[Review VF] Aliens Perdition

[Review VF] Aliens Perdition

La review du jour est un titre proposé par Vestron. Il s'agit d'Aliens : Perdition (Dead Orbit). Le numéro est écrit et dessiné par James Stokoe. Il est sorti le 24 mai pour 10.95€.

Les derniers instants de la vie de l'officier Wascylewski, membre d'une équipe ayant intercepté un vaisseau en perdition au fin fond de la galaxie... et témoin du drame qui s'en est suivi.

Aliens est une série de comics qui a débuté aux USA en 1988, après la sortie du film Aliens, Le Retour. Elle est scindée en deux parties distinctes.

La première, Aliens, La Série Originale raconte la suite du film de James Cameron en suivant les personnages de Ripley, Newt et Hicks. Bien que classée hors-continuité depuis la sortie d'Aliens 3, elle reste l'élément fondateur des comics Aliens.

Comme vous pouvez le juger avec la quatrième de couverture se trouvant ci-dessous, l'opus a eu de très bonnes notes aux Etats-Unis. Eh autant le dire sans le détour, MDCU va se joindre à ces médias et délivrer une bonne note (difficile de faire autrement lorsque les défauts se comptent sur les doigts de la main). L'auteur maîtrise son sujet et nous offre un récit à l'intrigue simple et épurée qui n'est pas sans rappeler le premier opus de la saga. Lecture rapide et fun, le rythme est très bon et permet au lecteur de plonger dans la lecture sans aucun problème pour n'en sortir qu'à la toute fin. 

D'après les fiches, on avait huit gars à bord. Où sont passés les cinq autres ?

La force de l'oeuvre réside dans le fait que l'essence du premier film a été conservé. Cela a l'air de rien, mais ce n'est pas une mince affaire et c'est d'autant plus vrai dans les comics, monde dans lequel nous pouvons trouver tout et n'importe quoi en terme d'adaptation. Il y a beaucoup de sang, certaines cases sont bien gores mais surtout, il y a un sacré sens du spectacle. Le première apparition de l'Alien est très classe et possède un réel impact qui n'est pas sans rappeler la première apparition de la créature devant les yeux des spectateurs. Mieux encore, plusieurs scènes seraient très bien passées dans le film. Tout cela pour dire que, entre les aliens qui sont respectés et les mecs dépecés, le fan de la première heure devrait largement y trouver son compte.

Enfin, et comme d'habitude, l'éditeur joue énormément la carte de l'humour. Cette fois, c'est par l'intermédiaire du prix qui comporte la mention "adopte un alien".

 

Pour ce qui est de la partie graphique, le travail réalisé par James Stokoe est à la hauteur des péripéties mises en place. Les traits de Stokoe sont bons, la colorisation intéressante, la mise en scène intelligente et le découpage simple et pércutent. Ajoutez à cela des Aliens qui sont très bien représentés et une certaine aisance pour le jeu d'ombres, très important dans les comics d'horreur, et vous avez une partie graphique assez incroyable. Comme déjà signalé, plusieurs cases seraient très bien passées dans les films. Même chose concernant les covers qui dégagent toutes un petit quelque chose. Mention spéciale à la cover principale, à la quatrième de couverture mais aussi à celle réalisée par Rafael Albuquerque. Ces trois covers représentent parfaitement l'esprit Alien.

En bonus, vous trouverez la galerie des covers ainsi qu'une bonne petite introduction de la part de nos amis de la Vestron qui a le mérite de faire le point sur les comics Aliens plutôt qu'un vague récapitulatif des films que l'on connait, la plupart du temps, déjà par coeur. A noter que le paragraphe placé tout de suite après la cover principale est un extrait de cette introduction. 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Des aliens respectés
- Fun et rapide
- La partie graphique
- Le travail éditorial

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

4.5

Excellent lecture

Conclusion

Pour les amateurs du genre, c'est un comics à acheter et à placer juste à côté de vos Blu-Ray de la saga Alien.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Une collection Brian Wood chez Vestron

Une collection Brian Wood chez Vestron

16 Juin 2019

Du lourd, mes amis, du lourd !

[Review VF] Kiss Army of Darkness

[Review VF] Kiss Army of Darkness

12 Juin 2019

Edité par Vestron

Le pôle comics du Bordeaux Geek Festival se dessine

Le pôle comics du Bordeaux Geek Festival se dessine

24 Mai 2019

Déjà plusieurs annonces

Pas d'avis pour le moment.