Catwoman se met Nightwing dans la poche afin qu'il l'aide à commettre un nouveau vol...

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Un épisode qui avait du potentiel mais qui de mon point de vue a tout de même été mal tourné. Un petit mot sur le design de Catwoman qui peut se résumer très rapidement: simplifié. Il y a beaucoup moins de détails comparé à d'autres comme l'épouvantail, là ce n'est qu'une femme vêtue de noir, des oreilles de chat et un fouet à la main. Rien d'exceptionnel donc. Vous me direz que son premier costume n'avait pas de grands détails, d'accord, je vous l'accorde, mais au moins, on pouvait deviner que c'était une femme. Cette Catwoman ainsi dessiné n'a finalement, si ce n'est sa poitrine, strictement rien de féminin à mon goût. Ça aurait pu être Bane en cuir que je n'aurai vu aucune différence. Sa première apparition ne marque pas non plus les esprits bien que le fait qu'elle observe la première scène de combat de loin nous rappelle un peu l'idée du chat guettant sa proie. Niveau scénario, l'idée de base est la suivante: Catwoman aurait changé et voudrait donc, se joindre aux justiciers de Gotham. Il ne faut pas le cacher, la psedo réhabilitation de Catwoman avait déjà été exploité et pas qu'une fois. Le coup du "je suis avec toi" avait un impact plus que moindre voir inexistant. On savait d'hors et déjà que tôt ou tard, elle allait retourner sa veste. Le fait que se soit Nightwing la victime dans un premier temps est par contre plutôt crédible vu que ce dernier était supposé être en froid avec Batman. On comprend que Catwoman choisisse ce dernier à défaut d'un autre. En d'autres mots, la caractéristique principal de Catwoman reste la même que dans la première série animée c'est à dire que c'est avant tout une manipulatrice. Toute l'originalité aura résidé du fait que les justiciers à présent connaissent sa méthode, sa psychologie, ce qui conduira Catwoman, à se faire prendre à son propre jeu. Donc même si son personnage n'a pas bougé, ceux des justiciers vis à vis d'elle, eux, ont bougé. Plus jamais ils ne laisseront bernés apparemment. Il était temps dirons nous, un bon point donc pour l'épisode. Le retournement de situation final est plutôt décevant quant à lui. On attendait qu'une chose c'était de voir débarquer Batman pour sauver la situation. Finalement, on apprend que Nightwing avait lui aussi joué double jeu... Pourquoi pas, je n'ai rien à dire de spécial à ce sujet. Ce n'est pas banal mais ce n'est pas LA révélation non plus... Au niveau du vilain de l'épisode, pour être franc, ils ne se sont pas foulés. Bon d'accord, l'épisode tourne autour de Catwoman mais tout de même... L'homme (Enrique) n'a rien de spécial si ce n'est un crochet finalement... Un chef de bande de base donc. Pour résumé, un épisode plutôt décevant avec très peu de points vraiment positifs. Je pense que même les fans du personnage de Catwoman ne trouveront finalement rien de spécial à retenir et ce à travers les vingt minutes de visionnage. Les répliques cultes témoignant également un manque cruel d'intérêts dans les dialogues (seulement une réplique valant le détour) ainsi que d'humour. Pour conclure, une Catwoman que je ne suis pas pressé de retrouver sauf si son retour est synonyme de grands changements. De mon côté, je pense qu'une alliance avec un super vilain ou pourquoi pas Ivy et Quinn ne serait pas de trop. Méditons...

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 ans

    Un épisode très faible que ce “You scratch my back”, pas grand chose à se mettre sous la dent, on s’ennuie ferme ! Pourtant l’idée de base de cet épisode est pas si mauvaise que ça, mettre Nightwing en avant et l’associer à Catwoman, provoquant la jalousie de Batgirl et la méfiance de Batman, on a là un petit carré relationnel très sympathique. Il y avait de quoi faire avec toutes ces relations entremêlées, beaucoup à approfondir, ce qui n’a pas été fait. La seule vraie bonne scène de cet épisode c’est chez Selina, au moment où Batman vient la mettre en garde. Retour sur la relation très ambivalente entre le chat et la chauve-souris par l’intermédiaire de Nightwing cette fois, Batman connait la voleuse et il veut protéger son ancien élève, celui-ci vole de ses propres ailes et veut faire ses propres choix, pourquoi pas en rejoignant le côté obscur qui ne l’est peut-être pas tant que ça. Catwoman elle prend du plaisir à manipuler le jeune homme et à créer des conflits. Batgirl regardant tout ça de l’extérieur, triste de voir son ami sur la mauvaise pente. Le retournement final est très intéressant aussi, c’est finalement Catwoman qui se fait avoir par Dick Grayson qui travaillait du côté de Batman. On s’y attend pas forcément, c’est bien fait. On est content de voir que le chevalier noir et son ancien Robin peuvent toujours s’allier quand il le faut et pour une fois la chatte a un peu présumé de sa capacité à manipuler. La réhabilitation de Catwoman n’est pas un des thèmes de l’épisode pour moi, elle est toujours entre les deux, on sait dès le départ qu’elle n’est pas impliquée à titre honorifique mais qu’elle a une idée derrière la tête. Voilà hormis les relations entre les quatre protagonistes il n’y a absolument rien à retenir de cet épisode. Tout d’abord le design de Catwoman est vraiment mauvais, elle est moche, beaucoup trop simple et elle est aussi trop petite à mon goût. La majorité de l’épisode porte sur les trafiquants, histoire qui n’est absolument pas intéressante, les méchants non plus et on sait l’importance d’un bon vilain. Tout ça pour arriver à un bijou que voulait Catwoman, ça aurait pu être fait plus rapidement et nous éviter toutes ces longueurs. Un épisode très décevant donc malgré un bon potentiel. Mettre Nightwing en personnage principal ça fait plaisir, il le méritait au moins une fois, Catwoman est toujours intéressante pour moi, mais ici ça fait un flop. Dommage.