Les premières aventures du Docteur dans sa toute nouvelle série de comics. Alors que le 10e docteur est à la recherche du meilleur milkshake de la galaxie, en compagnie de Martha Jones, sa compagne, notre héros va tomber au milieu d'un désordre inter-planétaire provoqué par des aliens qui vont avoir besoin du Docteur pour remttre de l'ordre dans tout ça.

  • Sly
    Sly

    il y a 8 ans

    En attendant la Saison 7 de la série, et pendant la pause estivale des romans de Milady, j'attendais avec impatience ce premier tome du comics Doctor Who de chez French Eyes, que j'ai d'ailleurs pu me procurer en promo salon au Comic Con Paris 2012. Histoire sympathique mais sans plus, en dessous de ce que la série nous habitue, jusqu'au début du dernier chapitre qui devient un peu fouillis, il a fallu que je m'y reprenne à deux fois pour bien saisir ce qu'il se passait, et cela ne me semblait pas très clair, mais cela s'arrangea rapidement. Dessin moyen, sur les visages on ne reconnait pas toujours les personnages, et d'une page à l'autre on peut voir des différences. La traduction, plutôt bonne, on y reconnait les traits de caractères de Ten et de Martha sans difficulté, j'ai vu à un moment une lettre qui manquait au milieu d'un mot, mais sans gravité. J'attend donc la suite qui sort normalement, euh aujourd'hui il me semble.... donc il n'y a plus qu'à attendre la paye.... :-)

  • Stéph
    Stéph

    il y a 2 ans

    Ce premier tome de la collection Doctor Who édité chez French Eyes est une franche réussite, on y retrouve l’ambiance ainsi que tous les éléments de la série. L’histoire est développée comme un arc télévisuel s’étalant sur plusieurs épisodes ce qui permet de développer une histoire avec des vrais enjeux et une intrigue qui nous tient en haleine jusqu'a la fin.

