Une bête ayant l’apparence d’une chauve-souris géante commet plusieurs infractions à Gotham City. La police pense qu’il s’agit de Batman, ce dernier mène l’enquête.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 11 ans

    - Cet épisode est l’épisode Pilot de la série si on se réfère à l’ordre de production ainsi qu’à l’ordre des coffrets dvd. En effet la diffusion de la série sur les chaines américaines s’est déroulée de façon aléatoire, sans suivre l’ordre de production, ainsi des épisodes déjà réalisés depuis un moment pouvaient être gardés sous la main alors que d’autre fraichement achevés étaient diffusés avant. Cet épisode n’est donc pas le premier à avoir été diffusé, il s’agit de « le chat et la souris » (épisode consacré à Catwoman). - Un mot sur le générique, puisqu’il s’agit de la première fois qu’il apparaît à l’écran. Il est vraiment dans les tons de la série, on entre dans une ambiance tout de suite très sombre. Une explosion, des gangsters qui s’enfuient, on nous montre d’emblée que Gotham City est une ville où le crime a une place prépondérante et où il ne fait pas bon sortir la nuit. Ensuite l’intervention de Batman qui est plus rapide que la police, ce sera très souvent le cas dans la série. Il est reste tout du long dans le noir, une grande partie de mystère qui le caractérise et bien sûr cela met aussi en avant le côté « chevalier de la nuit ». Il n’est finalement visible qu’a la toute fin du générique. La musique est vraiment géniale, colle parfaitement à l’environnement et est complètement culte. Je suis sur que tout le monde la connait, même les moins fans de Batrman. - Passons maintenant à l’épisode lui-même. On débute la série avec une chauve-souris, pas étonnant me direz-vous, mais la très bonne idée là dedans est qu’il ne s’agit pas de Batman mais d’un des ennemis de celui-ci, à savoir Man-Bat. Du coup on introduit tout de suite le côté controversé de Batman puisqu’on le prend pour cette chauve-souris qui commet des vols à Gotham. On comprend d’emblée qu’il n’est pas encore accepté et que la police se méfie de lui, voir qu’elle le prend pour un criminel, ce qui est parfaitement démontré par le personnage de Bullock. Pour sa première aventure Batman doit donc faire face à Kirk Langstrom, alias Man-Bat, un scientifique qui découvre un sérum lui permettant de se transformer en chauve-souris. Quel meilleur ennemi pour un premier épisode ? Et pas seulement du fait que ce soit aussi une chauve-souris et que du coup Batman est confronté au « symbole » dont il se sert pour son personnage et que cela nous donne une belle présentation de notre héros. Mais aussi du fait que ce vilain ne soit pas des plus connus. Certains auraient peut-être préférés voir tout de suite un « grand » méchant comme le Joker par exemple mais je pense que cela n’aurait pas été judicieux. Il fallait d’abord introduire l’univers de Batman, son personnage, sa situation à Gotham, les personnages qui vont graviter autour de lui et ne pas le reléguer tout de suite au second plan en donnant la vedette au méchant. Je suis trouve personnellement que le choix de Man-bat est parfait. Le petit bémol peut se situer au niveau de la motivation de Langstrom. Il n’a pas vraiment de but comme un autre criminel, pas d’intérêt précis à se transformer. Alors je pense qu’on peut y voir là une addiction, comme à une drogue. Il teste la potion sur lui-même pour démontrer son efficacité puis il ne peut plus s’en passer et finalement la bête prend presque le contrôle. Ensuite Man-Bat vole exactement les produits qu’il lui faut pour pouvoir réapparaître et garder le contrôle du scientifique. - L’origine de Batman n’est pas expliquée dans cet épisode, au début de la série Bruce Wayne combat donc déjà le crime sous les traits de l’homme chauve-souris. Seulement quelques allusions seront faites sur la mort de ses parents tout au long de la série. Mais l’histoire de Bruce Wayne/Batman sera bien plus approfondie dans le film animé sortit en 1993 « Batman contre le fantôme masqué », superbe film qui reviendra sur les origines de notre héros. -Au niveau de l’histoire et de la narration, on peut trouver l’épisode assez déstructuré, voir un peu « baclé ». Par exemple on met le doute sur le docteur March comme pouvant être le coupable aux deux tiers de l’épisode, ce qui est déjà long, et on nous donne le vrai coupable à peine deux minutes plus tard. Il n’y a pas vraiment d’attente, ni de suspens, l’enquête est assez illusoire. Dans le même genre d’idées, on nous montre Langstrom dans le labo entrain de boire des produits et tout de suite derrière Batman arrive dans ce même labo et le scientifique y revient pour dévoiler qui il est vraiment. Ces deux scènes auraient pu (dû ?) être un peu séparées à mon sens. Et puis les personnages importants arrivent assez tard dans l’épisode et on ne prend pas le temps de les approfondir. On passe plus de temps sur Batman qui essai de s’échapper d’un bâtiment cerné par la police ou sur le combat dans les airs avec Man-Bat. - L’animation est de bonne qualité même