Captain America (2004) - Captain America #615.1

Captain America #615.1

Captain America (2004)

Captain America (2004) - Gulag Part 2

Gulag Part 2

Captain America (2004)

Captain America (2004) - 70th Anniversary Issue; Gulag Part 1

70th Anniversary Issue; Gul...

Captain America (2004)

Captain America (2004) - Gulag Part 3

Gulag Part 3

Captain America (2004)

Captain America (2004) - Gulag Part 4

Gulag Part 4

Captain America (2004)

Steve Rogers est lancé dans une course contre la montre. Il doit déjouer un complot international qui a plongé son ancien partenaire Buck Barnes, dans un imbroglio machiavélique. De son côté, Bucky se bat pour survivre dans un goulag russe. Reste-t-il encore un espoir pour les deux super-soldats ? Ed Brubaker et Butch Guice nous le diront.
(Contient les épisodes US Captain America 615.1, 616 (II, III), 617-619)

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Alors là c'est excellent ! Après l'arc "Le procès de Captain America" en saga complète, Panini refait la même chose pour le dernier arc de la série Captain America, "Gulag". Et c'est juste du bonheur. Du grand Brubaker et de grands dessinateurs à ses côtés qui envoient de nouveau Bucky en enfer, dans une ambiance de folie. Rogers, Carter et Black Widow sont aussi de la partie et c'est tout aussi bon. En plus y a Chris Samnee aux dessins !! La fin est malheureusement un peu bâclée à cause de satané Fear Itself mais ça n'enlève rien à la qualité de cet arc.

  • clapiotte
    clapiotte

    il y a 7 ans

    Vraiment excellent cette histoire de Bucky dans ce goulag!!!

  • sombretoile
    sombretoile

    il y a 4 mois

    Il est vraiment dommange d'avoir écrit cette histoire en 04 pauvres petits épisodes.
    J'aurai vraiment aimé d'en voir plus l'envers du décor du goulag.
    La partie Sharon et Black Widow est bâclée.
    Les atermoiements de Steve Rogers sont fatiguants.
    La fin est tout simplement vite expédiée.
    Je reste persuadé qu'avec 02/03 épisodes de plus nous avions là un chef d'oeuvre.

    Quant aux dessins, je les trouves assez inégaux, même si soyons franc, nous avons là un boulot de qualité: sombre à souhait comme le scénario...