Salut à tous ! Aujourd'hui je vais vous parler de trois comics qui me tenaient à coeur : Doctor Who - Agent Provocateur, Doctor Who - Les oubliés et Doctor Who - A travers l'espace et le temps, édité par French Eyes (éditeur peu connu, avec des titres comme la Nuit des morts vivant ou bien hellraiser, du coup des sortis un peu "confidentielles"). Lors de la comic con france, j'ai fait l'acquisition du premier volume par hasard. Je ne savais pas que c'était édité en France, et pour tout vous dire, j'appréhendais la qualité du titre (la couverture du premier est loin d'être accrocheuse, et les dessins sont loin d'être magnifiques ...). J'ai aimé le premier volume, mais le Monsieur de chez French Eyes ma dit que le second volume était encore mieux ... Alors j'ai attendu et je vous offre ma critique de ces trois bouquins. Je rappelle que je suis un très grand fan du Docteur (Doctor Who hein ! Pas notre Doc' du staff ... Bien que je sois quand même fan de lui aussi). [titre]Doctor Who - Agent Provocateur[/titre] [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/comics/covers/fr/img_comics_4155_doctor-who-agent-provocateur.jpg[/img][/center] Editeur : French Eyes Date de sortie : 08/07/2012 Prix : 14.50€ Auteur : Gary Russell Dessinateur : Jose Maria Berdy, Stefano Martino, Nicke Roche, et Mirco Pierfederici [titre]Synopsis[/titre] Le Docteur, dernier survivant d'une race appelée les Seigneurs du Temps, voyage en compagnie de Martha Jones. Ils traversent l'Espace et le Temps, à bord du TARDIS, le célèbre vaisseau à l'apparence d'une cabine de police londonienne. Ensemble, ils luttent contre l'oppression, l'injustice et le mal qui règnent dans l’univers. Entre la dégustation du meilleur milk-shake au chocolat du cosmos, la visite d'une exposition de statues de sable dans les années 70 et le sauvetage d'aliens en détresse, le Docteur devra affronter d'impitoyables ennemis dans une gigantesque saga cosmique. Le légendaire Docteur est donc de retour sous la plume de l'un des membres de l'équipe de production de la série, Garry Russell. [titre]LA CRITIQUE DE LORDOFKALBUT[/titre] La première choses sur laquelle je vais me permettre de mettre un bémol, c'est le manque d’homogénéité des dessins. Nous avons plusieurs dessinateurs, rendant le tout un peu désagréable, d'autant que nous avons ici qu'une seul histoire. De plus, les dessins ne sont franchement pas excellents (le premier artiste est difficile à apprécier). Mais ce n'est pas non plus un massacre au point de s'arracher les yeux. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349709666.jpg[/img][/center] Au menu : [b]Doctor Who - Agent Provocateur[/b] (c'est le nom VO de l'épisode). La critique du volume quand à lui je vous l'annonce est positive. Pour se placer nous sommes aux côtés du dizième Docteur (joué dans la série par David Tennant), qui est le plus connu actuellement (pour les gens de notre génération 15-30ans). Sa partenaire est ici Martha Jones (jouée par Freema Agyeman dans la série). Nous allons vivre une histoire classique du Docteur. Il se balade avec son TARDIS, mais n'arrive pas sur la planète voulue. Et il y a comme toujours des aliens ou des personnes ayant des pouvoirs, qui vont chercher à le tuer. Le découpage du récit est au départ agréable, puisque nous avons l'impression que chaque chapitre est une histoire différente, malgré que le tout forme une continuité. Cependant, une fois passé les trois premiers numéros, on a un véritable épisode en trois chapitres qui déboule. Tout s’enchaîne et construit une histoire vraiment bien menée. On retrouve le ton de la série, du Docteur et de Martha. Si on est fan de la série, on n'est pas dépaysé par l'histoire qui part dans tout les sens, avec une narration un peu décousue et qui parfois fait des retours en arrière. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349709541.jpg[/img][/center] Nous avons dans ce volume un vrai épisode, qui techniquement aurait été compliqué à réaliser (il aurait tenu au moins trois voir quatre épisodes). Le Docteur et son assistante arrivent dans un premier temps sur une planète afin de déguster le meilleur Milkshake de la galaxy (un pari qu'il a fait plus tôt avec Martha) . Ils y croisent un Sycorax, s'ensuit une visite dans un musée où les gens sont transformés en statues de sable, puis une planète où les robots-chats attaquent une ville ... bref du grand Docteur. Ils finissent ensuite sur une planète où Martha se fait tirer dessus, pour enfin