"Je ne travaille pas pour l'argent, l'argent n'est pas inspirant"

Hans Zimmer explique pourquoi il a quitté le genre super-héroïque

"Je ne travaille pas pour l'argent, l'argent n'est pas inspirant"


Hans Zimmer, le compositeur derrière la trilogie The Dark Knight, The Amazing Spider-Man 2, Man of Steel et Batman vs Superman (en ce qui concerne les super-héros) avait annoncé, il y a un an, qu'il se retirait de ce genre de films.

C'est finalement un an après cette annonce, que le compositeur a enfin donné une réponse à cette décision: le Batman de Ben Affleck.

C'est juste que dans ma tête j'avais écrit Batman pour Christian Bale, et soudainement c'est Ben Affleck [dans BvS]. Et je sentais que c'était comme si je trahissais tout ce que Christian avait fait. Il y a donc une certaine loyauté envers ces films.

Ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant. Zimmer « a passé des mois à essayer de trouver quelque chose pour Ben» Malheureusement les deux acteurs incarnant des Batman si différents, le compositeur en a été gêné.

Je n'ai pas pu me défaire de ce sentiment. Pour moi, le personnage de Christian Bale était continuellement en suspens. C'était toujours autour de ce moment, au début du film, où il a vu ses parents se faire tuer devant lui." C’était comme un développement stoppé. Le personnage de Ben est plus âgé, il semble être plus grincheux comme l'enfer, mais je n’ai pas ressenti la peine que j’ai ressentie en voyant la performance de Christian. Et c’est cette peine qui avait fait m’y intéresser. 

Pour Batman vs Superman , Zimmer avait travaillé étroitement avec son protégé, Junkie XL, l'homme derrière la BO de Deadpool et Mad Max : Fury Road. Le célèbre compositeur de Inception revient sur ce travail d'équipe:

"Honnêtement, en pensant à ça, nous l'avons vraiment fait ensemble. Et c'était génial d'avoir un partenaire là-dessus. Et vous ne pouvez pas avoir meilleur partenaire que Junkie, le gars est constamment en ébullition. C'est l'une des personnes les plus créatives que je connaisse, et il est aussi geek que moi."

Cependant, comme le prouve son CV, il a collaboré sur d'autres films que ceux de DC, alors pourquoi avoir complètement quitté le genre ? Dans l'ensemble, Zimmer souhaite explorer d'autres styles de musique qui ne se prêtent pas nécessairement au genre super-héroïque. Il ajoute que le travail sur la trilogie The Dark Knight a pris une grande partie de sa vie.

Si vous prenez les trois Batman de Christopher Nolan, c'est trois films pour vous, mais pour Chris et moi, c'était douze ans de notre vie. Donc, parfois, il suffit de dire: "Je ne sais pas où je vais, mais je vais sauter de cette falaise." Au moment où je l'ai annoncé, j'ai reçu plein d'appels qui disaient "Es-tu fou ?". Mais je n'ai jamais écrit de la musique pour l'argent, l'argent n'est pas inspirant. Et je ne veux pas que ça devienne un job.

Clap de fin pour ce genre de films donc, mais comme toutes décisions, il y a un cas particulier qui peut inverser la tendance. Pour Hans Zimmer, c'est le réalisateur Ron Howard (Apollo 13, Le Grinch) avec qui il a travaillé sur la trilogie Da Vinci Code.

Ron Howard m'a dit quelque chose de très inteligent. Il a dit "Ne dit pas que tu ne feras plus jamais un film de super-héros, attend que quelqu'un arrive avec un scénario génial pour un film de super-héros." Et je crois avoir dit : Je peux avoir ce scénario génial s'il te plaît ?

Il est donc tout à fait possible de voir Zimmer effectuer un retour sur le genre super-héroïque, si quelqu'un arrive à lui donner un script qui l'inspire.