• Russe (Le)

    Créée le Lundi 18 Février 2013
    Modifiée le Mardi 26 Février 2013

    BIOGRAPHIE

    Le Russe (The Russian en VO) est un super-vilain de l’univers Marvel créé par Garth Ennis et Steve Dillon et apparu dans The Punisher #8 en Novembre 2000.

    Véritable camp de la mort embulant (selon les dires d’un policier), Le Russe est un assassin engagé par Ma Gnucci puis par le Général Kreigkopf afin de tuer le Punisher . Comme son pseudonyme l’indique, il est de nationalité Russe et s’appelle en réalité Ivan Vassilovitch Dragovsky.



    Bien que Le Russe soit un personnage très secondaire de la franchise du Punisher , il en reste l’un des plus emblématiques de par son cynisme, ses répliques savoureuses et hilarantes mais également son style des plus décontracté. C’est également l’un des rares méchants à avoir mis véritablement le Punisher en difficulté et ce même si ce dernier l’a tué à plusieurs reprises (trois pour être exacte).
    Sa popularité est telle qu’il est d’ailleurs apparue dans le film The Punisher sorti en 2004 où il était interprété par le catcheur Kevin Nash.

    Pouvoirs et capacités.

    Le Russe possède d’abord une corpulence impressionnante et mesure près de 2 mètres de haut. Le personnage ne connait pas tout à fait l’étendue de sa force et de ses limites mais il est montré comme étant très fort et très endurant.
    Ainsi, il a étouffé un homme rien qu’en le prenant dans ses bras (et ce de manière amicale) et lors de sa première confrontation face au Punisher , il s’est montré capable de résister à des coups couteaux, de soulever des toilettes pour frapper le héros avec et de briser un pistolet à mains nues. De plus, lors de sa première apparition, il met en déroute, à lui tout seul, un commando d’élite.

    Malgré toutes ses capacités, Le Russe finit tué par le Punisher . Il est alors ressuscité par l’organisation paramilitaire du Général Kreigkopf qui le transforme en un Cyborg . Son corps est alors modifié génétiquement et ses os sont renforcés avec de l’adamantium et du plastique. Les scientifiques lui ont également implanté des poumons de gorilles et trois cœurs afin que son corps tienne le coup face aux modifications.
    Le Russe lui-même explique qu’il est désormais truffé de gadgets et qu’ils possèdent de nombreux senseurs olfactifs qui lui donnent le flair d’un épagneul.

    Ses sens, sa force et sa résistance augmentent considérablement et Le Russe se montre capable de soulever jusqu’à dix tonnes. Le Russe confirme avoir une mâchoire en titane et se montre capable de résister aux balles, à une chute du haut de l’Empire State Building et même au crash d’un avion. Finalement, seule une explosion nucléaire semble avoir eu raison de lui et nous comprenons donc que du fait de ces modifications, Le Russe est un adversaire redoutable pour le Punisher .

    A côté de cela, nous noterons le penchant pour la violence et la destruction du personnage. La douleur et la torture font partie de ses passe-temps favoris et il possède plusieurs notions de combat au corps à corps et de maniement des armes même si il se bat généralement à mains nues.



    Environnement, costume et gadgets.

    Le Russe n’a aucuns gadgets particuliers puisqu’il préfère généralement se battre à mains nues.

    Lors de ses premières apparitions, le personnage portait un marcel blanc à rayures rouges et un jean Levi’s. Il confie d’ailleurs posséder beaucoup de Levi’s et de CD et pense à ceux qu’il pourrait acheter en étant payé pour le meurtre du Punisher .

    Lorsqu’il est ressuscité et modifié génétiquement, son corps est renforcé avec du plastiques, de l’adamantium, de nombreux produits chimiques et des organes d’animaux. Il subit également un traitement hormonal mais son corps subit des effets secondaires et Le Russe se retrouve avec une poitrine surdimensionnée. Si il confie avoir été gêné au début, il semble s’en accommoder et confie aimer ses deux atouts qui sautent aux yeux. D’ailleurs, il demandera même aux scientifiques qui l’entretiennent de lui en donner des plus gros.

