Année de création 1970
Site web
Kiosque
Librairie
Facebook
Twitter
Veuillez patienter ...

Reflexions

4 / 4 (2017)

Reflexions

1 / 1 (2017)

Reflexions

2 / 2 (2016)

Reflexions

1 / 2 (2016)

Reflexions

1 / 1 (2017)

Reflexions

2 / 2 (2016)

Judge Dredd T01
  • Erak
    Erak

    il y a 1 an

    Alors que Judge Dredd reprend du poil de a bête en VF grâce à Delirium, c'est au tour des éditions Réflexions, que je découvre avec cet ouvrage, de se lancer dans l'aventure et je regrette déjà. Je ne vais pas tourner autour du pot, c'est surement l'une des plus belles arnaques de cette fin d'année 2016. Sur l'objet en lui même on se dit que 100 pages pour 17€ c'est déjà chère, mais que ça se justifie surement par un grand format en dur avec un beau papier, voir même une jaquette. TOUT FAUX ! C'est un tout petit format ! plus petit que les kiosques Panini ou Urban, d'un centimètre en hauteur et en largeur. Pourquoi ?! Selon Réfléxion c'est pour diminuer le coût de production de 30% /tousse foutagedegueule /tousse Ensuite vient le papier, très proche du papier kiosques, voir d'un papier manga avec une reliure fragile malgré la faible épaisseur du bouquin, bref la catastrophe. La couverture est un chouilla plus rigide qu'un kiosque et possède des rabats (qui ne servent à rien comme tous les rabats). Mais quand on voit Urban sortir des kiosques à presque 200 pages pour moins de 6€ ou Panini des Marvel Select de 300 pages pour le même prix on ne peut s’empêcher de se demander ou est passé notre argent. Après cette très mauvaise surprise il faut quand même parler du contenu. L'ensemble est sympathique et les dessins de Daniel Nelson très agréables. Plus modernes que ceux que Carlos Ezquerra, surtout pour ce qui est de la colorisation, mais aussi plus cartoon. Le papier mat option absorption des couleurs ne lui rend clairement pas hommage. L'histoire tient la route et nous embarque rapidement même si le tout semble plus soft que sur les autres titres Dredd que l'on trouve chez Délirium. Mais Swierczynski n'est pas John Wagner (le Papa de Judge Dredd) et cette aventure, comme il en existe des centaines se fera vite oublier. Bon point la petite dizaine de couvertures variantes qui viennent conclure la lecture. Mauvais point, aucun rédactionnel, rien, nada, que dalle. Pour tous ceux qui souhaiteraient s'initier à l'univers post apo, crade et sans pitié de l'un des plus célèbres personnages de l'histoire des comics Anglais, passez votre chemin et tournez vous vers l'excellent Judge Dredd - Origines de chez Délirium à peine pus chère (24€ ) avec presque le double de pages et dans un format aussi badass que son héro.