Gone Real Bad: Part I of II

Old Man Logan (2016)

X-Men Prime #1

One-Shots X-Men

X-Men: Blue #1

X-Men: Blue (2017)

Une nouvelle ère commence pour les X-Men avec deux nouvelles équipes, la Blue et la Gold. Qui en seront les membres ? Vous le découvrirez après le prologue X-Men Prime. Par Guggenheim, Bunn, Molina, Buffagni et Syaf. Retrouvez aussi Old Man Logan dans une saga complète en deux volets signés Lemire et Andrade.
(Contient les épisodes US X-Men Prime 1, X-Men Gold 1, X-Men Blue 1, Old Man Logan 19-20)

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Nouvelle revue sur les mutants avec les très bonnes séries X-Men Blue et X-Men Gold qui signent le renouveau des différentes équipes. C'est très bien écrit et cela rend enfin justice aux X-Men.

    • Narky
      Narky

      En réponse à Sofia

      il y a 3 ans

      A lire après l'évent IvX, je suppose ? Ou rien à voir et cela fait juste suite aux revus X-Men ?

      • HattoriH
        HattoriH Staff MDCU

        En réponse à Narky

        il y a 3 ans

        Je pense pas que IVX soit indispensable pour attaquer ce nouveau mensuel, mais effectivement, ça se passe après cet event.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Après une chute continue de la qualité depuis 10 ans, les X-Men avaient touché le fond avec Jeff Lemire. L'ère ResurrXion qui commence ici porte-t-elle bien son nom ? Hélas, non. Quand une série est au plus bas, la tentation est forte de revenir aux sources. La formule marche parfois (Geoff Johns est passé maître en la matière), parfois non. Ici, si nous avons bien un retour à la formule de l'âge d'or des X-Men, c'est la version Canada Dry que l'on nous sert (si vous ne comprenez pas la référence, c'est que je suis vraiment trop vieux). L'opération sauvetage permet d'enrayer la chute de la Maison X mais ne retrouve pas la magie qui en faisait son charme, même si l'idée de placer Kitty à la tête de l'école est une excellente initiative.Quant à la partie artistique, elle n'aide vraiment pas à remonter le niveau. Au mieux, c'est fade. Passé le numéro introductif de la nouvelle ère (X-Men Prime), on découvre que les 5 X-Men jeunes n'ont rien de neuf à raconter, hormis la révélation finale difficile à avaler. L'équipe d'X-Men adultes menée par Kitty ne cache pas qu'elle s'inspire des années Claremont, allant jusqu'à en piller tous les poncifs. Mais la copie n'égale en rien l'original. Reste Old Man Logan qui se lit sans déplaisir mais qui n'atteint pas les sommets de ses débuts. Verdict : un relaunch raté. Dommage.