Civil War II (2016) - Civil War II: Choosing Sides #5

Civil War II: Choosing Side...

Civil War II (2016)

Civil War II (2016) - Civil War II: Choosing Sides #6

Civil War II: Choosing Side...

Civil War II (2016)

Civil War II (2016) - Civil War II #8

Civil War II #8

Civil War II (2016)

Nous y sommes : Captain Marvel contre Iron Man… pour un combat à mort ! Une histoire de 38 pages conclut l’événement Civil War II, écrite par Brian M. Bendis et dessinée par David Marquez et certains des plus grands artistes Marvel. Ne manquez pas ça ! (Contient les épisodes US Civil War II 8, Civil War II : Choosing Sides 5 (I-II), 6 (III))

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Une conclusion en demi-teinte, comme l'aura été la majorité de cet event finalement. L'issu du combat final est plus que prévisible et hormis les superbes planches de David Marquez, il n'y a rien de vraiment bien intéressant à en retenir. Même chose pour la résolution de l'affaire Ulysses, Bendis semble opter pour la solution de facilité et finalement on en arrive à se dire : "tout ça pour ça ?". Les différents futurs alternatifs qui nous sont montrés manquent aussi cruellement d'originalité et n'ont, pour le moment en tout cas, aucun intérêt pour la suite. Seuls les passages plus accès sur les personnages sortent un peu du lot, comme toujours avec Bendis et notamment dans cet event, et notamment un dialogue très intéressant entre Beast et Danvers, où le scénariste apporte quelques éléments de compréhension sur les motivations de Stark, mais c'est bien trop tard et c'est bien dommage, ça méritait d'être plus approfondi. Cet event aura quand même pas mal de répercussions sur les personnages dans leurs individualités, intrigues toutes trouvées pour les premiers arcs des nouvelles séries, mais très peu sur un plan global pour l'univers Marvel. On retiendra vraiment de ce numéro, et quasiment de l'ensemble de cet event, l'éclosion de Marquez au plus haut niveau. Pour le reste, c'est un échec global, Bendis n'aura pas réussi à nous offrir une histoire cohérente et crédible et encore moins à être à la hauteur du nom de cet event.