[Review VF] Star Wars : Les Ruines de l'Empire

[Review VF] Star Wars : Les Ruines de l'Empire

Après avoir sorti des histoires se situant entre les épisodes IV et V, Panini sort ce mois-ci le tome Star Wars : Les Ruines de l’Empire qui fait suite à l’épisode VI. Plus que ça, c’est un tome qui se veut être un lien entre la trilogie originale et le film sortant en décembre comme l’indique la bannière “Voyage vers Star Wars : Le réveil de la Force”.

L’histoire  qui nous est contée commence pendant la bataille d’Endor, soit à la fin de l’épisode VI. On y suit une pilote de la Rébellion pendant cet assaut puis au cours de diverses missions ou elle accompagnera entre autres, Leia puis Luke. C’est une histoire bien sympathique, on voit les personnages que nous connaissons et apprenons à en découvrir un autre. Cependant, il s’agit d’une mini-série en 4 numéros et on n’a pas le temps de s’attacher au personnage que l’on referme déjà le tome tant l’ensemble semble expédié. Greg Rucka nous a habitué a bien mieux sur ses différents travaux. Cependant, l'idée de suivre des missions plutôt courtes d'un pilote de la Rébellion pourrait faire une bonne série, mais ce n'est sûrement pas assez vendeur pour que Marvel le fasse.

On peut se réjouir de revoir Naboo avec sa nouvelle reine, qui comme Amidala en son temps, n’a pas peur de participer à l’action. C’est l’occasion de revoir aussi les magnifiques vaisseaux de la planète, vaisseau emblématique de l’épisode I. Cette mini-série est aussi l’occasion de voir rapidement ce qu’il se passe du côté de l’Empire suite à la mort de l’Empereur et de Dark Vador. Pour revenir à notre héroïne, Shara Bey, on suit, entre ses différentes missions, sa recherche de son mari, lui aussi pilote dont le nom est Dameron; et ils ont un fils. Si vous suivez l’actu autour de l’épisode VII, vous avez votre lien. Sinon, il n’y en a pas d’autres.

Du côté des dessins, ce n’est pas la folie non plus. Marvel nous avait vendu une mini-série de Greg Rucka et Marco Checchetto, qui formaient un superbe duo sur Punisher . Mais Checchetto signe à peine la moitié des planches, la faute à Marvel qui a décidé de sortir les trois derniers numéros sur trois semaines au lieu de garder le planning initialement prévu, juste pour sortir le tome relié avant la sortie du film, alors que ca n‘a aucun lien avec. Cependant, l’artiste fait du bon travail. Il est donc aidé de Angel Unzueta pour l’épisode 2 et Emilio Laiso pour le trois et quatre. Si le premier a un style qui se rapproche de Checchetto, le deuxième a un style complètement différent, ce qui fait sortir de la lecture. On a l’impression qu’il a pris des photos pour les personnages connus de la saga, c’est extrêmement troublant.

Pour finir, on se retrouve avec un tome de 96 pages pour 13€, ce qui est un prix un peu trop élévé à mon goût. Il aurait été bien de rajouter quelques bonus, même si les délais étaient courts, pour au moins espérer passer la centaine de pages. Une galerie de couvertures variantes, ça n’est pas compliqué à faire par exemple.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une bonne histoire...
- Marco Checchetto au top
- Un type de série qu'on veut revoir

LES POINTS FAIBLES

- ... Mais trop peu de lien avec l'épisode VII
- Les autres dessinateurs
- Trop rapide
- Le rapport page/prix

 

3

Un poil décevant


Conclusion

Alors que l'on attendait un comics qui ferait le lien entre les épisodes VI et VII, on se retrouve avec une histoire faisant suite à la chute de l'Empire. Si on suit de loin, la promotion du prochain film, rien ne fait penser à un quelconque lien entre ce tome et le nouvel opus cinématographique. L'histoire n'est pourtant pas mauvaise, c'est dommage que la lecture soit gâchée par cette promesse non tenue

 

Partagez cet article !
Ça peut vous intéresser
[Review VF] Star Wars : L'Ère De La Rebellion - Les Héros

[Review VF] Star Wars : L'Ère De La Rebellion - Les Héros

12 Novembre 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Punisher Max : Six heures à vivre

[Review VF] Punisher Max : Six heures à vivre

09 Novembre 2019

Edité par Panini Comics

[Review VF] Détestable Deadpool Tome 1 et 2

[Review VF] Détestable Deadpool Tome 1 et 2

31 Octobre 2019

Edité par Panini Comics

  • ChtiDkois
    ChtiDkois

    il y a 4 ans

    J'ai assez aimé l'histoire, mais je confirme le gout de "trop peu" :)
    Suivre des minis-aventures, je trouve ça rafraîchissant, ça change des longues trames où l'on se perd autant que le scénariste (surtout chez Marvel ces derniers temps).

    Pour les liens avec l'épisode VII, en effet, il semble être infime. Après, j'espère qu'en voyant le film (vivement ce soir \o/), je trouverai d'autre référence (la fin du tome peut avoir une résonance dans le film entre autre).

    Pour l'édition, c'est du gâchis. Panini ne nous offre rien. Bon j'exagère, cela aurait été publié il y a un an, nous n'aurions eu aucune coupure entre les 4 numéros, là nous avons une couverture. Mais à côté, c'est creux de chez creux...

