Preview

Batman: Dark Victory (1999)

War

Batman: Dark Victory (1999)

Secrets

Batman: Dark Victory (1999)

Toys

Batman: Dark Victory (1999)

Lost

Batman: Dark Victory (1999)

Love

Batman: Dark Victory (1999)

Hate

Batman: Dark Victory (1999)

Fools

Batman: Dark Victory (1999)

Battle

Batman: Dark Victory (1999)

Orphans

Batman: Dark Victory (1999)

Justice

Batman: Dark Victory (1999)

Passion

Batman: Dark Victory (1999)

Revenge

Batman: Dark Victory (1999)

Peace

Batman: Dark Victory (1999)

Un an après « l’affaire Holiday », Gotham City est toujours le théâtre de règlements de comptes entre les familles mafieuses et les « patients » de l’asile d’Arkham. Si Alberto Falcone était considéré jusqu’alors comme le véritable tueur Holiday, une nouvelle vague de meurtres jette le trouble sur son arrestation. Pour restaurer l’ordre à Gotham, Batman aura besoin de toute l’aide possible, voire de prendre sous son aile un nouveau partenaire, Robin !

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 9 ans

    Chef d'oeuvre en vue. Cette mini-série en 12 numéros représentent une nouvelle collaboration du duo Jeff Loeb/Tim Sale après Long Halloween et est de très très bonne qualité. Certes, c'est un peu cher mais Urban doit préparer une belle édition pleine de bonus donc cela fait un très très beau cadeau à offrir ou se faire offrir.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 9 ans

    La sortie du mois et j'applaudis Urban de le publier. Alors certes c'est cher mais vu la qualité des matériaux d'Urban et l'excellente qualité de l'Histoire, vous en aurez pour votre argent. Nous sommes ici après Un Long Halloween et le duo Sale/Loeb (oui, avant d'aller chez Marvel, ce dernier savait faire de bonnes histoires) remplie une nouvelle fois ! Alors certes, c'est moins bon qu'Un Long Halloween (ne même temps, beaucoup considèrent l'oeuvre comme la meilleure de Batman) mais c'est tout de même du très bon niveau : psychologie, polar urbain, action, émotion et même les origines de Robin et le tout servit par des magnifiques dessins. Je vous le dit les gars : Fonccccceeezzzzzz !

  • Ashka
    Ashka

    il y a 9 ans

    Une bonne histoire, mais j'ai vraiment du mal avec cette période de Batman surtout sur les dessins de Sale que je ne supporte pas, mais reste que l'histoire est vraiment très sympathique et que le contexte marche vraiment très bien. Tout les Batfans devraient être content sur cette sortie !

  • jcstbenin
    jcstbenin

    il y a 9 ans

    Très bon comics autant pour le scénario que les dessins

  • Ecthèlion
    Ecthèlion

    il y a 9 ans

    Une suite magique dans la veine d'un long Halloween. Même dessins, même ambiance, l'ombre de la famille Falcone plane dans cette série d'anthologie où Double face manipule son monde à merveille.

  • benjaaman
    benjaaman

    il y a 9 ans

    Quelle suite super de Long Halloween !!! Le même duo qui nous ressort tout les ingrédients qui ont fait le succès de LH.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 8 ans

    La suite des aventures de Batman après Long Halloween et son combat contre le tueur en série Holiday. On avait laissé Gotham City avec le tueur Alberto « Holiday » Falcone, enfermé à Arkham Asylum, avec son meilleur procureur, Harvey Dent, défiguré et atteint d’une double personnalité. Un an plus tard, une série de crimes en série visant des policiers, corrompus ou non, laisse planer le doute quant à la culpabilité du fils Falcone. Sans compter la guerre ouverte entre les familles mafieuses et les criminels de tout poil évadés d’Arkham, Le Chevalier Noir aura du pain sur la planche. Peut-être est-il temps pour lui de trouver un second, un ailier pour l’aider dans sa tâche ? Une très bonne histoire scénarisée par Jeph Loeb sur les dessins inimitables de Tim Sale. Ce livre pourrait inspiré un prochain long-métrage sur le Caped Crusader comme Year One et Long Halloween. 4,4/5

  • Atrocitus
    Atrocitus

    il y a 2 ans

    Moins bon que le Long Halloween, mais de très bonne facture tout de même. On suit donc, toujours avec la même ambiance et les mêmes dessins excellent, l'histoire du chevalier noir après la chute du romain et l'arrestation du tueur en série qui avait sévit. Mais c'est un autre tueur cette fois-ci qui se fait connaître en tuant les policiers corrompus : le tueur au pendu. C'est également le retour d'Harvey Dent qui est contée, explorant ainsi sa psychologie et développant son charisme, mais jamais sans laisser de côté celle de Batman ...

