assez positive :) http://lacasebd.overblog.com/2013/11/foxboy.html

Normalement, je ne suis pas très fan de French Comics. D'abord parce qu'ils ont tendance à copier (avec plus ou moins de succès) ce qu'il se fait outre-Atlantique. Ensuite parce qu'ils souffrent d'une publication trop irrégulière. Wanga, Oniric, WebEllipses et autres éditeurs fonctionnent malgré tout du mieux qu'ils peuvent. Alors quand un pur indépendant pointe le bout de son nez et que mon vendeur de comics le soutient et me soutient que c'est un bon titre, je décide de faire un effort. Je me suis donc procuré le premier numéro de [b][i]Paotr Louarn[/i][/b]. [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1357507732.jpg[/img][/center] Ce héros est né de l'esprit de [b]Laurent Lefeuvre[/b], aidé à l'écriture par [b]Alain Chevrel[/b]. Lefeuvre, en grand fan de Lee et Kirby voulait créer son propre héros et lui faire vivre des aventures similaires aux premières histoires de Fantastic Four parue à la genèse de Marvel. La série est publiée en partie de 3 pages dans le magazine breton [b]Louarnig[/b] mais fonctionne en épisode composé chacun de 5 parties. Ce premier numéro regroupe deux épisodes soit 10 parties de 3 pages, pour un total de 30 pages avec en plus des publicités de toute beauté dont on vous reparle après et un poster. Le tout pour seulement 5 euros. Bon rapport qualité/prix. Je disais plus haut ne pas aimer les French Comics. Sauf que Laurent a choisi un axe bien particulier. Celui de créer un personnage proche de la réalité et proche de lui. Un héros qui vivrait dans sa ville: Rennes et qui répondrait au nom de Paotr Louarn (prononcé "pote Loarn"), le Garçon Renard. Et autant dit comme ça, on n'y croit pas, autant quand on parcourt les pages et qu'on commence la lecture, on est immédiatement conquis par le titre. [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1357507767.jpg[/img][/center] Déjà, ça commence fort avec une couverture de Lefeuvre encrée par [b]Klaus Janson[/b] (encreur fidèle de Frank Miller, sur [i]The Dark Knight Returns[/i] entre autres). Et là, c'est la classe. Le style graphique intérieur est par contre très différent. Assez proche du franco-belge mais avec ce dynamisme très américain que Lefeuvre veut copier et qu'il s'approprie très bien. On alterne aussi entre un encrage assez gras, très américain et un autre plus français, surtout pour les décors très détaillés. Déjà un bon point pour les dessins. Ensuite au niveau scénario, on évite les clichés sur la genèse racontées de façon linéaire et qui pourrait traîner en longueur. Oui, on sait d'où viennent ses pouvoirs mais on ne s'attarde pas dessus. Le premier épisode est très fluide, avec des dialogues bien écrits et qui s'ancrent dans la réalité. Le héros est un adolescent qu'on commence tout juste à connaître ce qui laisse de la liberté pour la suite. La ville de Rennes et la région bretonne sont accessibles même pour ceux qui ne les connaissent pas. Le deuxième épisode est lui plus indépendant et propose une intrigue proche des [i]Swamp Thing[/i] ou [i]Man Thing[/i] de DC et Marvel mais toujours avec cette patte si particulière qui ne fait pas crier au plagiat. [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1357507805.jpg[/img][/center] Encore un bon point pour ce premier numéro avec un scénario solide. L'atmosphère générale du titre m'a fait penser aux lectures que j'avais quand j'étais enfant/pré-ado. Toute cette collection de [i]la Bibliothèque Verte[/i] et les aventures d'adolescents que rien n'effrayait. Normal quand on sait que le public de la revue Louarnig est assez jeune mais j'ai été conquis même en tant qu'adulte. Avec une pointe de super-héroisme, la sauce prend pour [i]Paotr Louarn[/i], qui est un titre à part, qui ne cherche pas à renouveler un genre mais à l'adapter à une société plus moderne mais pas mondialisée. Nul doute que des thématiques sociales ou politiques vont surgir dans les prochaines aventures et c'est tant mieux. Laurent Lefeuvre et Alain Chevrel semblent le duo parfait pour cela. Ah oui, je n'ai pas encore parlé de l'édition. Pour 5 euros, vous avez de très belles pages avec en plus à l'intérieur des publicités originales signées Lefeuvre pour les comic-shops Comics Zone, Apo(K)lys, et Cyclops. Au dos, vous trouverez aussi une magnifique pub Urban Comics, très old-school. Ces partenaires sont la raison de l'édition de ce numéro et c'est une belle mentalité qui se développe autour de Paotr Louarn. Bravo aux artistes et à ceux qui ont joué le jeu. À vous maintenant d'en faire autant en achetant ce numéro ou en le commandant sur Internet (chez Comics zone par exemple?). [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1357507837.jpg[/img][/center] [b]J'ai donc énormément aimé ce comic à la française, différent des autres productions super-héroïques qu'on voit le plus souvent. Je sais que d'autres numéros sont en cours de publication dans [i]Louarnig[/i] et j'ai hâte de voir paraître un deuxième numéro sous le format comics. D'autant plus que le Garde Républicain de Terry Stillborn vient y faire une apparition.[/b] [conclusion=4][/conclusion] [onaime]- La touche française - L'histoire palpitante - Le scénario efficace[/onaime][onaimepas]- Les rebondissements un peu simples[/onaimepas]