Le Joker sème le chaos à Gotham City en libérant dans toute la ville un gaz qui provoque des crises d’hilarité.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 11 ans

    - Voici un épisode avec lequel, je vous l’avoue, j’ai beaucoup de mal. Autant c’est un épisode vraiment très sympathique et très drôle, que j’aimais beaucoup étant plus jeune, autant il est aussi très vide, sans grand intérêt et complètement dénué de psychologie et d’émotion. Alors vous me direz il s’agit du Joker, il faut que ce soit drôle, délirant, qu’il y est un plan machiavélique signé de sa patte, qu’il y est des choses hors normes, des costumes, des gags, etc. oui, c’est sur. Mais il faut aussi qu’il y est un but derrière tout ca, un semblant d’histoire, quelque chose qui rende l’épisode intéressant et qui ne serve pas seulement à voir le Joker dans ses œuvres. Parce qu’ici quel est le but du Joker ? Rendre les gens littéralement morts de rire ? Voler quelques bijoux et billets par ci par là ? Je comprends pas vraiment son mobile, à la limite on pourrait accepter que ce soit juste pour s’amuser, pour semer le chaos comme il sait si bien le faire. Ca fait aussi partie du personnage du clown. Mais il y a toujours quelque chose derrière normalement. Mais passons, c’est loin d’être le plus grave dans cet épisode. On va parler des personnages. Concentrons-nous sur Batman par exemple, il fait quoi dans cet épisode ? Il prend une douche, il entend que le Joker fait encore des siennes, il se rend en ville, déjoue les plans de son nemesis et hop l’affaire et dans le sac. Ok… bon c’est son boulot c’est sur mais on ne pourrait pas rendre la chose un peu plus intéressante ? Donner un peu plus de sens à son action, le mettre un peu plus à contribution, créer une vraie histoire autour de son personnage. Sa relation avec le Joker est pourtant tellement intéressante, y a tellement à faire avec ca que je trouve que cet épisode est un gâchis. Pareil pour le Joker, à part fuir tout au long de l’épisode est sortir les répliques délirantes qu’on lui connait, il fait pas grand-chose. On en oublie presque son côté méchant et psychopathe dans cet épisode tellement il est basé sur l’humour. Hormis qu’il essai à plusieurs reprises d’en finir avec Batman, certaines choses ne changerons jamais et c’est tant mieux. Alors du coup et bien l’épisode se résume à un affrontement, Batman arrive, Joker l’attaque, Batman s’en sort, Joker s’enfuit, Batman le rattrape et c’est repartit pour un tour. C’est plat… on veut quelque chose de travaillé, d’intéressant, d’accrocheur, qui nous fait vraiment entrer dans l’histoire et qui nous fait comprendre que Batman c’est pas n’importe qu’elle histoire de gentil contre méchant. La fin est un peu dommage, une fois de plus le Joker se fait avoir tout seul, cette fois en se prenant le pied dans une corde, c’est une habitude chez les scénaristes apparemment, je comprends pas trop. Heureusement il se défend bien avant et il donne du fil à retordre à Batman donc ca passe mieux. - Heureusement il y a l’humour. Il ne faut pas se le cacher, ca sauve l’épisode. Rien qu’Alfred complètement déjanté, mort de rire, vaut le détour à lui seul. C’est vraiment une bonne idée d’avoir pris ce personnage toujours sérieux et droit et de le faire se lâcher complètement. La façon dont il envoie balader Batman… jouissif. Mais le personnage ne change pas pour autant, à la fin de l’épisode il se sent terriblement coupable d’avoir perdu le contrôle et d’avoir tout cassé. Et bien sûr il y a le Joker, très drôle avec sa bulle sur la tête, ca lui va plutôt bien. Cette fois il nous sort un gaz hilarant et un clown robot, le capitaine clown. Passons sur la crédibilité de ces deux armes pour apprécier le spectacle. Le capitaine clown est plutôt sympa, il apporte un petit plus à l’épisode, même s’il n’est pas d’un intérêt majeur loin de là. La réaction du Joker à sa mort montre à quel point il tenait à son joujou, ca vaut le détour aussi. Et puis bien sûr il y a encore énormément de répliques cultes de la part de notre clown préféré, on