  • L'idiot
    L'idiot

    il y a 1 an

    La suite d'Un Long Halloween. Toujours aussi bon!

  • A Peter
    A Peter

    il y a 3 mois

    La suite du chef d'oeuvre de Loeb, tout aussi bon que le premier tome ("un long Halloween").

Dans trois jours, Urban Comics va une nouvelle fois frapper fort en rééditant une œuvre monumentale pour les Batfans et qui est aujourd’hui, quasiment introuvable en VF : [b][i]«Batman : Dark Victory»[/i][/b]. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1332191654.jpg[/img][/center] En effet, l’œuvre est signée par le célèbre duo [b]Jeph Loeb / Tim Sale[/b] ; [b]suite du monument «Un Long Halloween»[/b] (nous reparlerons de cela plus tard), elle fut éditer en France au cours des années 2000 par la maison d’édition Semic en quatre tomes distincts. Mais les stocks furent très vite épuisés et cela faits des années que les fans supplient pour une réedition. [titre]Ce qu’il faut avoir lu avant.[/titre] L’œuvre se situe dans une période que j’appellerais «les premières années de Batman». Cette période a été, ces dernières l’année, l’objet de très bons comics tel que (cités dans l’ordre) : - Batman : Year One. - Batman et les monstres. - Batman et le moindre fou. - Batman Proie. - Batman : The Man who Laughs (non paru en VF). - Batman : Un Long Halloween. De tous, seulement deux sont importants pour bien suivre «Dark Victory» : d’abord «Un Long Halloween» vu que notre bouquin est sa suite directe mais aussi «Batman : Year One». [i]Pourquoi «Year One» ? [/i] Tout simplement parce que il y a plusieurs références à la célèbre histoire de Miller mais aussi parce que des personnages de l’œuvre tel que l’ancien commissaire, corrompu, Loeb ou encore ses bras droits : Flass et Brenden. Certes, l’intérêt est minime mais à mon sens, vous apprécierez mieux «Dark Victory» si vous connaissez les personnages qui apparaissent dedans. Notons que le film animé adaptant l’œuvre (très fidèle et donc très bon en parlant) et sorti l’année dernière suffit largement. Quant à «Un Long Halloween», bah c’est bien simple : l’action de «Dark Victory» ne se situe que quelques mois après le monument de Loeb. On retrouve les mêmes personnages, des intrigues non résolues et il y a véritablement une continuité. Si vous n’avez pas lu «Un Long Halloween», la compréhension globale de l’histoire sera extrêmement difficile.
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1332191831.jpg[/img]
Notons que les treize numéros composant l’histoire ont été répertoriés et résumés dans [url=http://www.mdcu.fr/comics/comics-serie180-batman-the-long-halloween-1996-arc465-batman-the-long-halloween.html]notre section comics[/url]. Voilà malgré tous les grands éléments à savoir pour suivre l’œuvre : [spoiler]- Le mystérieux tueur Holiday qui a fait régner la terreur durant un an à Gotham n’était autre qu’Alberto Falcone, le propore fils de Carmine Falcone. Il fut arrêté à la fin du récit et jeté en prison. - Le procureur Harvey Dent, déjà atteint par l’affaire Holiday, a été atrocement défiguré par Salvador Maroni. Défiguré et complètement fou, il a pris le nom de Double-Face et a regroupé un clan de criminel pour s’en prendre aux Falcone. Il a notamment tué Carmine Falcone et grièvement blessé sa fille, Sofia. Il s’est ensuite rendu à la police mais tous ses évènements ont fait voler en éclat l’alliance Gordon/Batman/Dent. - Catwoman tourne beaucoup autour des Falcone et semble avoir un compte personnel à régler avec cette famille.[/spoiler] [titre]La critique.[/titre] [i]Bon, je précise avant tout que ce qui suit est ma propre critique et n’est pas représentative de celle du staff. Je vais essayer d’être le plus objectif possible mais si vous n’êtes pas d’accord, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.[/i] [u]Synopsis (made in Urban) :[/u] [i]Un an après «l’affaire Holiday», Gotham City est toujours le théâtre de règlements de comptes entre les familles mafieuses et les « patients » de l’asile d’Arkham. Si Alberto Falcone était considéré jusqu’alors comme le véritable tueur Holiday, une nouvelle vague de meurtres jette le trouble sur son arrestation. Pour restaurer l’ordre à Gotham, Batman aura besoin de toute l’aide possible, voire de prendre sous son aile un nouveau partenaire, Robin ![/i]
