[Review VF] Star Wars : L'Ère De La Rebellion - Les Héros

[Review VF] Star Wars : L'Ère De La Rebellion - Les Héros

L'épisode 9 va bientôt sortir. Quoi de mieux que de patienter avec de la BD ? Voici la review du jour : Star Wars : L'Ère De La Rébellion - Les Héros.

Auteurs : Pak, Sprouse

Retrouvez les aventures d'Han et Chewbacca, Lando, Luke Skywalker et la princesse Leia dans ces one-shots illustrés par Chris Sprouse (Black Panther). Des récits signés Greg Pak, le nouveau scénariste de la série Star Wars.
(Contient les épisodes US Age of Rebellion: Han Solo, Princess Leia, Luke Skywalker, Lando, Special (I & III), inédits)

Cet album est un peu spécial. Marvel a décidé de sortir une "série" de one-shots sur des personnages de l'univers Star Wars se déroulant sur plusieurs époques, à savoir celle des trilogies. Tout a été regroupé en 6 tomes : 3 pour les "héros" et 3 pour les "vilains". Aujourd'hui, on va s'intéresser de plus près à celui regroupant les aventures des bien nommés Han Solo, Luke Skywalker, Leïa Organa, Lando Calrissian ainsi que quelques pages sur Yoda et le duo Porkins/Darklighter.

Ce genre de tome est assez embêtant pour qu'on puisse donner un avis "homogène" parce que, souvent, la qualité des one-shots contenus est assez inégale. Sauf que là, pas de problèmes. Tout a été écrit par Greg Pak. Il s'est d'ailleurs aussi occupé des épisodes concernant les vilains de la même époque (à retrouver dans un prochain tome). L'auteur, bien connu de ceux qui lisent aussi d'autres titres Marvel, s'est attelé à retranscrire l'essence de nos 4 principaux héros le plus fidèlement possible par rapport à leur version "écran". Et c'est plutôt réussi.

C'est sûr que ce type d'ouvrage n'est pas essentiel dans le sens où ne va rien apprendre de crucial et que les évènements qui s'y déroulent ne vont pas changer la galaxie. Néanmoins, on peut plonger un peu plus dans la psychologie des personnages pour Luke qui tentera de résister aux "assaults" du mal, Han qui fera tout pour rester un contrebandier alors que c'est un bon gars et observer un Lando qui lui aussi montre que c'est un chic type avec ses employés de Cloud City. À la lecture de ces histoires, on retrouve la même sensation qu'on a en les voyant dans les films. C'est difficile à décrire mais c'est pas du "hors-piste" qu'on peut avoir avec d'autres franchises par exemple.

L'aventure de ces 3 compères est sympa mais celle de Leïa est pour moi la meilleure. Là, on a une sorte de "préquelle" à son intervention dans le palais de Jabba (voir le Retour du Jedi). Il y a un guest plutôt sympa (qui a dit "reptile" ?) et la force de caractère de la jeune femme est bien mise en valeur. Elle ne reculera devant rien pour sauver son "vaurien" de Solo et c'est très plaisant à suivre. Tout autant que sa relation ami/pas vraiment ami avec Lando, vu ce qu'il s'est passé à la fin de l'empire contre-attaque.

Reste ensuite une anecdote si je puis me permettre sur Yoda, qui va voir l'arrivée de Luke sur Dagobah. On le voit juste ruminer un peu en attendant l'arrivée du "nouvel espoir", c'est pas très folichon. Pour finir l'ouvrage, on a droit aux vacances de Jekk Porkins et Bigs Darklighter (si, vous savez, les pilotes qui finissent mal dans l'épisode 4). Et bien, en lisant une première fois vite fait en Vo, je m'étais dit que c'était sans intérêt et psychédélique. Sauf qu'en repassant dessus en Vf, que nenni. Sous des dessins très colorés et des péripéties WTF sur un monde genre pour les "Bronzés" se cache une certaine mélancolie. Jekk se pose des questions sur la guerre et sur le fait de tuer des pilotes "ennemis" qui sont finalement plutôt semblable à lui. Il essaye d'échapper à tout ça en prenant du bon temps mais connaissant ce qui lui arrive (ainsi qu'à Biggs...), c'est triste.

Si il fallait conclure, bien sûr que si vous passez outre ce tome, vous n'allez pas mourir. Mais c'est plutôt un bon complément qui se laisse lire facilement et qui dépeint bien les héros à l'ordre du jour. Pour finir, sur la partie graphique, pas grand chose à dire. C'est très classique, ça fait le job mais rien d'extraordinaire non plus.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Leïa et son caractère
- Voir Lando en tant que patron de Cloud City
- L'esprit des persos fidèles aux films
- Les vacances de Porkins et Darklighter

LES POINTS FAIBLES

- La partie avec Yoda

 

3.5

Greg Pak est un fan de Star wars, ça se sent.

Conclusion

Un tome qui approfondit la psychologie des héros de façon fidèle à l'esprit des films. Mention spéciale à Leïa et sa force de caractère et Jekk Porkins qui se pose des questions sur la guerre sous fond de vacances psychédéliques. Un ouvrage plaisant à lire.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Gwenpool : La guilde des bras cassés

[Review VF] Gwenpool : La guilde des bras cassés

04 Décembre 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Stan Lee rencontre...

[Review VF] Stan Lee rencontre...

25 Novembre 2019

Edité par Panini Comics

Pas d'avis pour le moment.