Les Super-vilains de Gotham sont traqués par le juge, personnage qui applique sa propre justice...

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Un épisode donnant un tournant critique à Harvey Dent en lui créant une troisième personnalité: le Juge. Tous les moments forts de cet épisode tournent autour de ce dernier. La chasse au Super-vilain est tout simplement terrible. Faire tomber tous les méchants les uns après les autres est vraiment bien trouvé, on est presque déçu de voir que cela s'arrête. Alors on pourrait penser que le juge n'est qu'un simple Batman avec un nouveau costume mais il n'en n'est rien. Il ressemblerait plus à un Double Tour mais en plus radical. Double Tour souhaite arrêter les vilains alors que le Juge souhaite s'en débarrasser. Maintenant entrons plus directement dans le personnage du juge justement. Tout d'abord, ces apparitions frôlent celles du fantôme masqué. Un peu trop théâtrale à mon goût. Le juge est en bas et deux secondes après il est en haut. Alors lorsque l'on ne sait pas que c'est Double Face, ça passe mais une fois que l'on sait qui il est vraiment, on se demande un peu comment il a pu faire pour monter aussi rapidement sur le pont ou atterrir sur le fourgon blindé. Un petit point qui a son importance à mon goût et qui ne me fera pas mettre 5 à l'épisode. Car crédibilité zéro sur ce coup là. Mais ceci mis à part, ses combats sont stylés tout comme ses armes et ses bracelets. La révélation qui montre le juge en Harvey Dent est simple mais on en reste pas moins subjugué tout comme en écoutant les explications de Bruce et d'Alfred. Quant à la toute dernière scène elle est tout simplement géniale ! COUPABLE COUPABLE COUPABLE. On peut réellement se demander si Harvey Dent sera soigné un jour où s'il n'est pas à Arkham un peu pour rien car plus on y réfléchit et plus on avance à ses côtés, plus on se rend compte que son cas est désespéré. Une troisième personnalité, c'est tout de même fort ! On ne dirait vraiment pas qu'un jour Harvey réussira à reprendre le contrôle. La scène où de son passage secret est vraiment stylé. Harvey Dent ne joue pas, il a fait trois personnalités totalement didférentes en lui sauf que deux d'entre elles cohabitent et que la troisième est persuadée d'en être une à part entière tout comme les deux autres ignorent son existence. Magnifique. J'ai assez aimé le personnage de Cocoran également. Une sorte de commissaire Gordon mais pour le juge et qui est aussi radical et pourri que lui. J'aurai préféré qu'il soit un gentil avec un point de vue seulement différent quant aux super-vilains de Gotham mais bon, les scénaristes ont fait de lui un corrompu qui réussit à cacher le tout avec brio... ce n'est pas ce que j'aurai fait de son personnage mais pourquoi pas. Batman de son côté à un rôle assez ambigüe. Le héros joue vraiment sur deux chaises et en semble pas vraiment quoi faire avec le juge. D'un côté on sait qu'il ne l'approuve pas et qu'il souhaite l'arrêter mais d'un autre côté, lorsque Cocoran lui explique que les super-vilains doivent stopper POUR TOUJOURS et non pas pour une semaine en vacance à Arkham, Batman ne semble pas savoir quoi répondre, finissant même par quitter les lieux. C'est donc ici un Batman pas très sûr de lui qui affronte le juge mais qui reprendra confiance après avoir découvert l'identité du juge. Un petit mot sur le combat final assez intéressant et équilibré dont seule la fin déçoit un peu. Alors finalement que dire de cet épisode ? Incontournable pour les fans de Double Face et l'un des meilleurs de la série. A ne pas manquer !