[DDALE HS #05] Il faut sauver le soldat Carter

[DDALE HS #05] Il faut sauver le soldat Carter

Je vole un peu la vedette et le bébé du BatD pour un numéro hors série de la rubrique Du Dessin A l'Ecran. L'article qui va suivre est un peu mon coup de gueule du moment suite à la sortie du film John Carter produit par les studios Disney. Bon Week-End et bonne lecture.



HS N°5 : IL FAUT SAUVER LE SOLDAT CARTER.



Leto vous en a déjà parler en long et en large ici, l’imaginaire de John Carter est formidable et a sans doute inspiré l’ensemble de la (science) fiction du XXe et XXIe siècle (Georges Lucas cite Burroughs comme une de ses références qui lui a permis de concevoir l’univers de Star Wars.) Malheureusement, le constat est là et n'est pas glorieux ce film s'annonce être une catastrophe financière, de l'aveux de Disney eux même. Analyse.
Avec cette adaptation, Disney pensait trouver son nouveau Pirates des Caraïbes après un Prince Of Persia qui bien que pas vraiment mauvais, n’aura pas affolé les foules. C’est pourquoi, la compagnie de papa Walt a massivement investi dans cette production (on parle de la somme de 400 millions de dollars) afin d’offrir à l’œuvre d’Edgar Rice Burroughs, le film qu’elle mérite. Andrew Stanton (Le Monde de Nemo, Wall-E, deux succès planétaires et oscarisés) avait été chargé de la réalisation. Leto l’avait vu en avant-première pour MDCU et nous avait livré une critique positive qui promettait un certain succès auprès du public. Hélas, un peu plus de trois semaines après une sortie internationale dans plus de 54 pays et avec la distribution que peut apporter un film Disney (le film est visible quasiment partout), les recettes globales du film tournent autour de $179.2 millions. Soit une assez grosse perte par rapport aux investissements. Là où c’est encore plus grave, c’est lorsqu’on regarde les chiffre du box-office américain. Généralement c’est ces derniers qui, pour les studios, marque le succès ou l’échec d’un film. Or chez l’oncle Sam, le film est considéré comme un gros bide. Paradoxalement, c’est en Russie que le film arrive vraiment à séduire un public. Disney a d’ores et déjà annoncé qu’ils attendaient des pertes qui avoisinent les 200 millions de dollars. Difficiles de trouver des explications rationnelles pour un tel grand écart entre critiques et bouche à oreille positif, licence formidable et gros flop commerciale. Néanmoins, la toile et les geeks du monde entier sont parvenus à dégager plusieurs raisons possibles.
Tout d’abord, il y a le syndrome de la bande annonce. Il faut avouer que dans l’imaginaire collectif, le nom de Burroughs ou de John Carter ne veut rien dire (les gens connaissent Tarzan mais pas vraiment son auteur et le reste de ses œuvres.). Alors le gros job de Disney était outre la production du film, de faire connaitre ce dernier et son univers. Or quand on regarde la bande annonce, ce qui ressort c’est une espèce de Mix tape entre Star Wars, Prince of Persia et le Monde de Narnia. On crie au plagia et on se dit que tout l’univers de ce film a déjà été vu. Un comble quand on sait que c’est bel et bien Le Cycle de Mars de Burroughs qui a inspiré tout le reste. Alors de deux choses l’une, soit ce film arrive 50 ans trop tard et le public recherche autre chose (j’en doute cf. le dernier carton d’Avatar par exemple), soit Disney a péché dans la communication autour du film.


1 : Le retour de Spider-Man au cinéma: un reboot à la quitte ou double? 2 : Retour sur le San Diego Comic-Con 2010 3 : X-Men First Class ou comment tuer la franchise des mutants au cinéma ? HS : Spécial Iron-Man 2 4 : Les films Batman 5 : Les séries animées DC (1° partie) : Le DCAU 6 : Retour sur la fin 2010 - début 2011 7 : Les séries animées DC (2nd partie) : la Nouvelle Vague 8 : Batman The Brave And The Bold 9 : Les films Marvel : Vengeurs Rassemblement HS 2 : Les épisodes de Smallville vus par le staff. 10 : Les séries animées X-Men. 11 : Du Comic Con A l'Ecran. 12 : Les caméos du Marvel Cinematic Universe. HS 3 : X-Men First Class ou comment relancer la franchise des mutants au cinéma. 13 : Les jeux vidéo Batman . HS 4 : Young Justice en France. 14 : Captain America à l'écran. 15 : 2011, l'année des super-héros ou des super-zéros (1° Partie) : au cinéma, la concurrence fut rude. 16 : Marvel Knights au cinéma.


Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Le récap' des films super-héroïques de 2019

Le récap' des films super-héroïques de 2019

03 Janvier 2019

Un de plus qu'en 2018 !

Séries TV : toutes les dates de la saison 2018-2019

Séries TV : toutes les dates de la saison 2018-2019

02 Septembre 2018

L'heure de la rentrée télévisuelle a sonné !

L'agenda des séries TV #17

L'agenda des séries TV #17

26 Aout 2018

Les vacances continuent !

  • Brimstone
    Brimstone

    il y a 8 ans

    Je me demande bien ce qu'ils ont fait des 100 millions alloués à la promo... Une chronique qui m'a brisé les côtes: http://odieuxconnard.wordpress.com/2012/03/22/john-cratere/

  • Ministry
    Ministry

    il y a 8 ans

    Perso pour moi le nom de Burroughs m'évoque en premier lieu un autre auteur : William S. Burroughs, grand écrivain de la beat generation!

  • Marti
    Marti

    il y a 8 ans

    J'adhère complétement à cet article. Je viens de voir le film et ce fut une vrai claque. Le générique de fin tombe et on a qu'une seule envie... retourner sur Barsoom au plus vite. Alors il faut aller voir le film, il faut obligatoirement une suite.

  • DarkChap
    DarkChap

    il y a 8 ans

    Avec de telles pertes, Disney va être obligé d'arrêter de vendre des comics Marvel. Mince alors, zut, olala, ça m'ennuie. ^^

  • SaigneurDuTemps
    SaigneurDuTemps

    il y a 8 ans

    Moi j'ai une raison pour expliquer le bide : Taylor Kitsch. Déjà habillé normalement j'ai du mal mais alors Taylor Kitsch en peau d'ours... Moi c'est lui et aussi le fait que la bande-annonce était super fade (je dis pas que c'est représentatif du film, hein) qui m'ont décidé à rester chez moi.

  • Bubl
    Bubl

    il y a 8 ans

    DarkChap...si Disney ne vend plus de Marvel...je te tue...avec la plus nul des BD Franco-Belge.

  • Gregdevil666
    Gregdevil666

    il y a 8 ans

    Je n'ai pas pu le voir ! Le flim n'est projeté qu'en 3D dans la ville ou j'habite, avec environ 10 séance par jours... !!! (grr) Et j'ai horreur de ça. Ça fou les boules, car même si je me rattrape avec le DVD voir un spectacle comme celui-là doit être vu au ciné ! A mort la 3D !!!!

  • DarkChap
    DarkChap

    il y a 8 ans

    (c'était de l'humour) Cela dit, sans que ça me réjouisse, ça ne me dérangerait vraiment pas plus que ça, en particulier si ça avait pour conséquence les retours chez DC de Rucka, Brubaker, Millar, Ellis, Coipel...

  • Ashka
    Ashka

    il y a 8 ans

    En même temps une perte comme ça pour Disney c'est un peu comme si ils perdaient leur argent de poche de la semaine, je pense pas qu'ils s'en préoccupe autant que ça, ils vont juste éviter de refaire des films de ce genre pendant un petit (Long?) moment c'est tout et heureusement. Allez un peu d'innovation Disney !

  • DarkChap
    DarkChap

    il y a 8 ans

    Quelque soit la multinationale, perdre 200 millions, ça reste assez considérable. Je peux t'assurer que certaines personnes ont perdu leur emploi suite à ça, par le jeu de leur responsabilité dans la débacle ou parce que la perte entraîne des coupes dans la société.

