• Norman Osborn

    Créée le Mercredi 13 Juin 2012
    Modifiée le Samedi 12 Juillet 2014

    BIOGRAPHIE

    Norman Osborn est un super-vilain de l’univers Marvel créé par Stan Lee et Steve Ditko. Sa première apparition remonte à 1964 dans «The Amazing Spider-Man #14».

    Norman Osborn est le père d’Harry Osborn et fut pendant longtemps le directeur des industries Oscorp. Mais en plus de cela, Osborn est considéré par beaucoup de fans comme le plus farouche ennemi de Spider-Man .
    Plus connu sous le nom du Bouffon Vert, il n’aura eu de cesse de tourmenter le Tisseur durant de longues années. Il est d’ailleurs responsable de la mort de Gwen Stacy , le premier amour de notre Monte En l’Air.

    Plus récemment, Osborn s’est aussi distingué en tant que chef de l’équipe des Thunderbolts.
    A la suite du crossover «Secret Invasion», il sera le chef de file de l’entreprise du «Dark Reign» ; Prenant le nom d’Iron-Patriot et se confectionnant un nouveau costume basée sur l’armure d’Iron-Man, il prend les rênes de la sécurité mondiale et des Avengers et en profite pour diriger les pions et à sa manière et constituer une équipe de super-criminel et mettre hors d’état de nuire les super-héros.
    Depuis le crossover «Siège», notre homme a été vaincu même si sa menace persiste et qu’il a l’occasion de revenir tourmenter les héros de temps à autre.

    En 2009, Norman Osborn a été classé par IGN comme le treizième meilleur vilain de comics de tous les temps.



    Pouvoirs et capacités.

    L’une des armes les plus dangereuses de Norman reste son esprit. Notre homme est très intelligent. Physicien, généticien et constructeur d’armes reconnu, il est aussi un très grand stratège.
    C’est à lui seul que nous devons ainsi le Dark Reign puisqu’il a su tout planifier et organiser à sa guise.
    Enfin, notons que le sérum qu’il s’est injecté pour devenir le Bouffon Vert a aussi décuplé cette intelligence.

    Outre, son intelligence, le sérum a aussi agi sur les capacités physiques de Norman. Devenu un surhomme, il est plus fort (il pourrait soulever jusqu’à dix tonnes), plus rapide, plus résistant et plus endurant. Il possède aussi un facteur auto-guérisseur (pas aussi puissant que celui de Wolverine ) lui permettant de se régénérer et de guérir de blessures qui serait fatal à tout autre être humain.

    Enfin, dernièrement, Osborn a acquis un appareil appelé le Super-Adaptoïde qui lui permet de copier les pouvoirs de tout surhumain qu’il touche. Il peut copier jusqu’à huit pouvoirs à la fois (au-delà, cela en devient dangereux pour lui).

    Outre cela, Norman est aussi un combattant accompli et un excellent tireur. Il sait très bien utiliser divers types d’armes à feu et d’explosifs et il rate rarement sa cible.

    Environnement, costumes et gadgets.

    En tant que Bouffon Vert, Norman Osborn utilisait un grand nombre de gadgets. Portant un costume de bouffon aux couleurs criardes (violet et vert), il utilisait :
    - un planeur pour se déplacer. Ce planeur était en forme d’une espèce de chauve-souris et il était équipé de divers armes tel que des lances missiles, lances grenades, lance flammes…
    Le planeur a une grande maniabilité et sa vitesse de pointe est de 140 km/heure. Enfin, il peut maintenir jusqu’à 180 kg.
    - des bombes en sorte de citrouilles. Elles sont de plusieurs types : explosives, incendiaires, à gaz.
    Evidemment, son costume résiste aux lames et aux couteaux et son masque est équipé d’un filtre lui permettant de ne pas succomber à ses divers gaz asphyxiants.



    Durant les évènements du Dark Reign, Norman Osborn va mettre au point un dérivé de l’armure d’Iron-Man : l’Iron-Patriot (ainsi, il donnait une image mixte entre Captain America et Tête de Fer).
    Aux couleurs de l’Amérique, l’armure était très semblable à celle de Tony Stark si ce n’est qu’elle n’utilisait qu’un répulseur (comme Stark l’avait prévu, Osborn n’a jamais réussi à le dupliquer).



