Star Wars: The Screaming Citadel (2017) - Star Wars: The Screaming Citadel #1

Star Wars: The Screaming Ci...

Star Wars: The Screaming Citadel (2017)

Doctor Aphra (2016) - The Screaming Citadel Book I, Part III

The Screaming Citadel Book ...

Doctor Aphra (2016)

Doctor Aphra (2016) - The Screaming Citadel Book I, Part IV

The Screaming Citadel Book ...

Doctor Aphra (2016)

Retrouvez l'intégralité du crossover Screaming Citadel entre les séries Star Wars et Doctor Aphra. Luke et Aphra ont passé un accord et vont poser des questions à la Reine de la Citadelle Hurlante mais est-ce que l'ancien bras droit de Dark Vador ne trahira pas l'aspirant Jedi ? (Contient les épisodes US Star Wars Screaming Citadel 1, Star Wars 31-32, Doctor Aphra 7-8)

  • jbgorgone
    jbgorgone

    il y a 3 mois

    Un crossover qui démarrait pas mal du tout avec une bonne interaction entre les personnages.
    Et puis, d'un coup, à peu près aux 3/5èmes de la revue, un effondrement aussi bien au niveau du scénario que graphiquement.
    On ne comprend plus rien aux motivations des uns et des autres...
    dommage
     

  • Omicron
    Omicron

    il y a 3 mois

    L’histoire suit directement la fin du premier tome de « Docteur Aphra » et « Star Wars ».
    Nous sommes plongés dans un récit assez sombre, de par son scénario et de ce qu’on entendu les personnages au sujet de cette fameuse citadelle.
    Les couvertures nous spoilent pas mal l’intrigue.
    Et graphiquement c’est decrescendo. On a le droit dans le one-shot inaugural à Marco Checchetto, faisant un travail merveilleux, un réel pétage de rétine.

    Puis à Salvador Larroca qui fait du moins bon travail que sur « Dark Vador », voulant être trop réaliste.

    Et enfin à Andrea Broccardo qui a un style pas raccordant avec les 2 autres dessinateurs, bien trop simpliste, voir cartoonie.


    En dehors de quelques planches de Marco Checchetto, les dessins ne nous plongent pas dans cette ambiance assez sombre. Le trait de Mark Simpson (Jock) Simone Bianchi, Lewis LaRosa ou encore Tommy Lee Edwards auraient bien mieux collé à ce crossover.