Venom (2011-2013) - Venom #1

Venom #1

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - Venom #2

Venom #2

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - Venom #3

Venom #3

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - The Same Coin...

The Same Coin...

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - Father's Day

Father's Day

Venom (2011-2013)

Auteur : Rick Remender
Dessinateur : Tony Moore

L'ancien marine Eugene "Flash" Thompson a tout sacrifié pour son pays. Aujourd'hui, on lui donne l'occasion de redevenir un héros en s'enrôlant dans un projet militaire secret, baptisé Opération Venom. Désormais lié au symbiote extraterrestre qui était autrefois l'ennemi juré de spider-Man, le super-agent doit parvenir à utiliser les capacités de la créature pour faire le bien, sinon il pourrait devenir sa prochaine victime...

(Contient les épisodes US de "Venom" 1 à 5)

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    En 2011, Rick Remender, auteur assez prolifique dans le monde des comics (Dark Horse Comics, Marvel et Image Comics) s'associe à Tony Moore, le dessinateur connu pour avoir débuté la saga Walking Dead chez Image Comics, pour travailler sur le nouveau Venom. Le symbiote appélé Venom s'est emparé du corps de Eugene "Flash" Thompson, ami d'école de Peter Parker et héros de guerre qui a perdu ses jambes au front. Mais ce dernier réussi plus ou moins à le contrôler pendant quelques heures. Un force d'action gouvernementale prend alors le vétéran sous son aile pour l'employer dans des missions périlleuses. Malgré son contrôle sur le symbiote alien, Flash Thompson ne peut le contrôler plus de 24heures au risque d'être totalement sous la coupe de la créature. On suit alors les missions d'un nouveau super-héros, tiraillé entre ses devoirs en tant que soldat et ceux envers sa fiancé, à qui il doit , bien entendu masquer la vérité. Rick Remender nous offre un arc plutôt fun et décomplexé sur la créature anciennement ennemie de Spider-Man devenue une sorte de anti-héros. Les missions successives pour retrouver et détruire une source de vibranium exploitée par l'ennemi le conduiront à affronter successivement Jack'O' Lantern, Kraven le Chasseur et même...Spider-Man. Niveau dessin, Tony Moore livre des planches explosives et virevoletantes entre fusillades et bagarres dantesques. Un style graphique collant parfaitement à "l'Agent Venom" et son univers. En résumé, une histoire fun et décomplexée assez violente où le symbiote Venom n'est plus forcément un ennemi de la Maison des Idées mais un anti-héros assez attachant. Idéal pour rentrer dans l'univers de ce personnage qui a fait son entrée chez les Gardiens de la Galaxie durant le Marvel Now!

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    En 2011, Rick Remender, auteur assez prolifique dans le monde des comics (Dark Horse Comics, Marvel et Image Comics) s'associe à Tony Moore, le dessinateur connu pour avoir débuté la saga Walking Dead chez Image Comics, pour travailler sur le nouveau Venom. Le symbiote appélé Venom s'est emparé du corps de Eugene "Flash" Thompson, ami d'école de Peter Parker et héros de guerre qui a perdu ses jambes au front. Mais ce dernier réussi plus ou moins à le contrôler pendant quelques heures. Un force d'action gouvernementale prend alors le vétéran sous son aile pour l'employer dans des missions périlleuses. Malgré son contrôle sur le symbiote alien, Flash Thompson ne peut le contrôler plus de 24heures au risque d'être totalement sous la coupe de la créature. On suit alors les missions d'un nouveau super-héros, tiraillé entre ses devoirs en tant que soldat et ceux envers sa fiancé, à qui il doit , bien entendu masquer la vérité. Rick Remender nous offre un arc plutôt fun et décomplexé sur la créature anciennement ennemie de Spider-Man devenue une sorte de anti-héros. Les missions successives pour retrouver et détruire une source de vibranium exploitée par l'ennemi le conduiront à affronter successivement Jack'O' Lantern, Kraven le Chasseur et même...Spider-Man. Niveau dessin, Tony Moore livre des planches explosives et virevoletantes entre fusillades et bagarres dantesques. Un style graphique collant parfaitement à "l'Agent Venom" et son univers. En résumé, une histoire fun et décomplexée assez violente où le symbiote Venom n'est plus forcément un ennemi de la Maison des Idées mais un anti-héros assez attachant. Idéal pour rentrer dans l'univers de ce personnage qui a fait son entrée chez les Gardiens de la Galaxie durant le Marvel Now!