Spider-Man (2016) - Sinister Six Reborn Part 6

Sinister Six Reborn Part 6

Spider-Man (2016)

Spider-Man (2016) - Spider-Man #240

Spider-Man #240

Spider-Man (2016)

The Amazing Spider-Man (2015)  - Go Down Swinging Part 4

Go Down Swinging Part 4

The Amazing Spider-Man (2015)

Dernier numéro ! Nous assistons à l’ultime confrontation entre Spider-Man et Norman Osborn… le Bouffon Rouge ! Maintenant que Norman se souvient de la double identité de Peter Parker, sa soif de sang a décuplé ! Un dénouement-choc par Dan Slott, dessiné par Immonen, Camuncoli et Martin. Quant à Brian M. Bendis, il dit adieu à Miles Morales dans deux épisodes illustrés par Bazaldua et Pichelli.
(Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 800, Spider-Man 239-240, inédits)

  • sombretoile
    sombretoile

    il y a 2 mois

    Attention chef d'oeuvre. 
    Cette dernière histoire de spiderman scénarisée par Slott est grandiose.
    Tout est réuni pour un final explosif.
    L'aventure avance sans temps mort, l'action et les rebondissements s'enchainent de façon des plus naturelle ( aussi nous somme à peine surpris de voir débouler  doc oc supérieur secourir tante May).
    Bref, nous sommes dans un thriller prenant, où à chaque page tout peut arriver. 
    Slott a compris la personnalité de personnage, permettant de les mener vers une conclusion des plus logiques et leur offrir leur heure de gloire.. ou pas.
     Le tout est ilustré de façon magistrale et la moindre case rend honneur au scénario et aux lecteurs. 

    Slott laisse même quelques pistes de scénarii pour les futurs scénaristes. 
    Aprés avoir mené Peter Parker vers les sommets, Slott a pris un malin plaisir à le ramener à ses origines. Cela restera peut être pour moi le seul regret.
    Merci M. SLOTT.

    Miles Morales...
    Sans être déplaisant, ces derniers numéros ne resteront pas dans les annales....
    Je trouve en plus que pour ce dernier numéro BENDIS a un peu bâclé son travail, un peu comme il l'a fait avec Iron Man.
    Je suis reconnaissant cependant de ce qu'il a pu amener, mais il était peut être temps que le monsieur aille vers d'autres horizons.