Wytches - Wytches #1

Wytches #1

Wytches

Wytches - Wytches #2

Wytches #2

Wytches

Wytches - Wytches #3

Wytches #3

Wytches

Wytches - Wytches #4

Wytches #4

Wytches

Wytches - Wytches #5

Wytches #5

Wytches

Wytches - Wytches #6

Wytches #6

Wytches

À travers la planète, siècle après siècle, des femmes et des hommes suspectés de sorcellerie furent brûlés vifs, noyés, pendus, torturés, emprisonnés, persécutés, assassinés. Si aucun de ces malheureux n’a jamais été sorciers ou sorcières, ils sont cependant morts en protégeant un terrible secret : celui de l’existence des véritables sorcières. Des entités ancestrales, sauvages et insatiables pour quiconque pactisera avec elles. De nos jours, après un épisode tragique durant lequel leur fille Sailor fut victime de harcèlement, la famille Rooks choisit de déménager et de se reconstruire en paix, loin de cette pénible expérience. Leur proximité avec la forêt environnante va cependant les exposer à un mal plus ancien que l’humanité… (contient : Wytches vol.1 (#1-6))

  • BartAllen
    BartAllenStaff MDCU

    il y a 2 ans

    Une histoire qui partait bien mais qui s'est perdue en cours de route avant de redevenir intéressante. On a donc un récit en dent de scie et c'est dommage car le pitch est pourtant alléchant. Par contre, Jock a decidé de ruiner son travail en faisant des taches partout ce qui rend le dessins vraiment illisibles et fait complètement sortir le lecteur du récit.

  • sto1995
    sto1995

    il y a 2 ans

    Avec Wytches, Scott Snyder partage avec nous ses peurs d'enfance les plus primaires, un récit qui mise sur une ambiance glauque et oppressante. L'histoire est prenante et la nouvelle mythologie des sorcières est originale. Les dessins de Jock sont superbes mais malheureusement Matt Hollingsworth rajoute des taches plutôt moches dans sa colorisation qui rendent le tout parfois illisible.

  • ChtiDkois
    ChtiDkois

    il y a 2 ans

    Une double lecture dans ce récit : Scott Synder nous livre aussi bien ses peurs d'enfants que ses craintes d'adulte. L'ambiance est malsaine, et le dessin de Jock nous plonge parfaitement dedans. L'effet taché ajouté par dessus augmente le malaise à la lecture, mais complexifie par moment la lecture. C'est sombre, prenant, presque angoissant, et toujours bien dosé.