Contient :
Uncanny X-Men Giant-Size #1 (1) (1975) Second Genesis / And When There Was One / Assault Force / Krakoa, The Island That Walks Like A Man
Marvel Team-Up (1°) #66 (02/78) Spider-Man And Captain Britain - Murder World
Marvel Two-In-One #48 (02/79) The Thing And Jack Of Hearts

  • P'tit Bougnat
    P'tit Bougnat

    il y a 1 an

    Uncanny X-Men Giant-Size #1 - Mai 1975 (Classic X-Men #1)

    Chapitre 1 : Deuxième Genèse
    Winzeldorf, Allemagne, où Kurt Wagner alias Diablo est poursuivi par une foule en colère dans les rues de la ville qui le submerge alors qu'il ne demande rien à personne. Tout à coup, la foule se fige et il aperçoit le Professeur Xavier sortir de nulle part. Il lui affirme qu'il peut l'aider à être lui-même et non pas comme ces personnes. Kurt accepte sa proposition.
    Québec, Canada, Wolverine fait son apparition sur une base militaire secrète où l'attend le Professeur Xavier. Il lui propose de devenir un agent libre pour servir une grande cause. Il accepte sur le champ mais son supérieur s'y oppose de suite. Wolverine lui fait comprendre que cela n'est pas négociable.
    Nashville, Tennessee, le Hurleur est surpris que le Professeur X soit lui aussi à l'opéra. Il lui propose de reprendre du service et accepte de suite.
    Au cœur du Kenya, Ororo est considérée comme une déesse par ceux qui la supplient de leur venir en aide. Elle accepte de les aider en faisant tomber la pluie du ciel. Quand tout à coup, le Professeur Xavier surgit et tente de la ramener sur Terre en lui apprenant qu'elle est une mutante et non une déesse. Pourtant, elle accepte malgré tout de le suivre.
    Osaka, Japon, Shiro Yashida reçoit le Professeur Xavier dans son palais. Feu du soleil considère qu'il ne doit rien aux occidentaux mais se persuade qu'il a quelque chose à se prouver à lui-même.
    Kolkhoze de Oust Ordinski, Sibérie, Peter Raspoutine est en train de récolter quand un tracteur incontrôlable fonce sur sa sœur Illyana. Ni une ni deux, il se transforme en colosse de métal et explose l'engin. A ce moment, le Professeur X lui propose de le rejoindre pour mettre son pouvoir au service de tous sous l'oeil bienveillant de ses parents.
    Campe Verde, Arizona, John Proudstar est un guerrier Apache qui se mesure à un bison à mains nues. S'en suit une empoignade avec le Professeur Xavier et lui promet de lui donner sa chance de prouver sa valeur.


    Chapitre 2 : Et s'il n'en reste qu'un
    Réunis à l'hôtel de Charles Xavier à Westchester, les nouveaux X-Men font connaissance avec leur environnement et leur tenue particulière créée par Red Richards. Le Professeur Xavier laisse le soin à Cyclope d'expliquer la raison pour laquelle ils ont été tous réunis, à savoir sauver les X-Men disparus. Il leur présente Cérébro, un supercalculateur de détection des mutants.Grâce à un flash-back, Cyclope leur raconte leur intervention à la recherche d'un puissant mutant sur l'île de Krakoa dans le Pacifique Sud. Grâce à leur strato-jet, Cyclope accompagné de Jean Grey, Angel, Iceberg, son frère Havok et Lorna Dane, atterrissent sur l'île et sont immédiatement attaqués par une force inconnue. Puis, Cyclope reprend connaissance seul dans le strato-jet mis en position de pilote automatique en direction de Westchester et sans pouvoir. De retour à l'hôtel et totalement amnésique, il ne peut aider le Professeur X en le renseignant sur les événements passés sur l'île. De plus, il est obligé de lui créer une nouvelle paire de lunettes car son énergie optique fonctionne de nouveau avec cependant plus de puissance.
    Feu du soleil refuse d'aller sauver des mutants qu'il ne connaît pas et le strato-jet s'envole sans lui. Finalement, il rejoint la nouvelle équipe dans l'appareil en expliquant qu'il a ses raisons.


