[Black Panther] Ryan Coogler voulait Kraven le Chasseur

[Black Panther] Ryan Coogler voulait Kraven le Chasseur

Alors que les critiques de Black Panther continuent d’être dithyrambiques et que le film est bien parti pour être un succès commercial lors de sa sortie en salles la semaine prochaine, son réalisateur Ryan Coogler a révélé qu’il souhaitait initialement que Kraven le Chasseur soit l'un des grands méchants du film.

Lors d’une interview à Yahoo ! Movies UK, Ryan Coogler a expliqué qu’étant lui-même fan des comics Marvel, il avait initialement prévu de porter à l’écran un combat entre Black Panther et Kraven le Chasseur inspiré du run de Christopher Priest sur la série. Mais le personnage appartenant à l’univers de Spider-Man, dont les droits sont détenus par Sony Pictures, cela avait été impossible.

Ryan Coogler a déclaré :

En tant que fan de Marvel, on veut toucher à tous les personnages. Mais on réalise qu’il y a des questions de contrats. Nous n'avons pas forcément tel ou tel personnage. Le run de Christopher Priest est assez conséquent, et il y a une énorme scène dans laquelle Black Panther se bat contre Kraven le Chasseur. J’ai toujours aimé Kraven et dans presque toutes ses incarnations. Donc il y a eu un moment où j’ai demandé "Est-ce-que je peux prendre Kraven ?" et ils m’ont répondu "Non, tu n’as pas Kraven". J’ai alors pensé "Oh, mec !", mais je ne sais même pas si au final il aurait trouvé sa place dans le film auquel nous avons abouti. C’était vraiment au tout début.

Que Ryan Coogler se rassure, les débuts de Kraven le Chasseur sur grand écran ne sont peut-être plus si loin, puisque des rumeurs concernant un projet de Sony Pictures de film solo sur Kraven vont bon train. Ce film ferait partie de l’extension de la franchise Spider-Man sans Spider-Man (vous suivez ?) qui commencera avec les films Venom et Silver & Black.

En attendant, Black Panther réalisé par Ryan Coogler avec Chadwick Boseman dans le rôle de T’Challa et Michael B. Jordan dans le rôle du méchant Killmonger sortira le 14 février en France, et deux jours après aux États-Unis.

  

Pour les lecteurs, rappelons également que le tome 1 du run de Christopher Priest sur Black Panther (époque Marvel Knights) a récemment été ré-édité en VF par Panini Comics dans la collection Marvel Select sous le titre Black Panther : Ennemi d'État. À ceux qui voudraient découvrir Kraven le Chasseur dans son aventure la plus emblématique, on conseille le récit La dernière chasse de Kraven disponible en VF dans la collection Marvel Events chez Panini Comics.

  • Timassirelli
    Timassirelli

    il y a 9 jours

    ça aurait été cool : la panthère contre le chasseur !
    ( c'est mieux que l'araignée contre le chasseur...)

    • Ben Skull
      Ben Skull

      En réponse à Timassirelli

      il y a 9 jours

      Malheureusement, les droits des personnages ont été encore plus éparpillés que le sang d'une victime du Punisher

      • Cineman
        Cineman

        En réponse à Ben Skull

        il y a 8 jours

        Ah! Les années 90 ou marvel bradait les droits d'adaptation de ses personnages pour se faire de l'argent de poche!

        Adam
        Adam

        En réponse à Cineman

        il y a 8 jours

        Je me rappelle trés bien de cette periode. A part batman les seules adaptations de comics qui cartonnaient sont celles qui n'étaient pas connu du public en tant que tel comme The Mask et MIB. Remember Spawn, Judge Dredd, les FF, Captain America, Rocketter, le fantome du bengale...

        mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Adam

        il y a 8 jours

        Les tortues ninja se portaient bien aussi début années 90 mais bon la majoité de ces films était faite pour vendre des figurines pour Batman ça explose avec la sortie de Batman Forever, The Mask gagna sa série animée tout comme Men in Black et on avait même une autre tendance à l'époque c'est que les films donnaient naissances à des comics et plus rarement l'inverse genre The Darkman, Ghostbuster (qui eu comics et série animée), Météor Man, Robocop (comics, série animée et live), Terminator (comics et au cours des années 2000 série live) et j'en oublie sûrement d'autres...