    Points Faibles.

    Même si il n’avait pas de pouvoirs avant d’être transformé en Cyborg , le Russe était très difficile à vaincre. Son seul point faible était sa peau sensible à la chaleur et au feu mais nous noterons que pour le tuer, le Punisher devra l’étouffer pendant près d’une vingtaine de minutes.
    Après avoir subi ses modifications génétiques, Le Russe ne semble posséder aucunes limites puisque les armes et le feu n’ont plus d’effet sur lui.
    Malgré tout, Le Russe est aussi complètement fou et son penchant pour la torture et la violence le poussent à faire trainer les choses. Ainsi, lorsqu’il se retrouve avec le Punisher , il s’amuse avec sa victime au lieu de le tuer directement et cela finit par se retourner contre lui.

    DANS LES COMICS



    Le passé d’Ivan Vassilovitch Dragovsky est obscur mais Le Russe est avant-tout décrit par les autorités comme une véritable machine à tuer.
    Sa première apparition publique remonte aux années 80 en Afghanistan où le Russe a combattu aux côtés des soviétiques et ceci non pas par patriotisme mais pour prendre des vacances car le pays lui plaisait.
    Selon les autorités, Le Russe va se tailler une réputation de tueur le plus dangereux de la planète en allant dans toutes les zones à conflit de la planète. Les rapports indiquent qu’il aurait ainsi été aperçu au Liban, en Irak, au Rwanda, au Timor Oriental, en Tchétchénie, dans les Balkans mais également à Belfast où il aurait mangé un homme à la suite d’un pari.
    Le Russe est également un tueur à gage et travaille souvent pour le compte de la mafia notamment les Yakuza et la famille Gnucci.
    Selon le lieutenant Molly Von Richthoefen, c’est un véritable camp de la mort embulant et il fait tout cela pour le fric mais surtout pour le fun.

    Outre cela, le Russe semble aussi être un grand passionné de la culture populaire américaine et ceci malgré ses origines soviétiques. Ainsi, il a lui-même déclaré être fan des super-héros américains :
    - Il est ainsi fan des Fantastic Four et se demande s’il est plus fort que la Chose. - De même, il semble adorer Spider-Man et sa manière de se balancer en l’air.
    - Il a aussi déclaré posséder toutes les cartes Collector des X-Men et être un membre fondateur du fan-club de Daredevil à Smolensk.
    - Outre cela, il a lui-même affirmé adorer Thor car il pense qu’il ferait un bon communiste à cause de son marteau.
    En plus de cela, il est un inconditionnel des jeans Levi’s et des CD américains puisque lorsque Ma Gnucci lui promet 10 millions pour la tête de Castle, le Russe se demande combien il pourrait en acheter avec cette forme.
    Enfin, il semble aussi être un grand fan du cinéma hollywoodien puisqu’il dit avoir adorer les films Shrek et Le Sixième Sens

    Dans la série The Punisher , le Russe est embauché par Ma Gnucci pour tuer le Punisher . Il accepte sa mission avec un certain enthousiasme et part attaquer le héros directement chez lui. Le combat tourne rapidement à l’avantage du Russe et ce dernier s’amuse avec sa victime et lui laisse même plusieurs chances. Or, malgré un coup de couteau et un coup de chaise, le Russe ne semble pas être affecté et continue de démolir Frank Castle .



    Finalement, le combat se déplace hors de l’appartement du justicier et les deux hommes tombent sur les voisins de Castle : Dave Speacker, Joan et Mr Bumpo. Le Russe nargue Castle à propos de ce qu’il va leur faire et ce dernier décide d’utiliser sa faiblesse par rapport au feu pour le vaincre. Il frappe sa main contre une plaque chauffante, lui balance une pizza bouillante en pleine figure et finit par lui renverser Mr Bumpo (qui est obèse) dessus pour l’étouffer. La manœuvre dure une vingtaine de minutes et après, Castle le décapite et emmène sa tête directement chez Ma Gnucci afin de décourager ses troupes. Ces dernières, démotivées de voir que Le Russe a perdu, abandonnent Ma Gnucci aux mains du Punisher .