rencontrer le vrai vilain de l'histoire. On comprend alors que toutes les planètes visitées dans cette histoire ne l'ont pas été vainement. Ayant lu les autres volumes, je ne peux mettre une bonne note à ce volume tellement il est faible par rapport aux autres. Cependant, nous avons quand même une très bonne histoire du Docteur. Et, les fans ne peuvent qu'apprécier d'avoir un peu plus de Docteur Who sur d'autres support que la télévision (de plus nous voyons dans le comics un Sycorax [d'ailleurs traduit en Cycorax qui est une faute] qui nous avait manqué depuis sa dernière apparition, à noël 2006). [conclusion=3,5][/conclusion] [onaime]- Doctor Who - le recoupement entre les histoires - Un épisode inédit - French Eyes pour nous l'avoir proposé[/onaime] [onaimepas]- Les dessins - Et puis c'est tout ! [/onaimepas] [titre]Doctor Who - Les Oubliés[/titre] [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/comics/covers/fr/img_comics_4156_doctor-who-les-oublies.jpg[/img][/center] Editeur : French Eyes Date de sortie : 23/07/2012 Prix : 14.50€ Auteur : Tony Lee Dessinateur : Pia Guerra, Stefano Martino, Kelly Yates [titre]Synopsis[/titre] Le Docteur, dernier survivant d'une race appelée les Seigneurs du Temps, voyage en compagnie de Martha Jones, à bord du TARDIS, le célèbre vaisseau à l'apparence d'une cabine de police londonienne. Dans cette nouvelle aventure, ils se retrouvent projetés dans un lieu étrange, qui se révèle être en fait un musée dédié aux multiples incarnations du Docteur. Mais au contact de ces vestiges, sa mémoire se désagrège. Il va devoir se remémorer certaines aventures de son passé pour retrouver tous ses souvenirs. [titre]LA CRITIQUE DE LORDOFKALBUT[/titre] Au menu : [b]Doctor Who - The Forgotten[/b]. Alors pour le coup, nous avons l'épisode rêvé par tout les fans du Docteur: voir TOUS les docteurs dans le même épisode. C'est mythique. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349717558.jpg[/img] [/center] Nous avons un ordre logique, et tous y passent. Le Docteur perd sa mémoire, et il touche différents objets appartenant à ses anciennes vie pour se remémorer un moment passé. L'intrigue se passe tout le long dans un musée qui ne contient que des objets ayant un rapport avec le Docteur (ses anciens adversaires, ses anciens costumes etc ..). Nous avons par contre encore une fois des dessins vraiment pas extraordinaires. J'aurais personnellement préféré des dessinateurs réalistes plutôt que des dessins cartoony. c'est une remarque qui est présente pour les 3 volumes critiqués aujourd'hui. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349717699.jpg[/img][/center] Ma critique ne sera pas plus longue tellement ce volume est bon et juste le fait de se dire "Tous les Docteur réunis dans un seul et même épisode" est suffisant pour en faire un achat indispensable ! [conclusion=5][/conclusion] [onaime]- Les dix Docteurs réunis dans une seule histoire. - La fin du volume[/onaime][onaimepas]- Toujours les dessins (mais c'est mieux que le premier). [/onaimepas] [titre]Doctor Who - A travers l'espace et le temps[/titre] [center][img]http://www.mdcu-comics.fr/upload/comics/covers/fr/img_comics_4157_doctor-who-a-travers-le-temps-et-l-espace.jpg[/img][/center] Editeur : French Eyes Date de sortie : 19/09/2012 Prix : 14.50€ Auteur : Leah Moore, John Reppion, Tony Lee, John Ostrander, Rich Johnston, Charlie Kirchoff Dessinateur : Ben Templesmith, Paul Grist, Kelly Yates, Adrian Salmon, Eric J, Tom Mandrake [titre]Synopsis[/titre] Le Docteur, dernier survivant d'une race appelée les Seigneurs du Temps, voyage en compagnie de Martha Jones, à bord du TARDIS, le célèbre vaisseau à l'apparence d'une cabine de police londonienne. Suivez le Docteur dans des aventures inédites qui vont le conduire à la rencontre de nouvelles races, parfois amicales, comme dans AUTOPIA, parfois hostiles, comme dans GUERRE DE SANG-FROID. Mais quoi qu'il arrive, les rebondissements et les surprises sont au rendez-vous, avec des grands noms du comics aux commandes de cet opus, comme Ben Templesmith (30 jours de nuit), ou encore Gary Russell (producteur de la série Doctor Who). [titre]LA CRITIQUE DE LORDOFKALBUT[/titre] Au programme de ce volume: plusieurs histoires différentes que l'on peut considérer comme des minis épisodes. Aucune n'a de rapport avec les autres, même les assistantes ne sont pas les mêmes. Six chapitres donc, réalisées par des auteurs et dessinateurs différents. [b]Doctor Who: The Whispering