[Review VF] X-Men Grand Design

[Review VF] X-Men Grand Design

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de X-Men Grand Design. Ecrit et dessiné par Ed Piskor, il est sorti le 7 novembre pour 26€. Il contient les titres US X-Men Grand Design (2018) #1 et #2.

Des mutants aux étranges pouvoirs apparaissent aux quatre coins du globe. Le professeur Charles Xavier les accueille auprès de lui pour en faire des héros tandis que le terroriste Magnéto les enrôle dans sa bataille contre les humains. Redécouvrez les premières années des X-Men dans le style inimitable d’Ed Piskor (Hip Hop Family Tree) et dans une édition très grand format.

Le principe de cette oeuvre représente l'idée que presque tout bon fan de comics a eu dans sa vie : faire le tri. Avoir une histoire claire et précise qui met en scène les origines de Pierre, de Paul et de Jacques. C'est ce que fait Ed Piskor avec cette oeuvre. C'est un travail d'orfèvre et, n'ayons pas peur des mots, casse-gueule. Pourtant, l'auteur s'en sort avec les honneurs. C'est bien construit, intéressant et le but final à savoir la revisite de toutes les histoires X-Men pour n'en former qu'une est largement atteint.

De plus, Piskor ne cherche pas la facilité. Il ne cherche pas à reproduire les grands récits dans les grandes lignes. L'idée est bien d'avoir une histoire qui tient la route tout en faisant une synthèse sur les mutants afin d'avoir un seul et unique récit. C'est la raison pour laquelle l'auteur va fouiller dans les grands classiques, bien sûr, mais également dans les méandres des comics que l'on oublie plus souvent que l'on pourrait le croire. Par contre, cela ne veut pas dire que vous avez une suite d'anecdotes ou d'origin stories qui s'enchaînent sans queue ni tête. Le travail de compilation est tout aussi important ici. Tout se goupille, s'entremêle et se lie, la plupart du temps, d'une manière ou d'une autre au reste et ce, pour des éléments aussi variés que la perte des jambes du Professeur X ou l'arrivée de la Force Phénix . Eh si, par exemple, ce dernier point est uniquement montré/cité et n'influe pas sur l'intrigue elle-même, elle ne perturbe pas la continuité de l'oeuvre pour autant. 

 


Le terme mutant est souvent énoncé de manière péjorative. Même si le principe de l'évolution humaine exige des mutations pour s'adapter aux changements d'environnement.

 

Cette approche singulière permet d'avoir également un sentiment de mélange des genres. Puisque l'on parle des mutants, on peut presque dire qu'il y a autant de drames que d'histoires. Inutile de rappeler que rares sont les mutants pour qui la découverte des pouvoirs s'est passée dans la joie et la bonne humeur. Ainsi, vous avez des drames qui laisseront place à des passages tantôt intriguants, tantôt drôles, tantôt violents. 

L'introduction le dit à juste titre. La grande force de ce récit est que nous avons l'histoire des X-Men et l'Histoire des X-Men. Vous avez d'un côté une histoire comme une autre autour des mutants et vous avez, à côté de ça, un véritable cours d'histoire autour de la mythologie des mutants. C'est une approche idéale pour se préparer aux X-Men, savoir le principal sur ces derniers, tout en prenant du plaisir à la lecture. En ce sens, l'opus est destiné aux débutants tout comme aux lecteurs confirmés. Après tout, cela ne va sans doute déplaire à personne de revoir les grandes étapes de la vie des mutants que les plus grands auteurs de Marvel (Stan Lee, Jack Kirby, Chris Claremont...) ont mis en scène par le passé : Mutant, kézako ?, entraînement des X-Men auprès de Charles, affrontement avec Magneto ...

 

 

Pour ce qui est de la partie graphique, il est évident que nous nous éloignons des comics dits "classiques" avec le travail d'Ed Piskor. L'intro le signale d'ailleurs, son style est "inimitable". Après, est-ce qu'inimitable veut dire bon... tout le débat est là. C'est vraiment un travail difficile à juger. Cela ne plaira pas à tout le monde. On peut noter également une mise en scène fréquemment très sommaire. Néanmoins, c'est une approche parfaitement logique pour ce type d'oeuvre. Piskor fait un immense condensé de décennies d'histoire autour des X-Men. Autant vous dire que tout va très vite et qu'il n'y a pas le temps de lambiner. Résultat, au lieu d'avoir une action sur cinq cases, vous l'aurez en deux. Mais bon, encore une fois, non seulement ce n'est pas catastrophique mais, en plus, c'est parfaitement logique. Bonne colorisation. Excellente cover principale.

En fait, le gros point négatif de cet opus, c'est le format... 26 euros pour un livre si peu épais et qui va avoir du mal à rentrer dans votre bibliothèque, cela mérite forcément réflexion.

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Le principe
- Le travail de recherche effectué
- Le récit

- Pour les débutants et les confirmés

LES POINTS FAIBLES

- Le format qui mérite débat

 

4

Intriguant

Conclusion

Un gros truc jaune et un nom intriguant, forcément, cela attire. Par chance, vous pouvez tomber dans le piège et vous laisser tenter. Le principe est chouette et l'histoire tient la route.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Deadpool Vs Punisher

[Review VF] Deadpool Vs Punisher

19 Janvier 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Venomisés

[Review VF] Venomisés

11 Janvier 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Je suis Stan Lee

[Review VF] Je suis Stan Lee

08 Janvier 2019

Edité par Panini comics

Pas d'avis pour le moment.