    Outre cela, en tant que directeur des Thunderbolts et du HAMMER, il a eu accès à un panel de ressources difficilement imaginable.

    Points faibles.

    La plus grande faiblesse de Norman Osborn est sa folie. Si le sérum qu’il s’est injecté l’a amélioré physiquement, il l’a aussi rendu complètement fou et schizophrène.



    Instable mentalement, impulsif et très ambitieux, Osborn se croit invincible et supérieur aux autres, ce qui a souvent conduit à sa défaite.

    DANS LES COMICS



    Norman Osborn n'était qu'un enfant quand il est devenu obsédé par l'acquisition de richesses et de pouvoir après que son père, un inventeur raté affirmant qu'il a été escroqué de ses inventions et sa fortune personnelle, exprima sa rage sur Norman. Norman a réalisé qu'il ne pouvait pas compter sur son père pour sa sécurité financière, de sorte qu'il a commencé à travailler après l'école et en économisant chaque sou qu'il a gagné. Il ne pouvait pas se permettre que sa vie devienne un échec, comme son père. Norman a étudié la chimie et l’électronique à l'université. Il a également pris un certain nombre de cours en administration des affaires. Un de ses professeurs était le professeur Mendel Stromm. Ils sont devenus de bons amis et ont plus tard formés un partenariat d'affaires. Depuis Norman met en place la majeure partie du financement, ils ont appelé leur société Osborn Chemical, ou Oscorp.
    Norman a épousé sa petite amie qu’il a connu à l’université et ils eurent un fils: Harry. Malheureusement, sa femme est tombée malade. Après sa mort, Norman s’est entièrement consacré à son travail et a rarement eu du temps à consacrer à son jeune fils Harry . Etant le brillant copropriétaire d'une fabrique de produits chimiques connue sous le nom d’Oscorp, Norman Osborn, adorant la richesse et la puissance, a décidé de prendre le contrôle et a fait arrêter son partenaire Stromm quand il a constaté qu'il avait commis des détournements de fonds, s’octroyant alors le contrôle total de la société. En fouillant les notes de Stromm, il trouva une formule secrète qui fera de lui un être surhumain. Cependant, son fils Harry , qui était lassé d'être toujours ignoré et rejeté par son père, inversa les produits chimiques dans le sérum, qui tourna au vert et lui explosa au visage.
    Plus tard, à l'hôpital, Norman Osborn se trouvait à penser plus clairement que jamais, ne sachant pas qu'il devenait peu à peu de plus en plus fou. Tentant d’obtenir le pouvoir suprême au-delà de ses rêves les plus fous, Norman Osborn décida de devenir le plus puissant chef de gang en unissant toutes les bandes indépendantes, sous sa direction dans une tentative de prendre le contrôle sur l'ensemble de la criminalité à New York. Pour prouver son pouvoir et établir sa réputation, il décida de choisir Spider-Man comme sa victime de choix, et a envoyé deux criminels, Headsman et Scorcher, après Spider-Man . Les deux ont été battus à plate couture, et Norman Osborn décida de prendre les choses en mains. En souvenir d'un géant gobelin vert monstrueux sorti tout droit de ses cauchemars d'enfance, il créa un costume qui reflétait ce monstre, et il devient le Bouffon Vert
    Il a d'abord lutté contre Spider-Man , avec l'aide des Enforcers, en obtenant de Spider-Man de participer à un film sur lui. Tentant de le vaincre au Nouveau-Mexique, il laissa Spider-Man combattre Hulk , ce dernier ayant terrassé le Bouffon, les Enforcers, et Spider-Man en trébuchant accidentellement sur lui. Échappant à l'incroyable Hulk , Spider-Man tenta de saisir l’occasion de capturer le Bouffon Vert, mais il était trop épuisé pour empêcher son évasion. De retour à New York, le Bouffon Vert se cacha facilement parmi la population de New York.
    Spider-Man et le Bouffon Vert se sont battus quelques mois plus tard lors d'une réunion au club de fans de Spider-Man organisé par Flash Thompson. Toutefois, lorsque Spider-Man a entendu dire que sa Tante May était très malade, il a été forcé de battre en retraite, en se donnant une mauvaise réputation aux yeux de la plupart des citoyens de New York, y compris les super-héros, et plusieurs super-vilains et, bien sûr, J. Jonah Jameson , donnant alors au Bouffon Vert une réputation impressionnante. Plus tard encore, le Bouffon Vert fit semblant d'aider la police en tentant de capturer Lucky Lobo , un chef de gang réputé, et, après avoir été défait par Spider-Man , a tenté un partenariat avec le Crime-Master, qui de nouveau se solda en échec.
    Avec chacune de ces défaites, le Bouffon Vert est devenu plus déterminé. Dans le temps, Osborn devient totalement obsédé par Spider-Man et, commença alors à diriger tous ses efforts pour trouver une façon de vaincre son adversaire.
    Un des plus grands succès dans la carrière du Bouffon Vert a été l'apprentissage de l’identité secrète de Spider-Man , en pulvérisant Spider-Man avec un gaz qui annulait son sens d’araignée, lui permettant de le suivre sans être détecté. Il captura Spider-Man avec facilité, il l'amena ensuite à sa cachette et lui révèle alors qu’il est Norman Osborn , le père de Harry Osborn , l'un des camarades de classe de Peter Parker . Après lui avoir révélé son passé, il a laissé Spider-Man s’échapper, afin de prouver sa supériorité. Spider-Man a réussi à vaincre le Bouffon Vert en l’envoyant dans un tas de fils à haute tension déconnectés qui étaient trempés dans des produits chimiques. Norman Osborn perdit alors toute la mémoire des années que son fils était à l'école secondaire. Spider-Man brûla alors le costume du Bouffon Vert, en espérant ne jamais le revoir.