  • Le Berty
    Le Berty

    il y a 8 ans

    A mon avis, le principal problème du film est son scénario. Le film est beaucoup trop long, passé assez rythmé et manque de développement sur les différentes civilisations martiennes. Comme s'ils avaient gardé des explications en réserve pour un hypothétique deuxième film. Erreur fatale. Si on ajoute à ça un casting sans charisme, c'est dur de se rattacher uniquement à l'excellent design du film. En plus, comme le dit l'article, Disney n'a pas su vendre son film. Le premier titre John Carter from Mars a été changé car jugé trop masculin et donc le public féminin n'y serait pas allé. Une princesse martienne (titre du premier roman) a été envisagé mais abandonné car trop girly. Finalement, on a un John Carter qui ne veut rien dire. Et c'est vrai que pas mal de monde m'a dit que tout était déjà vu dans ce film et il faut que je leur explique que c'est justement cet univers qui a servi d'inspiration pour tout un pan de la science fiction moderne. Effectivement, le film arrive trop tard. Dommage car le potentiel était là et il y avait de quoi faire quelque chose de grand. Mais l'ensemble reste bien trop mou et ne parvient pas à captiver.

  • Ashka
    Ashka

    il y a 8 ans

    "Quelque soit la multinationale, perdre 200 millions, ça reste assez considérable." Je suis d'accord, mais Disney dramatise beaucoup dans l'histoire, car le film est pour l'instant a 188 millions niveau mondial pour 250 millions de budget (Et l'exploitation n'est pas finie, il finira sûrement autour de 200-210 millions), ce qui est vraiment correcte comme score pour un film de ce genre. Et je pense pas que le budget de promotion soit aussi élevé pour perdre 200 millions. Donc bon perso je trouve pas ça si dramatique, Disney en a fait des tonnes pour faire de la relance c'est tout ...

  • Pascalahad
    Pascalahad

    il y a 8 ans

    J'ai mes réserves sur le film, qui a de gros problèmes de rythme, qui me font penser que le montage n'était pas tout à fait fini. Ceci dit, il reste agréable, et ne méritait certainement pas d'être un bide. Je ne comprendrai jamais comment un Transformers 3 peut être un triomphe et un John Carter un flop. J'espère que le film permettra aussi de faire connaître l'oeuvre de Burroughs, les cinq premiers tomes du Cycle de Mars ont été réédités en février, et j'espère que le reste des créations de Burroughs suivra.

  • Leto320
    Leto320

    il y a 8 ans

    C'est vrai que Disney dramatise vu qu'ils ont laché le total des pertes alors que l'exploitation du film commençait à peine, donc ça plombe aussi l'image du produit mais en bout de course la perte sera pas tant financière (car avec les ventes mondes le film arrive peu ou prou à rentabilisé le budget) qu'au niveau de l'image, vu que pour les ricains seul les chiffres US comptent pour parler du succès d'un film et Carter aura bccccccccp de mal à atteindre les 100 millions sur les 250 de budget (hors market, ça c'est un autre problème). Vu que Avengers et Brave de pixar arrive en 2012, au final Disney fera tranquillou des profits (sauf accident industriel pour ces 2 films, pour Carter c'était quand meme risqué comme coup). Donc les tetes vont tomber mais plus en terme de management que de serrer la ceinture à cause des pertes.

  • Gregdevil666
    Gregdevil666

    il y a 8 ans

    Et n'oublier pas les recettes engendrée par le futur DVD-Blue-Ray...

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Ouais, mais de un, le DVD ne va pas rattraper cette perte, déjà, quasi plus personne n'achète de DVD quand il suffit d'ouvrir quelques liens et c'était déjà une faible recette. De deux, généralement, quand il y a peu de spectateurs pour le film, il y en a quasiment pas pour le DVD... J'étais motivé pour aller le voir quand j'ai fait l'erreur d'ouvrir le lien de Brimstone. Résultat: je connais une bonne partie de l'histoire, et la critique m'a découragé

  • Ryez
    Ryez

    il y a 8 ans

    "@Hawkeye: De deux, généralement, quand il y a peu de spectateurs pour le film, il y en a quasiment pas pour le DVD..." C'est pas une vérité fondamentale, c'est même parfois tout le contraire, certains films marchent pas très bien au cinéma mais on une très bonne vie en DVD, car il faut savoir qu'aux USA le marché de la location marche très bien ( surtout aux alentours de la fin d'année avec Noël ), et certains films marchent très bien en DVD car ils jouissent du bouche à oreille "maison". Par contre un studio gagne d'avantage d'argent sur le circuit cinéma car il n'y a que le distributeur entre le studio et le public. Or par la suite pour le DVD il y a la distribution mais aussi les revendeurs, les coûts de transport, etc qui se font de la marge, c'est pour ça qu'ils gagnent moins sur un DVD que sur des places de cinéma.