    Chapitre 3 : Sections d'assaut !
    En approche de l'île, Cyclope décide de scinder l'équipe en quatre groupe de deux équipiers. Ororo et Colossus vont au Nord, Wolverine et le Hurleur par l'est, feu du Soleil et diablo par le Sud et Cyclope et Epervier par l'Ouest.
    Une fois qu'ils ont atterris sur l'île, Cyclope et Epervier descendent de l'appareil qui disparaît aussitôt. Dans la foulée, ils aperçoivent un temple qui a surgi de nulle part et prennent la décision de le rejoindre non sans mal car la jungle leur donne du fil à retordre. Ororo et Colossus se dirigent eux-aussi vers le temple mais sont poursuivis par une avalanche de pierres qu'ils arrivent à repousser avant de rejoindre Cyclope et Epervier. Quant à Wolverine et le Hurleur sont attaqués par des crabes géants qu'ils mettent en pièces. Pour atteindre le temple, Diablo et Feu du Soleil doivent se défaire d'oiseaux qui leur barrent le chemin. Une fois tous réunis, ils entrent dans le temple et doivent traverser un mur grâce à leur pouvoir. A l'intérieur, ils retrouvent les premiers X-Men suspendus par des tubes alimentant quelque chose. Les nouveaux X-Men met ses prédécesseurs en sécurité rapidement car le temple s'écroule rapidement. Une fois à l'extérieur, Angel hurle à Cyclope que c'était un piège du mutant pour qu'il lui ramène d'autres victimes. Le sol tremble de nouveau et l'île se soulève dévoilant que c'est elle-même le mutant.

    Chapitre 4 : KRAKOA l'île vivante.
    Un flash-back explique comment le rayonnement des tests atomiques ont animé l'île et les raisons qui l'ont poussée à agir envers tous les X-Men. Malgré les forces en présence, les X-Men ne pèsent pas bien lourd face à Krakoa qui les repousse aisément. Le Professeur Xavier intervient par un message télépathique en s'adressant à Cyclope car il pense avoir trouvé son point faible.
    Xavier attaque l'île avec son esprit pour la distraire pendant que les X-Men se prépare à l'offensive mais cela échoue car l'orage provoqué par Tornade renforce l'île. Le Professeur X abandonne et laisse les X-Men se débrouiller seuls. Les frères Summers joignent leur pouvoir avec ceux de Lorna Dane qui affaiblissent l'île. En s'enfuyant pour se mettre à l'abri, Iceberg récupère Lorna Dane qui invective Havok. Au plus fort de la tourmente, les X-Men monte sur un radeau de glace avant que l'île soit projetée dans l'espace. Iceberg recouvre le radeau dans une bulle de glace avant de se retrouver dans le tourbillon océanique. Balancés de tous bords dans cette coquille de glace, ils finissent par émerger une fois le calme revenu en la brisant. Par chance, le strato-jet se trouve à proximité du radeau et ils montent tous à bord malgré le manque de sièges. C'est alors qu'Angel fait remarquer que le Professeur Xavier va se retrouver avec un casse-tête. Que va-t-il faire de treize mutants.

    Mon avis
    L'année 1975 marque le retour tonitruant de la série Uncanny X-Men créée en 1963 par Stan Lee et Jack Kirby avec cet épisode de 36 pages. Pour cette seconde genèse des X-Men, une nouvelle vague d'artistes pointe le bout de son nez. Len Wein sera en charge du scénario et Dave Cockrum, de retour chez Marvel après un passage chez DC, s'occupera des dessins.
    Ces deux auteurs vont relancer les mutants qui n'étaient clairement pas la priorité du duo Lee/Kirby pourtant très créatifs à cette époque. Avant ce come-back, les Cyclope, Marvel Girl, Angel, Iceberg et le Fauve étaient des étudiants assez naïfs dans une école pour surdoués et qui se battaient contre des super-vilains bas de gamme entre les sessions d'entraînement. Au final, le lectorat n'était plus au rendez-vous et Marvel décidait d'arrêter la série.