    Mort du Bouffon Vert

    Les souvenirs de Norman sont finalement revenus, et le Bouffon Vert a tenté de surmonter Norman et de vaincre Spider-Man une fois de plus, cette fois avec une bombe qui été rempli d'un gaz qui annulait sa capacité à adhérer au mur. Spider-Man en vint à bout, cette fois en se posant sur son dos et le menant à la chambre d'hôpital du fils de Norman, qui était très malade à cause de sa dépendance à la drogue. Ramené alors à la réalité, Norman revint à la normale.



    Osborn a été impliqué dans une brève liaison avec Gwen Stacy , qui a abouti à la naissance de jumeaux, Gabriel et Sarah. Les jumeaux ont été emmenés par Osborn en Europe au cours de son année sabbatique. Ils ont rapidement vieilli et ont acquis une force et une endurance surhumaine.
    D'une certaine manière, toujours inconnue, Norman retrouva ses souvenirs. Mais le pire est à venir puisque dans The Amazing Spider-Man # 121 (Juin 1973) de Gerry Conway et Gil Kane, survient ce qui est considéré pour beaucoup comme étant la plus grande tragédie dans la vie du héros: la mort de Gwen Stacy .
    Alors que le tisseur combat à nouveau Norman Osborn , le méchant, connaissant la véritable identité de son ennemi décide de frapper là où ça fait mal donc de s'en prendre à Gwen Stacy : il l’enlève et la retient prisonnière sur le pont George Washington. Spider-Man part alors délivrer sa belle et un combat s'engage entre le héros et son némésis. A un moment, Le Bouffon Vert pousse Gwen dans le vide et Spidey la rattrape avec sa toile mais trop tard... La chute l'a tuée... On ne sait pas si c'est la chute elle-même qui a tué la jeune femme ou bien si c'est le tisseur qui lui aurait accidentellement brisé la nuque en la rattrapant. Rempli de colère, Spider-Man attaqua sauvagement le Bouffon, prêt à le tuer. Il revint à ses sens à la dernière minute, cependant, le Bouffon saisi l'occasion de tenter une dernière attaque par la commande à distance de son planeur pour empaler son ennemi. Spider-Man réussi à esquiver le planeur qui, a alors empalé le Bouffon le tuant apparemment. Le cauchemar était terminé, ou du moins c'est ce que Peter pensait.



