Quand Cisco perçoit une vibration d’Eobard Thawne, Barry et l’équipe n’arrivent pas à y croire. Mais, après une attaque à Mercury Labs, Christina McGee confirme que le Reverse Flash est de retour.

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Je ne sais pas vous, mais à chaque fois que Flash aborde les problèmes de voyage dans le temps : facepalm. Bon c'est une adaptation de comics sur la CW, donc soyons gentil, ça passe. Mais pour le reste... mouais ? C'est cool de voir que Reverse Flash viendra de temps à autre faire un coucou à Flash, mais pour son retour, c'est raté. La dernière fois qu'on l'a vu, il était plus fort que Barry et bien plus vicieux, ce qui n'est pas du tout le cas ici. Et l'affrontement aurait mérité d'être un peu plus long. Autre point noir, le départ de Patty, l'un des rares bons personnages de la série. La série vient de se tirer une balle dans le pied, d'autant que le motif est ridicule. Là où par contre je suis un peu intrigué, c'est avec l'intrigue autour de Jay Garrick. Un indice ou une fausse piste pour la suite ? J'espère la seconde option pour être un peu surpris, la série commence de plus en plus à me lasser...

  • Kamandi
    Kamandi

    il y a 4 ans

    Pour moi le meilleur episode de Flash de la saison 2 ,il y a toujours es scénes CW mais moins que d hab .Un super guest une sorte de perquelle a la saison 1 .Si Flash pouvait rester a ce niveau ce serait cool.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Un bon épisode où il se passe pas mal de choses. Le retour du Reverse Flash est un prétexte pour justifier la première saison, mais cela permet de développer un peu plus Cisco et la compréhension de ses pouvoirs, ce qui avait été laissé de côté depuis un petit moment. On a aussi une intrigue autour de Jay qui e termine par l'évocation d'un nom qui évoquera un bolide aux fans. Par contre, on pourra regretter le départ de Patty, alors que son personnage était bien développé et intéressant, espérons qu'elle reviendra. Par contre, Wally continue de faire la tête brulée et on sait très bien que ça ne durera pas, ce qui le rend encore plus insupportable.