    Pour pratiquement le même prix, il y a Mad Love chez Urban : un petit one shot, plein de bonus sur celui-ci, et en prime deux petites histoires bonus. Urban nous montre qu'une fan-base peut en avoir pour son argent même avec un "simple" one shot, sans être pris pour des vaches-à-lait.
    Mais ceci est une autre histoire :]

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 4 ans

    #1 La série démarre quelques minutes avant la destruction de l’Étoile de la Mort pour mieux nous expliquer la chute progressive de l'Empire. On y suit le Lieutenant Shara Bey, pilote de starfighter A-Wing de l'Escadron Green qui sa bat durant la Bataille d'Endor sous les Ordres du Général Calrissioan pendant que son conjoint, le sergent Kes Dameron, commando, se bat au sol sous les ordres du Général Solo pour détruire la base Impériale protégeant l'Etoile Noire d'un bouclier. Cela permet de revenir au base de la fin de la trilogie classique en suivant un couple aux bases de l'origine d'un des personnages principaux de la nouvelle trilogie à venir. Greg Rucka n'a juste qu'à suivre un cartain fil conducteur que tout le monde connait tout en y incorporant un lien avec The Force Awakens sensé se dérouler 30 ans plus tard. Côté dessin, MArco Checchetto fait des merveilles. Hâte de lire la suite en attendant Star Wars - The Force Awkens ! 4/5 #2 2ème volet du comics qui se veut être un lien officiel entre l'Episode VI : Return of the Jedi et l'Episode VII : The Force Awakens qui arrive bientôt! Après la défaite d'Endore, les troupes impériales n'ont pas dit leur dernier mot. Faisant passer la mort de l'Empereur pour de la propagande rebelle, la Flotte impériale continue le combat face une Alliance Rebelle épuisée par les combats. On suit la pilote Shara Bey et son leader du Green Squadron dans une bataille avant que celle-ci ne se rende en mission diplomatique auprès de la princesse Leia sur une planète très connue depuis la prélogie ! Allusion est faite aussi à son mari, le soldat Dameron est en mission avec le général Solo pendant que leur fils Poe est gardé par son grand père (un lien de plus avec SW VII). Durant ce temps, un officier de la flotte impérial reçoit un message d'outre-tombe de l'empereur pour déchaîner sa colère. Poursuite du comble vide laissé par la nouvelle continuité officiel post-Retour du Jedi avec un peu plus d'événements qui amène au statut que l'on connaîtra dans Le Réveil de la Force. Greg Rucka sait bien nous teaser sur ce coup là, accompagné des très bonnes planches de Marco Checchetto (Punisher Wars Zone...) qui livre du très bon travail précis et de toute beauté. 4,5/5 #3 3ème volet des aventures post Retour du Jedi de nos héros Luke Skywalker, Han Solo, Leia Organa et Chewbacca. Ces derniers sont toujours accompagnés dans leurs missions par les nouveaux personnages que sont le Ltn Shara Bey et le sergent Dameron, pilote et soldat de l'Alliance Rebelles et époux à la ville. Shara Bey accompagne Leia à Naboo tandis que Dameron combat des bases impériales aux côtés de Han et Chewie. Les deux missions resteront liées, car la menace qui pèse sur Naboo est cachée secrètement dans la base impériale qu'attaque au même moment le général Solo et son équipe. Bien que mort au-dessus d'Endor, l'Empereur Palpatine reste une menace latente pour la galaxie et les planètes liées à son passé ou celui de la Force et de l'Ordre Jedi disparu. On notera le clin d'oeil continu/fan service durant la mission Naboo avec le hangar des chasseurs/starfighter N-1, l'impression de froid de Leia quand elle se trouve au même endroit où était Darth Maul il y a 35 ans. Un volet encore très bien amené par Greg Rucka, mais qui fait ici plus de lien entre les deux précédents trilogies qu'avec le film à venir. Peut-être cela changera quand on aura vu ce que montre Star Wars Episode VII - The Force Awakens? Côté dessin, du très beau boulot graphique avec un côté assez "manga" japanisant de la part de Marco Checchetto renforcé par celui de Angel Anzuelo. 4/5 #4 Conclusion de la mini-série Journey to Star Wars: The Force Awakens - Shattered Empire. Les chefs respectifs de la Lieutenant Bey et du Sergent Dameron font le nécessaire pour que le couple puissent vivre en paix en retrounant à la vie civile aurpès de leur fils Poe. Mais avant cela, le destin mène Shara vers Luke Skywalker pour une mission essentiel pour l'avenir de la Force et la préservation de reliques Jedi. Pour la pilote, le commandant du Rogue Squadron est une légende mais elle se rendra compte que c'est aussi un grand Chevalier Jedi. Une belle conclusion par Greg Rucka de cette mini-série qui est plus en fait un Return of the Jedi aftermath qu'un prélude à The Force Awakens...(Quoique! attendons le film ! RDV le 16/12 prochain !). Encore du beau travail graphique de la part de Marco Checchetto avec sa japan's touch. En résumé, une première histoire de l'univers étendu post-"Retour du Jedi", depuis la reprise de la licence Star Wars Comics par Disney/Marvel, divertissante, explosive et haletante saupoudrée de liens/connexions avec la prélogie, la trilogie classique et avec la trilogie à venir. Greg Rucka arrive à faire un ensemble correcte de la chose là où il aurait pu se casser les dents. Marco Checchetto livre quand à lui des planches parfaites et dynamiques. Il reçoit l'aide de Angel Azuelo au illustrations. Une histoire qui se veut plus être un "aftermath" au "Return of the Jadi" qu'un réel prologue à "The Force Awakens" (le lien vers l'Episode VII sera plus le roman prélude à celui-ci), mais qui comblera l'attente des fans et des spectateurs du prochain film de la saga réalisé par JJ Abrams. 4/5 au total pour ma part.