Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander (2018) - Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander #1

Xerxes: The Fall of the Hou...

Xerxes: The Fall of the House of Darius and the Rise of Alexander (2018)

Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander (2018) - Chapter 2

Chapter 2

Xerxes: The Fall of the House of Darius and the Rise of Alexander (2018)

Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander (2018) - Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander #3

Xerxes: The Fall of the Hou...

Xerxes: The Fall of the House of Darius and the Rise of Alexander (2018)

Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander (2018) - Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander #4

Xerxes: The Fall of the Hou...

Xerxes: The Fall of the House of Darius and the Rise of Alexander (2018)

Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander (2018) - Xerxes: The Fall Of The House Of Darius And The Rise Of Alexander #5

Xerxes: The Fall of the Hou...

Xerxes: The Fall of the House of Darius and the Rise of Alexander (2018)

« Nous sommes en 490 avant J.C. Poséidon est mal luné. Il le fait savoir à quelques visiteurs indésirables. Un petit groupe de Perses. Une centaine d’hommes, pas plus. Venus sonder nos défenses... Ou peut-être assassiner notre chef. »

Ainsi débute la célèbre bataille de Marathon, première victoire des grecs sur l’armée Perse. Et première pierre du nouveau récit de Frank Miller, qui revient sur cette période historique après son ouvrage 300, en reprenant les moments marquants des guerres menées par le Roi des rois, Darius, dont l’empire s’étendait, durant plus de deux siècles, de l’Asie Centrale au golfe persique et à la mer Égée, et ses successeurs, Xerxès en particulier, face à la Grèce. Avec Xerxès, Frank Miller s’éloigne ponctuellement de la narration comics pour rejoindre la puissance évocatrice digne de Philippe Druillet.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    J'ai beau être un fan de Frank Miller et me réjouir de l'adaptation de Xerxes dans la langue de Molière, il faut reconnaître que ce prequel à 300 n'est pas à la hauteur de son aîné. Si graphiquement le style du maître a évolué vers la caricature et semble pâtir de ses problèmes de santé, on retrouve quelques fulgurances qui sauvent cette oeuvre et montrent que Miller continue d'innover à travers d'audacieuses recherches graphiques. Le vrai problème de ce récit, c'est son scénario, loin d'être aussi marquant et lisible que le précédent opus. A réserver aux fans du Maître.