s’en lasse pas. Cet épisode est tellement basé sur l’humour que même Bruce Wayne participe à la fête, fait rare pour être signalé. Il nous sort un petit poisson d’avril à Alfred et à l’air de plutôt bien apprécié lui avoir joué un petit tour. Peut-être le seul moment intéressant de l’épisode pour le personnage Bruce Wayne/Batman. - Un mot sur la musique parce qu’il y a une petite originalité, en plus des musiques de Batman et du Joker cet épisode a le droit à une nouvelle. Elle intervient lors des scènes où l’on voit l’équipe du Joker à l’action. Elle est vraiment bien, elle accentue le côté complot, le côté « méchant ». Elle fait un peu penser aux vieux films. - Au final on a un épisode un peu dichotomique, il n’y a quasiment aucune histoire, pas grand intérêt mais il y a beaucoup d’humour et des scènes cultes (celles d’Alfred en tête). Encore une fois avec le Joker ce sont plus ses pièges et ses gags mis en avant qu’une réelle histoire avec Batman. Ca nous fait un peu penser à l’épisode 02 « Joyeux Noël Batman », mais ce dernier a une ambiance particulière qui me fait l’aimer et être indulgent, c’est moins le cas pour cet épisode ci. Je ne suis pas trop sévère pour autant, si on évite d’analyser on ne peut pas nier qu’on passe un bon moment, alors pourquoi bouder son plaisir.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Je suis beaucoup moins catégorique que Julien de mon côté. Cet épisode est vraiment terrible. Pas de but pour le Joker, pas de but, faut le dire vite. L'image du caddie parle quand même pas mal d'elle-même. Le Joker envoi le gaz hilarant et va faire son petit shopping ni plus ni moins. Bon peut-être que le plan manque d'envergure mais après tout... c'est jour de fête nan :D, c'est le premier Avril, il souhaite plus marquer les esprits qu'autre chose. Les trois vilains accompagnant le Joker sont eux aussi incontournables, ce sont ceux que je retiens le plus facilement. Ils nous changent des deux bons à rien accompagnant l'épouvantail un épisode plus tôt. Quant au Capitaine Clown, il est tout simplement magnifique. Je l'aime beaucoup. Pour la petite parenthèse, étant petit (oui, oui, à une époque je l'étais), il me faisait très peur car Batman n'arrivait pas à en venir à bout et l'ennemi semblait insensible à tous les coups portés. Je me demandais: "Je fais quoi si il m'attaque il a pas peur des coups !", je n'avais pas percuté à l'époque que c'était un robot. Le design du sous marin aussi est plutôt cool. Cet épisode allie je trouve à la fois humour et action. C'est rarement le cas, d'habitude nous avons soit l'un soit l'autre. Là, les deux sont plutôt bien mélangé. L'humour avec les répliques du Joker ou encore Alfred qui envoi pètre Bruce Wayne, c'est vraiment mythique et de l'action avec le combat Batman contre le capitaine Clown. J'aime beaucoup aussi les apartés du Joker envers le public. Peu crédibles me diront certains mais moi je suis preneur. La fin du Joker ressemble à celle de l'épisode sur noel. Il court, il se prend un cable et frôle de tomber dans une cuve. Répétitif? Oh que oui! Et c'est ça qui est drôle, le Joker apparaît vraiment ridicule. J'ai beaucoup aimé aussi le Joker qui supplie Batman de le faire remonter et celui-ci qui fait mine d'hésiter. Enfin le dernier point: la musique. Elle est quasiment omniprésente dans cet épisode et ce n'est pas pour déplaire. Elle est inédite et exclusive à cet épisode (à mon souvenir). Une musique qui, comme l'a dit Julien, rappelle un peu les anciens films, on s'attend presque à voir débarquer la mafia. Celle-ci s'altèrne à plusieurs reprises avec une musique du genre "cirque" lorsque les habitant de Gotham se tordent de rire. Magnifique. Pour finir un épisode qui n'est pas forcément le meilleur, loin de là. Mais c'est un épisode qui pour les raisons évoqués plus haut marque l'esprit. Perso, on me parle du Joker et des dessins animés, c'est à cet épisode que je pense et je crois que c'est ça qui est important. Il doit avoir ses défauts, mais garder un épisode parfaitement en tête pendant 10 ans, ça c'est fort !