Londres, 1830. Le jeune flic Charlie Gravel ne cesse d’être témoin de choses qu’il ne devrait pas voir : un navire volant, des pirates armés d’étranges artefacts électrique… et un capitaine qui nargue la police. Un révolutionnaire qui défie le la loi pour remettre au peuple la science et ses miracles et les libérer du joug des puissants. Dans les rues, on murmure le nom de Spring-Heeled Jack…
Mais il préfère qu’on l’appelle Captain Swing.
Voici son histoire.

128 pages.

Scénario de Warren ELLIS
Dessins de Raulo CACERES
Traduit par Philippe TOUBOUL

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Une lecture un peu spéciale, je dois bien l'avouer. A travers des dessins qui eux, restent constamment bons, on se retrouve avec un scénario avec par contre des hauts et des bas mais aussi quelques points qui manquent de clarté sur le début de l'oeuvre. Le résultat est donc simple, on a du mal à pénétrer ce nouvel univers dès le début. Avec une deuxième partie plus claire et meilleure, Captain Swing passe néanmoins de "mouais sympa" à "bonne lecture".

  • CaptCurtis
    CaptCurtis

    il y a 5 ans

    Captain Swing propose une relecture intéressante et critique de la révolution industrielle, autour du contrôle de l'électricité. Mais le récit est trop brouillon, laissant le lecteur dans un flou peu agréable. Quant aux dessins, ils servent parfaitement le récit mais sont à mon goût trop simpliste. A essayer malgré tout, pour l'originalité de l'histoire.