Annihilation Conquest (2008) - Annihilation Conquest Starlord #1

Annihilation Conquest Starl...

Annihilation Conquest (2008)

Annihilation Conquest (2008) - Annihilation Conquest Starlord #2

Annihilation Conquest Starl...

Annihilation Conquest (2008)

Annihilation Conquest (2008) - Annihilation Conquest Starlord #3

Annihilation Conquest Starl...

Annihilation Conquest (2008)

Annihilation Conquest (2008) - Annihilation Conquest Starlord #4

Annihilation Conquest Starl...

Annihilation Conquest (2008)

Contient les épisodes US Marvel Preview #4, 11, Annihilation: Conquest: Star-Lord #1-4

  • sombretoile
    sombretoile

    il y a 1 mois

    Que nous propose ce petit opus.
    La première apparition de stard lord, en noir et blanc.
    Et Annihilation conquest star lord.

    S'il y a un héro qui a changé du quasi tout au tout entre sa première apparition et sa dernière, c'est bien star lord.... A un point où l'on se demande si nous avons bien affaire au même héro. Et c'est tant mieux.

    Sinon sur le contenu. Pas grand chose à en dire. Une permière apparition classique où comment un gars normal gardant en lui une profonde rancoeur se voit attribuer de manière assez expéditive des supers pouvoir.... Vous saviez qu'à ses débuts star lord volait ??? Et qu'il était amoureux d'un vaisseau spatial ???? Tiens ça me fait passer à Han Solo et son faucon milénium...
    Je m'égare.. Donc fort de ses super pouvoirs star lord, va sauver la veuve et l'orphelin et se venger au passage.
    De nos jours ce récit est d'une fadeur absolue, et c'est même à se demander comment on a pu avoir l'idée de recycler notre Peter Quill.
    Le tout est illustré par des dessins bien trop chargé... Mais cela est peut être du à la modernisation de l'impression. Pour le coup le récit en noir et blanc n'avait pour moi aucun charme.

    Pour notre fameuse histoire annihilation...Peter Quill se rapproche de personnage qu'il est aujourd'hui. Bon on lui a quand même refourgé un casque vraiment horrible qui tire vers le phacochére faisant ressembler Quill à Pumbaa.... Je m'attendais à tout moment que Peter me sorte un hakuna matata.... Mais non.
    Star lord se voit gérer une équipe improbable dont un certain raton laveur qui parle et un arbre géant... Qui parle aussi.
    Le groupe n'est pas des plus sympathiques aux premiers abords et du coup on a un peu de mal à s'y attacher. 
    Il faut dire que le dessin ne les met pas forcément en valeur non plus.
    Puis j'ai un souci avec le scénario... Car j'ai lu tout cela il y a 02 jours à peine, et j'ai du mal à me souvenir de l'histoire.
    Il y est question d'un virus que l'on innocule à des esclaves afin de le propager à l'ensemble de la galaxie... 
    Bref... Aussi vite lu, aussi vite oublié....
    Je ne me suis pas éternisé non plus sur les planches tant ces dernières sont d'une simplicité ennuyeuse.
    Que voulez vous ? Y a des comics comme ça, quand ça veut pas, ça veut pas.