[Review VF] Old Man Logan Tome 3

[Review VF] Old Man Logan Tome 3

La review du jour est un titre de Panini Comics Old Man Logan Tome 3. Le numéro est écrit par Jeff Lemire et est dessiné par Andrea Sorrentino. Il est sorti le 4 juillet pour 15 euros et contient Old Man Logan #9 à #13.

Old Man Logan poursuit sa mission. Venu du futur, il doit empêcher que les événements de sa réalité ne se concrétisent. Il se retrouve au Japon, au fond d'un puits dont il ne peut s’échapper car une vieille connaissance l’attend à la sortie, armée d’un arc ! Par le scénariste de Thanos et le dessinateur de Secret Empire.

Faire d'une mini-série une série régulière arrive souvent... mais cela reste toujours aussi délicat. C'est compliqué pour les éditeurs qui prennent un risque, compliqué pour les auteurs de la future série qui doivent parfois rebondir sur une situation compliquée développée dans la mini-série et c'est, bien évidemment, compliqué pour les fans. Doivent-ils se laisser tenter ou rester sur leur position en se disant que seul le taff de Mark Millar est à prendre en compte ? Aucune idée. Ou plutôt, il n'y a pas de bonne réponse. Cette situation est déjà arrivée plusieurs fois. Ca peut marcher, comme cela peut être un massacre. Concernant le fait de reprendre le personnage d'Old Man Logan , dès lors qu'il avait déjà été exploité dans Secret Wars par Brian Michael Bendis et que le personnage continuait d'intriguer, il y avait quand même fort à parier qu'une série à part entière allait venir tôt ou tard.

Cette fois, Lemire et Sorrentino s'y collent. Si Lemire n'a pas l'aura d'un Millar ou d'un Bendis, sa réputation n'est plus à faire pour autant tout comme Sorrentino d'ailleurs qui était déjà en charge du personnage lorsque Bendis avait repris le personnage en 2015. Fait intéressant, les auteurs mettent en avant deux timelines. Deux timelines dont la finalité est par contre la même : la rencontre et l'affrontement de l'ordre silencieux. D'un côté, les auteurs ne nous présentent pas un Logan solitaire comme par le passé. Cette fois, cela serait tout l'inverse à savoir un Logan en pleine mission. C'est en tout cas ce que le lecteur peut rapidement penser à en juger par la première scène qui ne laisse que peu de place au doute. C'est une scène fermée avec des dialogues qui auraient pu être tirées d'un film de gangster et dont l'impact est certain. Une excellente mise en bouche ! De l'autre côté, nous suivons Logan et sa moitié qui tentent d'échapper à l'ordre lors de leur arrivée au Japon. Une partie plutôt simple à résumer : Logan est en danger mais suite à se promesse (et pour ne pas choquer la jeune femme), il ne veut plus sortir ses griffes... tout du moins jusqu'à-ce qu'il n'ait vraiment plus le choix. Ce n'est clairement pas une idée nouvelle, mais le traitement et les retournements de situation font que cela passe comme une lettre à la poste. C'est également ce principe qui nous permet de nous rendre compte que, finalement, Logan est bien plus humain que la plupart des gens. Les différentes scènes nous permettent également de faire un lien direct avec Old Man Logan , le récit originel. Bref, le principe des deux timelines n'a rien de révolutionnaire mais il a ici tout son intérêt. C'est efficace et très intéressant à suivre. 

Pour le reste, l'approche est travaillée et intimiste. On ne manque rien des actions de Logan, de sa façon de faire ou de son point de vue. Le personnage est respecté et est toujours aussi intéressant. C'est un véritable plaisir que de suivre ses pensées. Les scènes touchantes sont nombreuses (et servies par de bons dialogues) et le lecteur passe par de nombreuses émotions au fil des pages tournées.

Pour ce qui est de la partie graphique, Sorrentino est bon. Son style colle bien à l'univers crade et violent de l'ami Logan nouvelle version : c'est à la fois précis et expéditif. Le découpage est bien pensé comme en témoignent les scènes (en double page) du bar ou encore du puits qui envoient du lourd. et la colorisation très bien réalisée. L'utilisation du rouge, notamment, est parfaitement maîtrisé. On peut penser notamment à la surabondance de la couleur en arrière plan qui accentue les scènes d'action. Enfin, la luminosité est représentée d'une manière très particulière, souvent significative, qui renforce une fois encore l'impact visuel. Résultat, on a beau passer plusieurs pages au même endroit (au fond d'un puits, par exemple), l'ennui ne s'installe pas pour autant. Non vraiment, Sorrentino a fait de l'excellent travail.

Les covers sont toujours aussi particulières. A la fois épurées et très belles, elles sont particulièrement "tape à l'oeil" et révélatrices de l'univers du griffu. Comme par le passé, il s'agit le plus souvent d'un mélange  qui combine le rouge, le noir et le blanc. A ce titre, la cover principale sort vraiment du lot. Elle est simple, efficace mais rappelle aussi l'univers de Logan . Il n'en faut parfois pas beaucoup plus. Même chose pour les variant covers qui ont toutes un petit quelque chose.

Logan Tome 3">

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- La brutalité
- Le côté intimiste
- Les dessins
- La colorisation
- Les deux timelines

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

4.5

Superbe !

Conclusion

Jeff Lemire sait exactement où il va. Une histoire plus complexe qu'il n'y paraît et que l'on suit avec plaisir. C'est intimiste, brutal et magnifiquement illustré par Sorrentino.

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

[Review VF] Spider-Man/Deadpool Tome 1 : Marché Noir

18 Juillet 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 60

[Review VF] Décennies : Marvel dans les années 60

16 Juillet 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Doctor Strange : Damnation

[Review VF] Doctor Strange : Damnation

18 Juin 2019

Edité par Panini Comics

  • Tacos
    Tacos

    il y a 1 an

    Lemire / Sorrentino, mon duo parfait <3
    J'avais beaucoup aimé ce qu'ils avaient fait sur green arrow New 52 - J'adore le style de Sorrentino
    Ce old man logan là est crasseux, brutal, touchant, c'est magnifique
    Hâte de lire Gideon Falls qui sortira en VF librairie en octobre