    Le Russe était donc mort mais sa tête et les restes de son corps vont être récupérés par une organisation paramilitaire dirigée par le Général Kreigkopf. Ces derniers le «réparent» et modifient génétiquement et techniquement son corps pour le ressusciter et le rendre plus fort et plus résistant. Le Russe revit mais il découvre que le traitement hormonal auquel il a été soumis l’a doté d’une poitrine surdimensionnée. S’il a du mal à s’y habituer au début, il se prend vite d’affection pour ses deux nouveaux atouts et décide même de revêtir une robe.
    Kreigkopf compte se servir du Russe comme un assassin de choix pour ses missions. Le Russe accepte mais demande en échange une autre chance de tuer le Punisher . Kreigkopf accepte car il pense que tuer le Punisher fera un bon test. Il s’arrange avec le gouvernement des Etats-Unis pour faire rentrer Le Russe dans le pays et l’envoie aux trousses du justicier.



    Le Russe capture rapidement le héros et l’emmène au sommet de l’Empire State Building pour le jeter dans le vide et voir où le Punisher s’écraserait (un débat que Le Russe a eu avec des amis et auquel il voudrait la réponse). Nous noterons également que Le Russe voulait venger son idole, Daredevil, qui avait été malmené par le Punisher quelques semaines auparavant.
    Le Punisher est sauvé in extremis par Spider-Man mais même les deux héros ne peuvent rien face à la folie dévastatrice du Russe . Finalement, le Punisher se sert de Spider-Man comme bouclier face au Russe et utilise la toile du Tisseur pour le distraire et le jeter dans le vide. Le Russe chute donc du haut de l’Empire State Building. Il se relève difficilement mais il est écrasé par un poids lourds et est donc une nouvelle fois tué.



    Les hommes de Kreigkopf le récupèrent et l’emmènent dans leur QG situé sur Grand Nixon Island, une île servant de repère aux criminels. Le Russe est une nouvelle fois réparé (il demande d’ailleurs de plus gros seins) mais Kreigkopf ne veut plus qu’il aille affronter le Punisher vu qu’il a échoué. Le Russe se plie aux ordres du Général et reste donc à ses côtés et l’aide à acquérir un missile nucléaire (que Kreigkopf veut larguer sur l’Europe).



    Or, le Punisher a lui aussi infiltrer l’île et compte bien éliminer tout le monde. Ainsi, il tire sur un avion transportant de nombreux hommes de Kreigkopf dont Le Russe . L’avion s’écrase mais Le Russe survit au crash et rejoint son chef pour traquer Castle.
    Il le retrouve finalement à bord d’un autre avion transportant la bombe et un combat s’engage entre les deux hommes. Une nouvelle fois, Castle est désavantagé mais il attache Le Russe à la bombe et la largue sur Grand Nixon Island. Durant sa chute, le Russe sourit et reconnait la grandeur de son adversaire. Lorsque la bombe s’écrase, c’est tout Grand Nixon Islan qui est atomisée et Le Russe semble mourir dans l’explosion.

    Actuellement.

    Le personnage n’est pas encore réapparu et semble bel et bien mort. Malgré tout, au vu de ses étonnantes capacités, il ne serait pas étonnant de le revoir un jour.

    DANS LES SÉRIES TV



    Absent.

    DANS LES FILMS



    The Punisher (2004).

    Le Russe apparait dans le film The Punisher , sorti en 2004, et il est interprété par le catcheur professionnel Kevin Nash.
    Dans le film, il est engagé par le mafieux Howard Saint afin de tuer le Punisher . Comme dans les comics, il l’attaque directement à son appartement et a rapidement le dessus sur le personnage. Le Punisher finit par le battre en lui balançant une casserole d’eau bouillante sur le visage puis en le jetant dans les escaliers. Le Russe se brise alors la nuque durant la chute.



