Hal Jordan, un pilote talentueux mais casse-cou, reçoit de la part d'un extra-terrestre un anneau faisant de lui un Green Lantern, un policier de l'espace. En compagnie de Sinestro ou Killowog, Hal va découvrir un danger vieux de la création du corps.

  • Alecs
    AlecsStaff MDCU

    il y a 3 ans

    0,5 ... parce que c'est Green Lantern ... oui je troll mais tanpis ... c'est trop mauvais.

  • Seyfr
    Seyfr

    il y a 3 ans

    Un cas d'étude que ce Green Lantern. Un film avec de bonnes intentions, mais qui s'est perdu en cours de route dans des ambitions trop grandes pour un premier opus. Pas un mauvais film en soit, mais mal pensé. Honnêtement, les effets spéciaux sont pas dégueux (mais bien en dessous des films Marvel de la même année), mais tout est cassé par l'effet lumineux exacerbé des uniformes. L'effet seconde peau était une idée sympa, mais ratée. Le serment qui sort de nulle part c'est du n'importe quoi ( de plus, la traduction est horrible). Reynolds n'était pas un mauvais choix pour le rôle, et son interprétation est acceptable. Mais le personnage est mal construit, de même que les personnages secondaires du GLC totalement anecdotiques. Sinestro en tant que mentor fait penser au Ra's Al Ghul de Nolan mais en raté. La musique en revanche est superbe et colle très bien à l'univers. Mais voilà le gros soucis Hector hammond et l'intrigue qui l'entoure est totalement inutile. J'aurai préféré avoir les Manhunters en premier ennemi plutôt que Parallax, mais soit. Le traitement de ce dernier aurait dû rester dans le cadre de l'entité telle qu'on le voit à la fin. Sans prendre la défense de Martin Campbell, il est vrai que la production et la gestion du budget ont été calamiteuses, et celui-ci s'est retrouvé pieds et poings liés, écarté par la WB d'une partie de la post prod, sans réelle liberté de mouvement. Un "Yes man" forcé peut-être.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 3 ans

    Beaucoup d'attente et d'impatience pour cette adaptation d'un héros méconnu de DC comics vu dans ces appartions au sein de la Ligue des Justiciers. Et bien cette attente n'a pas vraiment été comblée. A la sortie du visionnage, il me manquait quelquechose. J'avais l'impression que le film avait du être pas mal morcelé par le studio Warner (une habitude ? non ?!!!! ). Le film commence plutôt fort avec une explication des Gardiens immortels , leur création du Green Lantern Corps, l'entité destructrice Parallax enfermée par le Lantern Abin Sur puis evadée avant de s'en prendre à ce dernier. Puis le film se penche sur le fututr super-héros, Hal Jordan, un pilote d'essai baroudeur mais torturé depuis qu'il a assisté tout gosse à la mort de son père (lui même pilote d'essai). Tout va bien jusqu'à le passasion de l'anneau entre Abin Sur agonisant et Hal Jordan. Par la suite, tout va trop vite, on a l'impression que le montage final a sacrifié beaucoup de choses. En effet, la planète Oa, sanctuaire du Corps est exploitée dans le film mas Kilowog et Tomar-Re, les autres célèbres Lanterns font de de courtes apparitions quite à passer pour des figurants. Seul Sinestro, le leader du Corps à un rôle important. Sur Terre, c'est les rôles de Tim Robbins (sénateur Hammond) et Angela Bassett (Dr Waller) qui sont sous-exploités et sacrifiés sur l'hôtel du montage final décidé par le studio. Parallax est ont va dire mieux exploité que le Pr Hector Hammond, qui lui sert vraiment de faire valoir dans l'histoire du hérios et de sa copine. Blake Lively nous joue très bien le soit belle et tais-toi nécessaire à tout film de super-héros . Sinon, la rallonge de 9 millions de $ ayant servi à finaliser les effets spéciaux n'a pas été de trop aux vues de la première bande-annonce désatreuse. Je ne peux pas parler de la 3D étant donné que c'était une séance 2D mais je pense que cela n'étais pas plus mal pour mes yeux. Ryan Reynolds s'investit plutôt bien dans le rôle, il fait un bon Green Lantern mais je trouve dommageable le manque de confiance qu'à donné la Warner à Martin Campbell, un réalisateur d'expérience à qui on doit quand même Le masque de Zorro, Goldeneye et Casino Royale entre autres. Par contre, il faut rester durant le générique de fin pour une scène annonçant une probable suite si la Warner le décide et n'emmerde pas trop le prochain réal' Pour finir, je trouve que le film d'animation Green Lantern - First Flight de 2009 est une meilleur adaptation, bien plus courte mais bien plus complète et qui rend grandement hommage aux persos sous exploités dans le long-métrage (Abin Sur, Kilowog et Tomar-Re) Allez, j'suis pas méchant sur ma note car j'avais quand même des yeux de gosse devant le film, il ya de l'action, de l'humour et des beaux effets visuels. J'ai plus apprécié le film au second visionnage!