    Contrairement aux précédents X-Men, cette nouvelle équipe n'est pas composée d'étudiants même si le Professeur Xavier les considère comme ses élèves. En effet, ces nouveaux X-Men sont des adultes qui maîtrisent leur pouvoir de mutant. Et pourtant, Tornade y est dépeinte comme une sauvage. Dans cet épisode, elle apparaît à moitié nue dans une scène où Charles Xavier la fait descendre de son piédestal comme s'il savait ce qui était le meilleur pour elle. Pour le naïf Colossus, ouvrier agricole soviétique de son état, le Professeur X lui donne une leçon sur le communisme et de ce qu'est le partage. Quant à Diablo, nous avons le droit à un cours sur ce qu'est la normalité. Ayant l'apparence d'un démon bleu, il représente l'incarnation du mal pour le commun des mortels, alors que l'on verra plus tard qu'il est un fervent catholique. Epervier est un guerrier Apache qui est très fier de ses origines et le Professeur X se moque de sa tribu afin de le pousser à le rejoindre. Wolverine est aussi facilement convaincu puisque le Professeur Xavier lui promet qu'il pourra être libre comme il le veut contrairement à son engagement avec le gouvernement canadien. Il va sans dire qu'ils ne sont pas encore une véritable équipe mais plutôt un agrégat de personnalités très fortes, dont Epervier et Wolverine se permettent de jouer les fiers-à-bras pour impressionner Cyclope et remettre en cause son autorité.

    Ce premier épisode, en quelque sorte, est le point de départ d'une série, qui en moins d'une décennie, sera le comics le plus populaire de son époque. Les auteurs n'auront pas hésité à introduire de nouveaux personnages quitte à en écarter certains.
    Cette association de personnages multi-culturelle, provenant des quatre coins du monde, deviendront les porte-étendards de toutes les minorités opprimées et se battront pour un monde meilleur avec pour leitmotiv, la tolérance et le vivre ensemble.



    Marvel Team-Up #66 - Février 1978

    Nous retrouvons Spider-Man et Captain Britain dans la seconde partie d'une histoire qui a débutée dans le Spécial Strange 23. Les deux héros se réveillent et sont coincés dans de gigantesques sphères transparentes pour une partie de flipper à Murderworld. Arcade, propriétaire de ce parc d'attractions mortelles, explique à Miss Locke et Mr Chambers, ses deux acolytes, pourquoi la Maggia l'a payé un million de dollars pour éliminer Captain Britain. Une fois la partie lancée, Spider-Man ne peut en rester là et finit par retrouver des forces en pensant à Mary-Jane. En se dégageant, Spider-Man sauve in-extremis Captain Britain qui filait directement dans la fosse de la mort. Puis, Arcade lance une boule géante avec des pics qui se dirige vers eux. Figés sur place, la boule disparaît tout à coup et les deux compères tombent en raison de chausse-trappes qui s'ouvrent sous eux. Se trouvant séparés, Captain Britain doit sauver son amie Courtney Ross emprisonnée dans une capsule. Avant de l'atteindre, il doit se défaire de clones robotisés de lui-même qui sortent des miroirs déformés. Quant à Spider-Man, il doit d'abord affronter un cow-boy cyborg puis se retrouve en zone de guerre plus ou moins réelle. Il parvient à arracher un panneau du mur et se fraye un chemin à travers le fonctionnement interne de Murderworld. Captain Britain arrive enfin aux commandes pour délivrer son amie d'un jeu de pêche à la ligne mais ne dispose que de peu de temps. En effet, elle dispose de très peu d'oxygène dans la capsule et la pièce où se trouve Captain Britain se remplit d'eau, rendant le sauvetage encore plus périlleux.
    Arcade est prévenu par ses deux comparses qu'ils ont perdu la trace de Spider-Man mais il leur fait comprendre qu'il est trop occupé pour l'instant. Spidey réapparaît sur les écrans et Arcade ouvre une porte permettant à l'Araignée de sauver Captain Britain. Puis, ils se précipitent pour délivrer Courtney Ross mais Arcade envoie un gaz dans la pièce. Un court-circuit provoque une surcharge puis des explosions, dû au sabotage des commandes par Spider-Man auparavant. Tous les trois finissent par trouver une échappatoire dans les égouts. Une patrouille de police les arrête mais le Capitaine DeWolff se charge du trio. Elle leur explique que la Maggia était derrière toute cette histoire. Après avoir exposé son enquête aux protagonistes, la policière permet à Spider-Man de partir. Quant à Arcade, il constate les dégâts et décide de reconstruire en améliorant Murderworld afin de prendre sa revanche sur Spider-Man.