    Si l’apparence physique du personnage est respectée, nous noterons qu’il ne possède aucuns dialogues et qu’il se contente de grogner dans le film. Ainsi, nous n’avons pas le droit à quelques-unes de ses répliques les plus cyniques. Nous remarquerons également que le personnage est bien moins puissant (et plus réaliste) que dans les comics.

    DANS LES JEUX VIDÉO



    Le Russe apparait dans le jeux-vidéo Punisher : Journal de Guerre sorti en 2005. Le jeu s’inspire beaucoup du run d’Ennis et comme dans le jeu, le Russe est envoyé pour tuer le Punisher mais ici, il n’est à la solde que du Général Keirgkopf.
    Le Punisher (ou le joueur) l’affronte à deux reprises dans le jeu :
    - une première fois au sein de son appartement et il faut le balancer par la fenêtre pour s’en débarrasser.
    - une seconde fois sur Grand Nixon Island où il faut le faire exploser avec des bidons d’essence.
    Comme dans les comics, le personnage surnomme le Punisher «Big Boy» et c’est sa faiblesse par rapport au feu qui cause sa perte.

    CITATIONS



    Ma Gnucci : Au fait, tu en as mis du temps, cela fait trois semaines que je t’ai appelé.
    Le Russe : Ben, euh… Après votre coup de fil, je suis venu tout de suite… Mais j’avais oublié que je suis recherché dans quarante-huit états de ce pays. J’ai des trous de mémoire depuis qu’on a extirpé les balles que j’avais dans le crâne. Quand je m’en suis souvenu, l’avion survolait le Canada. Mon premier réflexe a été d’ouvrir la porte de secours. Lors du crash, je me suis cogné la tête. Après, j’étais déboussolé, je savais plus où j’étais. Quand ça m’est revenu, j’ai traversé la frontière illico et bongo ! Me voilà.

    Le Russe : Comme le puissant Thor ? je suis fan de Thor . Avec son marteau, il a l’air d’un bon communiste.

    Le Russe : Cool. Combien la tête d’os ?
    Ma Gnucci : Dix millions.
    Le Russe : Ooh ! Le Russe pourrait s’acheter plein de Levi’s et de CD avec ça. Une tonne de CD. Marché conclu.

    Lieutenant Molly Von Richthoefen : Il s’appelle Le Russe et c’est un camp de la mort embulant.

    Molly : Bref, on l’a vu pour la première fois en Afghanistan où il a passé les années 80.
    Inspecteur Martin Soap : Il était dans l’armée communiste.
    Molly : Non, il était en vacances. Le pays lui plaisait.

    Le Russe (en balançant le Punisher à travers une cuisine) : Quelle grâce mon grand ! Et quel atterrissage ! Du grand art !

    Le Russe (qui s’est fait planter au couteau par le Punisher ) : Lardoir dans les tripes ? C’est pas sympa.

    Le Russe (qui éclate la tête du Punisher dans un frigo) : Garde la tête froide. Je vais chercher un autre projectile. La tête froide ? Elle est bonne hein ? Pas terrible, OK.

    Le Russe : Ah que c’est bon d’être de retour aux Etats-Unis. J’adore ce pays ! Et j’adore les super-héros américains. On n’a pas d’équivalent chez moi. Quand j’aurai finit. J’irai peut-être les voir pour leur demander des autographes.
    Les X-Men, j’ai tous les collectors !
    L’Incroyable Spider-Man !
    Les Fantastiques ! Et si ils m’enrolaient ? Qui est le plus fort , la Chose ou Le Russe ? Il y a aussi Daredevil , l’Homme Sans Peur !
    Tu sais que je suis membre fondateur du fan-club de Daredevil à Smolensk ?