  • Stingrayfell
    Stingrayfell

    il y a 8 ans

    J'avoue que le film ne me tente pas car les images que j'ai vu me donne un gros sentiment de déjà vu. Je ne suis pas blasé, j'adore ce genre d'univers, mais les scènes de la bande annonce (qui ne met pas en valeur le film, c'est rare pour une Bande Annonce) m'ont rappelé Star Wars Episode 2, (que j'ai adoré) mais du coup je ne me sent pas de payer 10 euros une place de ciné pour voir un film qui sera un mélange de Star Wars, Avatar, Planète Hulk... Même si cette histoire est la précurseur du genre, cela n'en est pas le premier film du genre. J'attendrai la sortie Blu Ray pour le voir même si je sais que je ne serais pas dessus de ce film et que c'est certainement une super film et du grand spectacle.

  • Stingrayfell
    Stingrayfell

    il y a 8 ans

    ...je sais que je ne serais pas déçu de ce film...

  • Stingrayfell
    Stingrayfell

    il y a 8 ans

    10 ans plus tôt ce film aurait été certainement un très grand succès. Le film "Green Lantern" a malheureusement connu exactement le même problème.

  • WanJoker
    WanJoker

    il y a 8 ans

    Il fallait s'y attendre à ce bide... pour ma part ça ne m'a pas du tout surpris. La plus grande raison c'est sans doute que le film arrive bien trop tard... et là on peut surtout interroger Disney : vous lisez un truc qui semble avoir tellement inspiré Star Wars qu'on pourrait le prendre pour un plagiat... alors pourquoi décider de l'adapter ? C'est un raccourcit, je vous l'accorde, mais tout de même. Avatar a fonctionné, je pense, essentiellement pour son univers et l'utilisation de la 3D et d'un bouche à oreille très positif (un film qui "fait rêver" dans les environs de Noël il n'y a pas mieux...). Mais Avatar, en terme de scénario, c'est une blague... à analyser vous n'y trouverez rien de vraiment original... (si vous avez le courage de regarder Pocahontas de Disney vous y verrez de sérieuses ressemblances, y compris dans certaine idée visuelles d'Avatar...) Alors sûrement que cet univers là vaut 10 Avatar mais on constate juste qu'il a été "mal vendu"... Peut-être qu'en jouant "le mystère" ça aurait un peu mieux fonctionné (là où la bande annonce de Promethéus fonctionne carrément)... Pour ce qui est des critiques positives, personnellement je n'en ai lu que du mal et je n'ai eu que des retours négatifs des personnes qui avait été le voir... A défaut, j'entendais "de bonne idées mises bout à bout sans aucun lien les unes aux autres". Prochain gros bide : Battleship...

  • Dayspring
    Dayspring

    il y a 8 ans

    Que de bonne critiques John Carter ? Pas trop non. Quand on regarde la moyenne des critiques sur Metacritic, c'est plutôt moyen comme score (51/100).

  • Joe
    Joe

    il y a 8 ans

    Idem, tout à fait d'accord avec toi. J'éspère vraiment qu'une suite sera réalisée quitte à être produite par un autre studio que disney... Signons une pétition pour la suite des aventures de John Carter ^^

  • deadpooldeadpool
    deadpooldeadpool

    il y a 7 ans

    film génial le titre est surement la raison du flop ainsi que l'univers que l'on crrois copié sur star wars alors que c'est star wars qui s'est inspiré de ce livre

  • xcolossusx
    xcolossusx

    il y a 7 ans

    Le casting n'est pas aussi novice que cela, il y a dominic West. Mais il est aussi énervant que dans the punisher. J'ai bien aimé la présence de Mister Heisenberg (pour les fans de breaking bad)