Gallery[/b] (La galerie des soupirs) est le premier chapitre de ce volume. Nous avons Ben Templesmith au dessin, dont je ne suis vraiment pas fan, surtout qu'ici c'est franchement pas beau. On a une sorte de mélange de photos, de dessins et d'effets photoshop bas-de-gamme. Mais heureusement l'histoire est bonne. Nous accompagnons donc le Docteur et Martha dans un musée très spécial puisqu'il contient des portraits hors-normes .. En effet, ils contiennent les dernières pensées de la personnes peinte (toutes sont des personnes mortes). [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349721360.jpg[/img][/center] [b]Doctor Who: Time Machination[/b] (Machination Temporelle) est le second chapitre. Ici les dessins sont très (trop?) cartoony, sauf que l'histoire est très bonne. Nous sommes en 1889 à Londres, le Docteur (seul, sans assistante) demande de l'aide à son vieil ami HG Wells, mais se heurtera très vite à ... Torchwood ! [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349722875.jpg[/img][/center] [b]Doctor Who: Autopia[/b] possède lui aussi des dessins très limites. Les visages sont parfois un peu durs à discerner, bien que dans l'ensemble c'est pas mal. Le Docteur est accompagné ici de Donna Noble (interprété par Catherine Tate dans la série). Ils arrivent sur une planète où ils sont directement capturés et mis en prison. C'est une planète sur laquelle les robots sont esclaves des hommes. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349722932.jpg[/img][/center] [b]Doctor Who: Cold-Blooded War[/b], a des dessins très cartoony, avec des gros traits et beaucoup de couleur. C'est vraiment sympa, mais encore une fois, ça ne colle pas à l'univers du Docteur. Dans ce chapitre, ce dernier et Donna arrivent en plein milieu d'un procès entre 2 espèces aliens. Je ne vous dis pas la fin, juste qu'elle est poignante. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349722999.jpg[/img][/center] [b]Doctor Who: Room With a Deja View[/b]. Les dessins sont plus proches de ce que j'attends pour Doctor Who, bien qu'il y ait beaucoup de traits superflus. L'histoire est vraiment très sympas, et il faut la relire 2 fois pour comprendre (une fois à l'endroit et une fois à l'envers), le Docteur ici est seul, et doit essayer de comprendre un meurtre. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349723140.jpg[/img][/center] [b]Doctor Who: Black Death, White Life[/b], les meilleurs dessins pour un comics Doctor Who selon moi. Les traits sont à la fois réalistes et sombres, c'est parfait. Quand à l'histoire cette fois, si le Docteur est de nouveau accompagné de Martha Jones, les deux arrivent en 1669 pendant qu'une peste noire décime toute la population. Bien évidemment, ce n'est jamais aussi simple avec le Docteur ... [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1349723237.jpg[/img][/center] Franchement la totalité des chapitres sont bons au niveau de l'histoire, très différents au niveaux du dessin, mais on sent qu'on est à chaque fois dans un comics Doctor Who. Vraiment à posséder pour un fan ! [conclusion=4][/conclusion] [onaime]- L'ambiance Doctor Who - Les différentes histoires ...[/onaime][onaimepas]- ... mais un chapitre c'est trop court pour certaines d'entre elles. - Les dessins au style vraiment trop différents (et parfois limites mauvais). [/onaimepas] [titre]Conclusion[/titre] [b]Franchement je souhaite avant tout remercier French Eye pour nous publier Doctor Who en France. Certes les sorties sont chaotiques (problèmes de dates, voire gros retard pour certains, les revendeurs ne connaissent pas les dates de sorties etc ...), mais c'est encore un petit éditeur, et avoir une licence comme Doctor Who fait vraiment plaisir. Panini, Delcourt ou bien Glénat n'avaient pas eu l'audace de se lancer dans la publication de Doctor Who et c'est dommage. L'attente fût longue pour au final avoir quelque chose de qualité. Même si les dessins sont franchement pas bons pour l'ensemble des 3 volumes (mais là encore c'est à l'appréciation de chacun), les histoires le sont certainement. Nous avons des mini épisodes (voir des épisodes complets comme Les Oubliées) de qualités, et surtout dans la même veine que la série. Il ne manque que les musiques. Cela reste quand même un comics qui vise essentiellement les fans de la série T.V. Quelqu'un qui ne la regarde pas n'a que peu intérêts a acheter l'adaptation papier. Ils ne sont ni une porte d'entrée, ni une bonne lecture quand on méconnaît l'univers.[/b]