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1332191698.jpg[/img]
Après «The Long Halloween» (que beaucoup considèrent, comme moi, comme la plus grande œuvre portant sur le Chevalier Noir), nous aurions pu croire que le duo Loeb et Sale allaient s’arrêter là mais non, ils rempilent pour une seconde aventure et reprennent les mêmes éléments qui ont fait le succès de leur précédente collaboration : un fond de polar urbain où un nouveau tueur sévit à Gotham et tue lors des grandes fêtes, Dent et les fous d’Arkham sèment toujours la panique et la pègre est encore l’un des éléments central du récit. On comprend immédiatement que les deux auteurs reprennent les recettes de leur précédent succès et cela ne va pas forcément plaire : le cheminement est très semblable pour ne pas dire identique et certains risquent de se sentir laisés. Or, il y a plusieurs pépites : D’abord, les dessins de Sale : personnellement, j’adore son style (mon top 3 des dessinateurs avec Jim Lee et Turner pour l’instant) et je trouve qu’il colle excellemment bien à l’ambiance. Ensuite : les personnages ! Ils sont toujours aussi bien mit en scènes et leurs sentiments sont superbements bien approfondis. On suit ainsi un Holiday sur le chemin de la rédemption tandis que Dent continue de s’enfoncer encore plus au point de perdre toute humanité ; Quant à Batman, il est représenté plus sombre que jamais depuis la perte de son meilleur ami. On retrouve également avec plaisir plusieurs personnages tel que Loeb, Brenden et on assiste avec plaisir la venue de Robin. Loeb ne change pas grand-chose au personnage et s’inspire énormément du double épisode de Batman TAS «Robin se rebiffe» pour mettre en scène ses origines mais tout cela apporte un vent de fraicheur et donne toute son importance à «Dark Victory». Enfin, le dénouement est très classique mais dans le sens très attendu vu le synopsis. Or, j’ai été agréablement surpris par les révélations au sujet de l’identité du Pendu et de la résolution des multiples intrigues laissés en suspens depuis la fin d’«Un Long Halloween».
[img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1332191745.jpg[/img]
[b]Moins bon que son prédécesseur sur lequel il reprend les mêmes recettes, Dark Victory réussira tout de même à s’imposer comme l’un des monuments de la Batverse. Important dans la continuité, le récit reste un incontournable de par sa qualité graphique et scénaristique. Un incontournable en somme surtout qu’Urban va proposer le tout dans une luxueuse édition qui serait composée de plusieurs bonus et d’un récit inédit.[/b] [titre]Et après ?[/titre] Bah malheureusement, il n’y a pas de suite ! On aurait pu croire que Loeb et Sale auraient pensé le tout comme une trilogie mais non. Les débuts de Batman s’arrêtent véritablement ici et il ne vous reste plus qu’à prendre le train en marche et suivre les aventures du Chevalier Noir. [conclusion=4,5][/conclusion] [onaime]- La recette clé de son prédécesseur reprise de manière efficace. - De l'émotion et de la psychologie. - Une intrigue solide et de bons personnages. - L'arrivée de nouveaux personnages. - Harvey Dent, le véritable héros de cette histoire. - Les dessins de Tim Sale.[/onaime] [onaimepas]- Trop de méchants et quelques situations vite expédiées. - Trop de ressemblances avec Un Long Halloween et quelques reprises moins efficaces.[/onaimepas]