    Le Russe (qui s’est pris une pizza bouillante en pleine tête) : C’est horrible ! Comme dans Alien ! Puisque c’est ainsi, le Russe va plus prendre de gants !

    Le Russe (au Punisher ) : Quand tu m’as tué, tout est devenu noir. Plus de lumières, plus de bruits, plus de sensations, pas pour longtemps. Puis des lumières partout, une voix lointaine qui prononce mon nom… Le Russe … Le Russe … Je me dis… C’est le Paradis ! Non, bien-sûr ! C’est un bloc opératoire enfoui dans les sous-sols d’une agence paramilitaire secrète !
    Les talents du Russe sont trop uniques et précieux pour être gaspillés. Cette agence utilise une technologie illégale de cybernétique et de résurrection… Elle a été volée au SHIELD et venue au marché noir. Adresse-toi au bon gus dans le café d’Helsinki et tu peux tout acheter, vu ?
    Une fois la tête du Russe retrouvée. On la remet en place. On renforce le corps avec du métal et du plastique. On remplace les organes. On recouvre le squelette d’un alliage hyper-résistant. Et me voilà, solide comme un turc. Allez… envoie le jus Igor ! Il est vivant !

    Le Russe (au Punisher ) : Ta brutalité envers notre héros Daredevil , l’Homme Sans Peur, nous a causé beaucoup d’inquiétude…

    Le Russe (à Spider-Man) : Spider-Man ! L’Incroyable ou le spectaculaire ?

    Le Russe (après avoir démolit Spider-Man ) : Ni incroyable, ni spectaculaire ! Où en étions-nous Big Boy ?

    Le Russe (au Punisher ) : Tu prends Le Russe pour un imbécile ? Tu croyais m’avoir aussi facilement ? Je suis le nouveau Russe amélioré ! Truffé de gadgets, dont des senseurs olfactifs qui me donnent le flair d’un épagneul et une mâchoire de titane ! Oh oui, le Russe a bien changé ! Il a d’énormes avantages par rapport à la version originale ! Dont deux atouts qui sautent aux yeux ! (Il parle de sa poitrine surdéveloppée du fait des modifications génétiques qu’a subit son corps).

    Spider-Man (au Russe ) : Coucou Madame Godzilla !

    Le Russe : Crétins de super-héros ! Ils font illusion que dans les comics !

    Le Russe (aux scientifiques qui ont conçu son nouveau corps) : J’ai un problème à soulever à propos de mon nouveau corps. C’est un engin de destruction puissant. Très satisfaisant. Mais une petite modification s’impose. Ou plutôt deux grosses modifications ! HAHAHAHAHA ! (Il parle de la taille de sa poitrine).
    Scientifique : On t’a dit que c’était un effet secondaire inévitable du traitement hormonal. A ce stade, une réduction partielle mettrait tout ton organisme en…
    Le Russe : Non ! Je ne les veux pas plus petits… Je les veux plus gros, d’accord ?

    Le Russe (alors qu’il est dans un avion) : Hé, c’est quoi le film ? Le Russe espère que c’est Shrek ! C’est trop bien Shrek ! Et qu’est-ce qui s’est passé aux oscars… Kevin Spacey et le gosse ont été nominés pour Sixième Sens ? Ah, le Sixième Sens ! Et dire que Bruce Willis était un Fantôme !

    Général Keirgkopf (parlant du Russe qui était dans un avion qui vient d’exploser) : Il a survécu. Vu la quantité d’adamantium et de super-plastiques que les trois tantouzes lui ont implantée, je parie qu’il n’a même pas une égratinure.

    Le Russe (au Punisher ) : Toi et moi, on a un point commun ! On débarque toujours quand on nous attend pas ! On a beau nous abattre… nous poignarder… nous décapiter ! Impossible de se débarrasser de nous !

    Le Russe (attaché par le Punisher à une bombe nucléaire sur le point d’exploser) : HAHAHAHAHA ! Dosvidanja Big Boy ! Y a pas à dire, t’es un bon !