si elle n’est pas parfaite, c’est un premier épisode, il faut laisser le temps à l’équipe de trouver ses marques. Cela dit la scène de la transformation de Langstrom est vraiment impressionnante, très bien réalisé, avec un cri qui fait froid dans le dos. De quoi donner quelques frayeurs à de très jeunes fans que nous avons étés. Mémorable. - Cet épisode est aussi très intéressant de part sa grande galerie de personnages introduits. Ainsi on y voit Alfred, le commissaire Gordon, Bullock, le maire Hill mais aussi Harvey Dent quelques instants, jouant avec sa pièce, et bien sûr Kirk et Francine Langstrom que nous reverrons dans un prochain épisode. On a aussi la Batcave et son super ordinateur parlant, la batmobile. Les grandes bases de l’univers Batman sont ainsi déjà posées. - « Le Duel » est donc un bon épisode d’introduction à la série. On nous donne toutes les bases nécessaires pour la suite, on introduit un méchant qui ne fait pas partit des plus connus, qui colle très bien à la situation. On ne s’ennui pas et cela même si l’intrigue est assez simpliste et qu’il n’y a pas trop de suspens. On a tout de même le droit à de belles scènes dont certaines mémorables.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Un épisode dont j'avais gardé un souvenir plutôt moyen. Pourtant là, en le revoyant, je l'ai pas trouvé si mal. L'histoire est basique, rapide mais cohérente, le vilain est plutôt original dans l'univers de Batman, les monstres n'étant que peu nombreux et les confrontations entre les deux passent bien. Le suspense sur le docteur Langstrom est moyen comme l'a dit Julien mais bon, sur un épisode aussi court, c'est dur de faire tenir le suspense. Les doses d'humour pour une fois ont été également plutôt décevante sur ce coup là, j'aurai même préféré qu'Alfred s'abstienne. Par contre, un plus pour l'apparition d'Harvey Dent en tant que tel, c'est à dire en tant que procureur. Cela donne une certaine liaison aux épisodes. Non pas une continuité non plus hein mais au moins on a le sentiment qu'ils sont liés les uns aux autres. Un petit passage émouvant également lorsque la chauve-souris se cache en voyant sa femme. C'était crédible et montre que le monstre n'a pas pris entièrement le dessus. Un bon petit épisode d'ordre général.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 10 ans

    Le premier épisode de la série Batman TAS!!!! Que dire, eh ben déjà, pour moi cet épisode n'est pas vraiment un pilote: en effet il n'introduit rien: batman est déjà le justicier que nous connaissons tous! Mais bon, après tout la série n'a pas non plus de conclusion! Pour moi ca reste un peu le "maillon faible de la série". De plus l'ensemble me semble assez décousu et les actions s'enchainent et c'est trop précipité maisd heureusement par la suite, cela s'améliore grandement. Néanmoins, beaucoup de choses, trop peut-être sont introduit en 20 min: Alfred et son humour qui est disons spécial, le commissaire Gordon qui a déjà confiance en Batman, Le maire Hill et Bullock qui le voit comme une menace et le procureur Harvey Dent, plus connu sous le nom de Double Face qui ici est encore procureur! On apercoit aussi la facade public de Batman: Bruce Wayne présenté comme un milliardaire assez oisif! On voit aussi la Batmobile et la batcave qui pour l'époque pouvait s'avérér assez impressionnante pour la population! J'ai bien aimé aussi que les auteurs mettent l'accent sur le coté détective de Batman avec ses gadgets, ses investigations... Pour ce qui est de l'animation, certes, d'un point de vue esthétique, on est proche du film de Tim Burton et c'est noir! Pour l'animation en elle même, elle est très bien faite et cela ne fera que s'améliorer au fur et à mesure de la série! Parlons de Man-bat a présent, c'est un méchant tragiquer selon moi et ici, c'est bien rendu, le docteur qui voulait tester un vaccin mais qui ne le pouvait pas et donc il le fait sur lui même et cela réveille un bête: c'est un peu du Docteur Jekyll et du Mr Hyde tout cela! Mais bon selon moi, c'est un peu fait rapidement et cela aurait été bien de dévellopper un peu plus! Voir par exemples les angoisses de Langstrom a la manière de Tim Drake dans le film " le retour du Joker" et même si cela impliquait de faire un épisode en 2 partie: au moins on aurait pu crueser et aller plus loin dans la présentation des personnages et leurs relations mais aussi, on aurait pu éssayer de faire de cet épisode un véritable pilote. La scène de transformation est subliume et fait froid dans le dos, étonnant pour une série diffusé sur les chaines pour enfants! Le combat contre Batman est assez rapide mais est aussi violent et comme l'as fait remarquer Scarerow, quand l'animal se cahce en voyant sa femme, c'est émouvant: l'homme est toujours là! Pour moi, il y a toujours un thème ou une morale que veut faire passer l'épisode: ici, et bien c'est clair, il me semble que l'épisode se pose comme étant une petite critique des manipulations génétiques! Pour conclure, je dirai donc que c'est un bon épisode mais pas le meilleur!