    Harry Osborn, le fils de Norman, avait été témoin de la défaite finale de son père aux mains de Spider-Man et enleva son costume avant que les autorités puissent arriver, préservant ainsi l’identité secrète de son père. Il a même soudoyé le médecin-légiste afin que les autopsies ne montrent aucune trace de la formule du bouffon dans le sang de Norman. Et pendant de nombreuses années, le monde a cru Norman Osborn mort.
    Après la mort apparente du Bouffon Vert, beaucoup ont essayé de suivre ses traces, y compris son fils, Harry, son thérapeute Bart Hamilton, Phil Ulrich, et le millionnaire Roderick Kingsley, qui a tenté de créer sa propre variation et héritage du bouffon en tant que Super bouffon. Chaque version ultérieure du Bouffon a été vaincue et Harry finit par mourir à la suite de l'exposition à une version expérimentale non testée de la formule qui avait donné à son père ses capacités. Peu savait en fait que Osborn était bel et bien vivant et en mettait en place un plan qu'il espérait être la ruine de Spider-Man pour toujours.

    Le retour de Norman Osborn

    La même formule qui a donné sa force accrue à Osborn et son intellect lui donna aussi de puissantes capacités régénératrices, lui permettant de survivre à l'empalement par son planeur. Il avait échappé à la morgue, en remplaçant son corps avec celui d'un vagabond qu’il avait assassiné (et empalé à travers la poitrine) et a fui vers l'Europe. Là, il rejoint la Cabale des Scriers, passant finalement dans leurs rangs et en pris entièrement le contrôle. Après la mort de son fils Harry , dont Norman croyait en mesure de prouver sa valeur en son absence, Osborn lança une série de plans qu'il avait préparés au cours des dernières années.
    Dans l'ombre, Osborn manipula le professeur Miles Warren de l'Empire State University, dans le cadre d'un grand projet pour faire croire à Parker qu'il était en fait un clone et que Ben Reilly (le clone réel) était le véritable Peter Parker . Cependant, avec Mary Jane enceinte et la possibilité d'une vie sans Spider-Man à l'horizon, Peter décida de librement renoncé son alter-ego à Reilly. Insatisfait de ces résultats, Osborn retourna alors en tant que Bouffon Vert se révélant comme le cerveau derrière tout ce plan et tua Ben Reilly, qui se sacrifia pour sauver Peter. Le corps de Reilly se désintégra, ce qui prouva alors que Peter était en fait le vrai Spider-Man tout le long. En outre, Osborn demanda à son employé, Alison Mongrain d’empoisonner Mary Jane entrainant la mort prématurée de l’enfant, qui fut alors enlevé.
    Le nouveau projet d’Osborn était de faire de Spider-Man son héritier, tout d'abord en le droguant et le faisant porter le costume du Bouffon et attaquer ses amis. Après des jours de torture physique et mentale chez Osborn, Peter était sur le point d’abandonner, mais il refusa à la dernière minute. Ensuite, le Bouffon vert utilisa un Flash Thompson ivrogne pour conduire un camion dans l'école secondaire de Midtown, où Peter avait pris un emploi en tant que professeur. L'accident a causé des dommages cérébraux à Flash, et incita Peter dans une bataille finale avec son Ancien ennemi. Bien, qu’il semble d'une certaine façon que Norman voulait que Peter en finisse avec lui, Peter refusa en disant qu'il ne voulait pas se battre contre lui et déclara une trêve.
    Quelque temps plus tard, Norman Osborn a finalement été révélé au public comme étant le Bouffon Vert et après une bataille climatique, avec Spider-Man et Luke Cage qui a fait rage à travers Manhattan, il a finalement été emprisonné. Toutefois, les choses étaient loin d'être terminée.



