[Review] Hachette Collection Marvel Tomes 128 et 129

[Review] Hachette Collection Marvel Tomes 128 et 129

Aujourd’hui, MDCU vous propose la review des deux numéros suivants de la collection Hachette : les incontournables Marvel. Il s’agit des numéros 128 et 129 de la collection soit New Avengers: Tout meurt (qui portera le numéro 91 sur votre étagère) et Superior Spider-Man (qui portera le numéro 92). Nous allons commencer avec New Avengers.

Les Illuminati, un groupe secret fondé par les plus grands héros de la planète, se sont à nouveau réunis. Cette fois-ci, la menace qu'ils affrontent dépasse l'entendement. La Terre est devenue le point de convergence de nombreuses planètes qui entrent en collision à travers le multivers et se détruisent mutuellement. Nos héros devront donc mettre de côté leurs différends pour empêcher ces incursions. Sans quoi, personne ne survivra.

Tout meurt. Vous. Moi. Tout le monde sur la planète. Notre soleil, notre galaxie et enfin de compte l'univers entier. Les choses sont ainsi. C'est inévitable... et je l'accepte.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, nous allons faire un petit point. Les gentils ont récupéré les gemmes de l'Infini. Pour les protéger au mieux, elles ont été réparties entre plusieurs super-héros qui forment un groupe secret appelé Illuminati. Il y a peu, un des détenteurs des pierres a fini par mordre la poussière : Le Professeur Xavier , tué lors du retour du Phénix . Or, une terrible menace a fait son apparition et le groupe a besoin de se rassembler...

L'approche de New Avengers est assez intéressante, assez difficile à qualifier. Le principe du groupe secret de super-héros est vu et revu. C'est à tel point que cela en devient un petit peu ridicule. Eh pourtant, cela fonctionne. Bien sûr, les gemmes de l'Infini pèsent lourd dans la balance mais il n'y a pas que cela. Le but de l'équipe, sa composition et les liens entre les différents personnages font très vite oublier la facilité avec laquelle les personnages ont été réunis en premier lieu. De plus, les différents membres en charge des pierres sont tous bien connus des fans de Marvel puisque nous avons Namor (gemme du pouvoir), Reed Richards (gemme de la réalité), Iron Man (gemme de l'espace), Captain America (gemme du temps), Docteur Strange (gemme de l'âme) et le Professeur Xavier (gemme de l'esprit). Sans oublier la Panthère Noire qui n'est jamais très loin non plus. Il est donc d'autant plus facile de s'intéresser au groupe.

- Qu'est-ce que tu attends ?

- Je n'attends pas. Je me souviens de qui j'étais.

De manière générale, cette histoire fonctionne grâce au dilemme qui est mis en place et les questions qu'il soulève. Peut-on être amené à détruire une planète ? Non ? D'accord... mais si cette planète fonçait sur la nôtre et que, dans tous les cas, l'autre planète serait quand même détruite ? Et si le dilemme était "soit on détruit l'autre planète, soit on ne détruit pas la planète mais elle sera tout de même détruite... mais la nôtre aussi ?". Voilà la question à laquelle une petite poignée de super-héros est confrontée. La tension est palpable, le débat fréquemment alimenté, les dialogues extraordinaires... ce dilemme moral va transformer les super-héros d'une superbe manière. Les scènes sont pesantes, lourdes, pleines de réflexions. Les scènes qui font sourire se comptent sur les doigts de la main et pour cause, ce n'est pas le propos. De plus, tout est très bien expliqué de la part du scénariste. Mr Fantastique a beau se lancer dans de longues explications assez complexes, le tout est rendu assez accessible pour le lecteur notamment grâce à des schémas explicatifs. Ces derniers sont très bien réalisés et très pratiques. Plusieurs scènes sortent du lot comme celle de l'interrogatoire ou celle de la réunion de super-héros qui sont très bonnes. Il n'y a pas d'action dans ces scènes, que des mots échangés, mais la force des mots est clairement là. Enfin, les retournements de situation sont très bons. On peut penser au twist par lequel s'achève le numéro 3 qui est vraiment très bon.

Tu as le sang de mon peuple sur les mains. Quand mes désirs auront remplacé mes besoins, je te tuerai.

Concernant la partie graphique, elle est également de qualité. Le dessin (le visage de Black Swan, en noir et blanc, est superbe), la mise en scène, la colorisation (les nuances de rouge et de mauve pour le combat final sont superbes)... tout est à saluer. Même chose du côté des covers. La cover principale est intéressante avec le principe des héros dans l'ombre, tout comme la cover du numéro 2 qui est bien imaginée ou celle du numéro 3 qui résume bien la situation. Skottie Young est toujours aussi déjantée tandis que Steve Epting a proposé un sacré boulot pour notamment en terme de mise en scène. Il s'agit d'une excellente cover.

La première review étant faite, passons à la deuxième.

L'ère d'Amazing Spider-Man est révolue ! Plus intelligente, forte et résolue qu'avant, une nouvelle incarnation de l'homme-araignée est prête à se dépasser dans tous les domaines. Gare aux super-vilains ! Les rues de New York sont maintenant sous la protection du Superior Spider-Man .

 

Il est difficile d'entrer dans les détails de cet opus sans spoiler. Nous allons donc partir sur quelque chose de plus court pour rester le plus vague possible. L'histoire a beau ne pas dater d'hier, le changement est si exceptionnel qu'il n'est pas envisageable de le dire aux fans qui ne seraient pas au courant. Tout est parti de Dan Slott qui a annoncé la fin de The Amazing Spider-Man au numéro 700. De nombreux fans ont crié au scandale mais avec une certaine retenue tout de même. Après tout, le travail de Slott sur le personnage aura été extraordinaire jusque-là. Il était donc difficile de ne pas lui faire confiance et de lui laisser sa chance. Avec la fin de la série, le scénariste a annoncé l'arrivée de la série Superior Spider-Man qui, finalement, prendrait la suite des aventures de Spidey . Notons d'ailleurs qu'il parle bien de la suite des aventures de Spider-Man et non de Peter Parker , ce qui est déjà un signe.

Dans ce tome, vous avez donc toute la transition entre les deux séries. Vous avez les derniers numéros du titre The Amazing Spider-Man et les premiers numéros de Superior Spider-Man . Vous avez donc tous les éléments pour apprécier ce changement de titre, le pourquoi du comment et, surtout, les conséquences sur l'ensemble de l'univers Marvel. Les numéros sont exceptionnels, les dialogues donnent des frissons, les dessins sont de qualité bref, il s'agit d'une suite de très gros numéros autour de L'Araignée . Il est même étonnant qu'un tel volume n'ait été proposé que maintenant par Hachette Collection. Comme quoi, il y a toujours des incontournables à ajouter à la collection si on cherche bien.

Le tout est accompagné des bonus habituels.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les bonus, le travail autour
- Le choix des oeuvres
- Le prix

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

5

Incontournables !

Conclusion

Deux excellents récits. L'un est une très bonne lecture tandis que l'autre a clairement le statut d'incontournable.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
Une nouvelle série Ghost Rider

Une nouvelle série Ghost Rider

17 Juillet 2019

Johnny Blaze et Danny Ketch en vedette

Marvel tease Dawn of X pour la SDCC

Marvel tease Dawn of X pour la SDCC

17 Juillet 2019

Des infos croustillantes lors de la SDCC ?

Marvel Zombies: Respawn est annoncé

Marvel Zombies: Respawn est annoncé

17 Juillet 2019

Une nouvelle version de Marvel Zombies

Pas d'avis pour le moment.