Le Joker prend la place du clown invité à la fête d'anniversaire que le maire de Gotham donne en l'honneur de son fils.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 11 ans

    - Voici un nouvel épisode qui met en vedette le Joker. Et je dois dire que c’est surement un des moins bons de la série le concernant. Déjà le scénario tient sur une carte du Joker, il se résume encore une fois à une course poursuite entre Batman et son ennemi. Seul le début est un peu recherché avec le maire qui s’en prend verbalement aux criminels et qui promet de les faire disparaître, ce qui met le Joker hors de lui. Celui-ci se déguise alors en « vrai » clown pour piéger la fête d’anniversaire du fils du maire. Petit clin d’œil sympa, le clown qui se fait passer pour un clown. Les scènes sont drôles, des répliques cultes comme toujours, le coup de la bougie est assez chouette aussi, surtout la façon dont il réussit à berner tout le monde. Par la suite, quand le clown réalise qu’il détient le fils du maire, il n’en profite pas vraiment et passe plus son temps à s’amuser avec le garçon. Comme quoi le Joker reste quand même un grand enfant. Ensuite on se rend compte qu’il a toujours un tour dans sa poche pour mettre des bâtons dans les roues de Batman. Enfermer Batman dans la cuve d’eau est impressionnant, ca va très loin et l’homme chauve-souris s’en sort vraiment de justesse. Un bon point aussi, c’est qu’on apprendra plus tard dans la série comment il a pu réussir à se défaire de la camisole de force. Le reste est très (trop) classique, le Joker fuit, lance des cartes, des bombes et Batman tente de l’attraper. - Au niveau du personnage de Jordan, rien de bien exceptionnel, je qualifierais ca de « sympathique » encore une fois. Sa naïveté est assez réaliste quand il fugue et qu’il s’attache au clown, puis ensuite il réalise qu’il est méchant, aide Batman et tente de s’enfuir. Son père fait passer son travail avant son fils, Jordan en a marre et on comprend sa fugue. Baser un épisode sur un personnage lié à un personnage secondaire est assez risqué. Parce qu’on a du mal à s’y intéresser et que de toute façon on ne le reverra surement pas. La relation père/fils ne m’a pas vraiment touché et j’ai trouvé le maire assez « bête » dans cette histoire. - Pour Batman… pas grand-chose à dire. On peut signaler que lors de la fête d’anniversaire il sauve tout le monde en étant Bruce Wayne, ce qui n’arrive pas forcément souvent. La situation est assez drôle aussi puisqu’il fait semblant de chuter et de faire tomber le gâteau dans la piscine. Ensuite il déduit le repère du Joker assez facilement et s’y rend, tombant un peu bêtement dans le piège du clown. Le petit clin d’œil à Jordan à la fin fait plaisir. - Un épisode qui pour moi reste beaucoup trop banal, assez pauvre et triste. Heureusement le Joker est toujours à son meilleur niveau, c’est lui qui nous fait passer un bon moment. Pour le reste, c’est loin d’être marquant, on peut l’oublier assez vite sans regrets.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Un épisode qui n'a pas grand chose pour lui. Le Joker n'est pas drôle, le moment où il est en clown est vraiment trop long, sa devient très vite lourd de le voir jouer la comédie. Batman se fait capturer comme un rien mais sort tout aussi rapidement du piège après. Jordan casse les bonbons pour rester poli. Son rôle est téléphoné, on peut se douter des moindres de ses réactions une fois que l'on a un temps soit peu cerné le personnage. La fin ne m'a pas transcendé non plus, le papa qui a prit conscience qu'il avait un fils, tout aussi téléphoné que la débilité de Jordan. Deux scènes m'ont plus dans l'épisode finalement, celle où le maire dit que la situation à Gotham City allait changer alors que peu après c'est le bordel et le combat entre Batman et le Joker dans l'attraction. Si ce n'est ça, pas grand chose à dire, un petit moment sympathique également lorsque Bruce Wayne sauve la vie des invités en faisant mine de trébucher et de faire tomber le gâteau dans la flotte, c'était pas mal trouvé. Un épisode assez pauvre dans l'ensemble qui ne m'a pas vraiment donné envie de beaucoup plus réfléchir quant à son comentaire. A épisode pauvre, commentaire pauvre.