    De derrière les barreaux, une fois de plus Osborn orchestra un plan contre Spider-Man . Cette fois, il demanda à Mac Gargan, également connu sous le nom du Scorpion, d’enlever Tante May . Le plan était de briser Spider-Man pour qu’il aide Osborn à sortir de prison en échange de la vie de sa tante. Peter a accepté à contrecœur et avec l'aide de la Chatte Noire a fait évader Osborn, se retrouvant alors seul avec douze de ses plus grands ennemis qui l'attendaient à l'extérieur. Osborn avait réuni une douzaine d’ennemi, qui comprenait Mac Gargan nouvellement relié avec le symbiote Venom . Cependant, Mary Jane avait contacté le SHIELD et les méchants ont été confrontés à la puissance combinée de Captain America , Iron Man, Pourpoint jaune, Daredevil et les Quatre Fantastiques. Au cours de la bagarre, le Bouffon s’était échappé et kidnappa alors Mary Jane pour l’emmener au pont George Washington, afin de rejouer son assassinat de Gwen Stacy , un acte final de vengeance contre Spider-Man . Toutefois, un Docteur Octopus drogué intervenu, attaquant alors le bouffon. Spider-Man réussi à sauver Mary Jane , après un coup de foudre et envoya les deux méchants dans la rivière. Après quelques indices du Bouffon, Peter pu déduire où il avait caché la Tante May et la sauva. Il a été révélé qu’Osborn envoya à Peter une lettre avant le combat, en remerciant Peter de donner un sens à sa vie et un but, mais Peter n'a jamais reçu la lettre à cause de son déménagement.
    Après la chute du bouffon, les jumeaux de Norman et Gwen affrontèrent Spider-Man . Ils croyaient que Parker était leur père réel, et responsable de la mort de leur mère et les avait abandonnés. Spider-Man dit aux jumeaux la vérité. Gabriel rejeta Spider-Man , et accepta l’héritage du bouffon en tant que le Bouffon gris, devenant fou dans le processus. Après avoir combattu Spider-Man , Gabriel disparu, tandis que Sarah demanda à être former pour utiliser ses pouvoirs pour le bien.
    Le Bouffon regarda plus tard en état de choc Spider-Man révélait publiquement son identité en tant que Peter Parker , déclarant que Peter "avait enfreint les règles!". Peter a également confirmé à la télévision qu’Osborn fut le gobelin, et qu'il tua Gwen Stacy . Il a ensuite été approché par des agents du S.H.I.E.L.D. qui cherchaient son aide. Lorsqu’Osborn fuit pendant sa dernière évasion de prison, les agents du SHIELD le ramassèrent en dehors de Paris et le renvoyèrent dans sa cellule de prison avec une sécurité renforcée. Le Bouffon attaqua ensuite Ben Urich dans une ruelle, mais les nano-machines du SHIELD le firent arrêter.

    Les Thunderbolts

    Plus tard, il fait un pacte avec un personnage obscur du côté pro-recensement qui lui donna un sérum pour remplacer le contrôle des nano-machines implanté par le SHIELD. L’individu a été indiqué comme étant un personnage connu de la communauté des super-héros, mais il n’était pas précise si il était lui-même un super-héros; Sally Floyd et Ben Urich croyant qu’il s’agissait de Tony Stark lui-même. Il attaqua un groupe d’Atlantes dans sa tenue de bouffon, tuant et blessant un grand nombre d’entre eux. Plus tard, quand un ambassadeur Atlante a tenté de donner un discours, Norman est apparu et lui a tiré dessus, le blessant, sans le tuer. Alors qu’il était emmené par la sécurité, Norman dit qu'il était «malade» et non maitre de ses actes. Tout en étant interrogé par deux officiers, Norman devint de plus en plus agité quand ils demandèrent, qui lui donna l’accès à la conférence de presse et l’aida à faire rentrer une arme là-bas. Dans un premier temps, Norman se mis en colère, menaçant de tuer les familles des deux officiers, puis il devint de plus en plus effrayé jusqu'à ce qu'un homme du gouvernement interrompu l'interrogatoire (supposé par les commentaires de Norman d’être l'homme qui neutralisa ses nano-machines) au point où Norman supplia les agents de ne pas le laisser partir, promettant même de leur révéler tout ce qu'il savait.
    Norman Osborn devint le nouveau directeur nommé par le gouvernement des Thunderbolts et se vit prescrire des médicaments pour stabiliser sa personnalité. Il demeura déséquilibrée, cependant, et sujet à des crises de rire maniaques. Un tel événement se produit après avoir lu un dossier sur l'araignée d'acier. "Steel Spider, Man".