         

        Cineman
        Cineman

        En réponse à Adam

        il y a 8 jours

        J'ai vus tous ces films et l'impression que ça m'a laissé c'est que les producteurs n'on pas semblé croire en leurs chances de succès

        mmat1986
        mmat1986

        En réponse à Cineman

        il y a 8 jours

        C'est surtout que le genre n'était pas pris au sérieux à l'époque, ce n'était pas aussi simple d'intéresser un studio avec pareil pour les réal et les acteurs. De plus, à l'époque vu le regard méprisant de ben tout le monde pour ce qu'on appelle aujourd'hui la culture Geek, les budgets aloués à ces productions étaient rarement énormes à part quelque hit et encore en plus de cela les sommes et moyens n'étaient clairement pas les mêmes qu'aujourd'hui, un épisode de l'ancienne série Flash par exemple coûtait très cher pour l'époque et ne contient même pas les brouettes de SFX de la série actuelle. Par exemple, l'effet de vitesse de barry, entre autre, était obtenu en accélérant l'image une fois la scène enregistrée .

        Adam
        Adam

        En réponse à Cineman

        il y a 8 jours

        Donc rien d'étonnant à ce que marvel et les autres editeurs bradent les droits vu que le film risque de faire un four. C'était toujours ça de pris et à l'epoque 200 millions au box office pour un film était un succés. Et aujourd'hui on apprend qu'infinity wars a couté 500millions de budget.

        Citizen974
        Citizen974

        En réponse à Adam

        il y a 8 jours

        Après à l'époque faut surtout comprendre que Marvel vendait beaucoup les droits de leurs persos à divers studios parce qu'ils avaient absolument besoin de pognon, leurs comics se vendaient très mal et ils risquaient la faillite.
        Après forcément quand ton studio se fait racheté par une autre grosse boite, que celle-ci sait comment ne pas prendre de risque avec les critiques et le public et que leurs pognons atteignent des sommes astronomiques (sans déconné, un studio normal hollywoodien a toujours au moins une moitié d'échec et perte d'argent en 1 an alors que vous-savez-qui remporte des milliards à chaque fois qu'un film sort et ils en sortent au moins 2 ou 3 par an, vous imaginez la p*tain de somme?) pas étonnant qu'ils mettent à pouvoir racheter tout ce qu'ils veulent dont les droits vendu à l'époque.
        J'arrive pas à dire si c'est une success story ou une story d'épouvante.

        Adam
        Adam

        En réponse à Citizen974

        il y a 7 jours

        Je dirais plus un drama mon general aprés avoir vu le documentaire Marvel Renaissance de 2014 qui retrace les evenements que tu evoques. Et que je recommande.

  • Ridler
    Ridler

    il y a 7 jours

    Il donne quoi le run de Priest ?

    La seule oeuvre sur la Panthère Noir que j'ai lu était la (très bonne) série avec Romita Jr. aux dessins

    • Adam
      Adam

      En réponse à Ridler

      il y a 7 jours

      J'ai lu les 4 tomes sortis au format marvel monster
      En ce qui me concerne j'ai beaucoup aimé . Ca m'a fait réellement decouvrir le personnage qu'auparavant je ne connaissais qu'en tant que guest. Au depart j'avais l'impression d'avoir raté des tas de trucs vu que je ne connaissais aucun perso mais il y a un bon résumé (xd) au debut.
      Priest decrit vraiment un perso qui n'est pas stratége mais presque devin. En faite je suis tenté de dire que c'est Light de Death Note version Wakanda. Il y a egalement le personnage d'erik Killmonger qui est une nemesis extra.
      Bon, c'est pas parfait car il y aussi des moments ou l'intrigue s'enlise mais ca va.
      En revanche je precise que la fin du run, le 4eme tome n'a quasiment rien à voir dans l'ambiance avec les 3 precedents même si c'est la suite au scenario. J'ai eu l'impression d'être dans un polar à la gotham central ou batman year one  que dans un truc de super heros.