Auteurs : Aaron, Slott, Cates, Klein, Garron

Dernier numéro ! Moon Knight contre Khonshu ! Arno et Tony Stark contre l'Entité d'Extinction ! Thor et Galactus contre l'Hiver Noir ! Tout s'achève dans un numéro bourré à craquer de rebondissements !
(Contient les épisodes US Avengers (2018) 36-37, Thor (2020) 5-6, Iron Man 2020 (2020) 6, inédits)

  • CocoSarre
    CocoSarre

    il y a 2 mois

    C'est donc la fin de la formule softcover comme on l'a connu depuis Legacy, et ce dernier numéro fut assez riche : 
    - Avengers #36-37 : J'avais bien aimé le début de l'arc "l'ère de Konshu", mais la résolution me laisse plus partagé. Black Panther brille durant cette saga, mais je trouve le reste des Avengers un peu sous-exploités. Après, les concepts qui se développent dans la série sont toujours intéressants, et les dessins de Garron sont appréciables !
    - Thor #5-6 : C'est une sacrée histoire que conclût Cates. Le #5 est vraiment prenant, tout en réutilisant avec pertinence les enjeux du run d'Aaron. Le #6 m'a un peu moins plut du fait des analepses et prolepses qui, s'ils donnent un rythme à l'épisode, ont un peu atténué le poids dramatique des événements. La série demeure en tout cas de haut niveau
    - Iron Man 2020 #6 : Même si le run de Slott est loin d'avoir fait l'unanimité, j'avoue faire parti de ceux.elles qui l'ont apprécié (tout le discours social sur les I.A. m'a particulièrement plu). La conclusion est un peu en dessous du reste, mais des trames demeurent prenantes (la moralité des actions de Tony dans le numéro est questionnable). Slott réussit aussi à fermer une parenthèse d'éléments scénaristiques laissés par Bendis qui étaient pour le moins bancals. Je ne suis par contre pas fan de la représentation d'un Tony Stark qui sourit à grandes dents en toutes circonstances durant tout le numéro (surtout sur la fin alors qu'il devrait s'interroger sur le bien-fondé de ses actes), s'il fermait la bouche son coeur artificiel s'arrêterait ou quoi ?
    Bref, ce dernier softcover forme une certaine forme de conclusion pour la plupart des séries, et ce fut un plaisir de le lire. Il est dommage que Captain America n'ait pas eu droit à un traitement aussi attentionné que ses autres camarades, mais je demeure plutôt satisfait.