    Mon avis
    Créé par Chris Claremont et John Byrne, Arcade ne possède pas de pouvoir sur-humain mais grâce à son intelligence et son imagination mais surtout, au fait qu'il soit multi-millionnaire, il s'est permis le luxe de construire un parc d'attractions high-tech. Il apparaît pour la première fois aux USA dans le Marvel Team-Up #65 de janvier 1978.
    Ce super vilain est un personnage atypique dans le monde Marvel. Personne ne connaît son vrai nom, son côté psychopathe le rend extrêmement dangereux car il n'hésitera pas à s'attaquer par la suite à de nombreux super-héros ou équipes de super-héros.
    Pour sa première apparition, Captain Britain ne laisse pas une grande impression. Il possède une arme, en l'occurrence un sceptre, dont on ne connaît pas vraiment les caractéristiques. Ses pouvoirs sont assez classiques (Vol, super-force, endurance) et son côté britannique est représenté uniquement par son costume.
    Une fois les présentations faites dans la première partie de cette histoire, ce duo reprend le rythme routinier à savoir, une première partie qui surprend les héros et une deuxième partie, où les héros font équipe pour vaincre le « bad guy ».
    Claremont et Byrne nous offre tout leur talent pour un résultat meilleur que la moyenne. Le dessin de Byrne est vraiment haut dessus du lot même si ce n'est pas Terry Austin qui l'encre ici. Son dessin donne à l'ensemble une ambiance moderne mais rétro qui convient bien au méchant de cette histoire. Tandis que Claremont récite son script à la perfection et son Spider-Man parvient à trouver le bon équilibre qui s'applique à jouer le vétéran chevronné face au jeune héros britannique qu'il prend sous son aile.
    Cet épisode est bien conçu et met en vedette des nouveaux personnages qui donnent envie de les revoir. Ce sera le cas puisque Arcade refera son apparition dans le Spécial Strange 25.



    Marvel Two-in-One #48 - Février 1979

    Pendant une séance d'entraînement pour mieux contrôler ses pouvoirs, le Valet de Coeur est prévenu par son majordome qu'une lettre est arrivée de la part de la Corporation. Cette société secrète tente une fois de plus de mettre la main sur la formule du fluide zéro. Le Valet de Coeur décide de se présenter au rendez-vous donné par la Corporation, ceux qui ont tué son père. Pendant ce temps, la Chose est prisonnier de Machinesmith qui agit pour la Corporation. L'inventeur lui a préparé un traitement via les ondes alpha afin de le contrôler et dans le but de récupérer tous les secrets de Mr Fantastic. Une fois en son pouvoir, Machinesmith effectue des tests afin de montrer que la Chose est sous son contrôle à son auditoire. Le Valet de Coeur arrive au rendez-vous fixé et est immédiatement attaqué par des robots sans visage puis par la Chose. Pendant ce temps, les membres du gang de Yancy Street réussissent à se libérer et prennent le contrôle des installations. Le Valet de Coeur finit par libérer Ben Grimm sous les yeux de l'inventeur qui voit dans le fluide zéro des possibilités infinies. Avec l'aide du gang de Yancy Street, le valet de Coeur et la Chose constatent que Machinesmith qu'il est lui-même un robot.

    Mon avis
    Conclusion d'une histoire commencée dans le Marvel Two-in-One #47, le scénariste Bill Mantlo introduit le Valet de Coeur, personnage qu'il a créé avec Keith Giffen. La Chose fait équipe dans cet épisode avec Jack Hart, fils de Philip Hart, scientifique qui créa une source d'énergie appelée fluide zéro et de Marie Hart, un alien femelle de la race Contraxienne. Après avoir été exposé au fluide zéro, Jack Hart subit une mutation qui lui procura la possibilité de projeter de l'énergie. Il en profita pour se venger de la « Corporation » et tua Stryke l’assassin de son père. Plus tard, le Valet de Coeur fera équipe avec différents héros comme les Défenseurs et Iron Man. Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, Bill Mantlo en profite pour rappeler au lectorat que le Valet de Coeur est sa création depuis 1976, en effet, ce personnage n'est pas encore très connu à cette époque et de plus, il n'a pas sa série attitrée. Quant au dessinateur Chic Stone, il est plutôt à la fin de sa carrière. Son style n'est pas transcendant mais reste une valeur sûre. Cet épisode reste anecdotique sauf si vous êtes fan du Valet de Coeur, quant à la Chose, il se fait tancer de tous les côtés jusqu'à la dernière case.

Giant Size X-Men

Uncanny X-Men (1963)