    Après que Mephisto ait changé la réalité, le fils de Norman, Harry, était vivant une fois de plus et personne (y compris Norman) connaissaient l’identité secrète de Spider-Man .
    En plus d'appeler les Thunderbolts à New York pour traquer Spider-Man , Norman accepta d'aider le candidat à la mairie de New York, Randall Crowne, qui a eu des ennuis lorsque Ben Urich journaliste du Frontline a révélé qu'il avait était impliqué dans des activités illégales. Norman confronta alors l'homme qui avait pris les photos: Peter Parker. Il fut incapable de trouver un moyen pour que Parker communique avec Spider-Man et le laissa. Lorsque plus tard, il observait un combat entre Venom , Anti-Venom et Spider-Man , Norman affronta Menace. Après une courte confrontation, Menace l’épargna, après avoir déclaré à Osborn qu’il était un imbécile pour consacrer tout son temps et à la destruction de Spider-Man . Norman utilisa plus tard le méchant Freak afin de produire une contre-mesure pour Anti-Venom, et en même temps fournir à Gargan un costume de Scorpion qui distribuerait le remède à son corps, le guérissant du symbiote plus rapidement. Cependant lorsqu'ils sont confrontés à la puissance combinée de l'Anti-Venom et Spider-Man , Anti-Venom pris la fuite et Norman dû détruire son récent siège à New York après son combat avec Spider-Man . Toutefois, il était encore considéré comme un héros aux yeux du public.

    Secret Invasion

    Captain Marvel, révélé comme étant un agent dormant Skrull, attaqua la montagne Thunderbolt, mais il ne pouvait se résoudre à tuer Norman. Osborn lui offrit une chance de s'expliquer, discuta avec lui en privé, et le convainquit de quitter. Suite à cela, il devint claire que les Thunderbolts – du fait que Norman forcait l'utilisation de la technologie Oscorp au lieu des produits Stark, dont le dernier avait été désactivé par les agents Skrull - étaient la seule équipe qui pourrait défendre Washington D.C.. Norman géra avec succès l'équipe, tandis qu'il rejoignit personnellement la bataille avec une mitrailleuse. Pendant le conflit, plusieurs Skrulls se métamorphosèrent en doubles de Spider-Man , conduisant alors Norman dans une apparente rupture nerveuse. Il abattu chacun d'entre eux, indiquant l'abattage comme étant «thérapeutique» pour lui.
    Après avoir sauvé la capitale, Norman réussi à manipuler les médias pour se promouvoir lui-même et son équipe en tant que héros patriotiques, volant la vedette à son Ancien rival industriel Tony Stark , qui a été vu battant en retraite dans le feu de la bataille. Il a ensuite dirigé l'équipe à New York, pour rejoindre le combat final. Son statut «héroïque» a été illustré par les caméras de télévision capturant son coup de fusil tuant la reine Skrull Veranke. Lorsque le président des États-Unis ferma le SHIELD et inculpa Tony Stark , Norman se vit octroyé le rôle de l'exécution de l’acte du recensement des super-humains et l'Initiative des Vengeurs.

    Le Dark Reign

    Norman a été considéré comme le plus grand héros de la Terre, et se vit effectivement accordé le pouvoir de restructurer les complexes militaro-industriels américains pour combler le vide laissé par le SHIELD. Osborn réuni secrètement un groupe de super-vilains et de héros moralement ambigus, composé du Docteur Doom, Namor, Emma Frost, The Hood, Loki, et, plus tard, le Taskmaster, sous le nom de la Cabale. Norman et sa Cabale devait initier des changements drastiques qui ferait pencher la balance en faveur des super-vilains, avec Osborn promettant de leur donner à tous l'occasion d'atteindre leurs objectifs respectifs. Pour contrer leurs natures intrinsèquement dangereuses, ils furent menacés par Sentry , même si Namor, Emma Frost, et le Docteur Doom finiraient tous plus tard, par quitter ou rejeter la proposition.



    Norman réforma le S.H.I.E.L.D. en HAMMER, avec lui-même en tant que directeur, et l'ancien comptable du SHIELD Victoria Hand en tant qu'adjoint. Tony Stark, ancien directeur du SHIELD, a été dépeint comme étant indirectement responsable de l'invasion Skrull. Osborn l’avait traqué comme un fugitif, avec l'intention de récupérer l'exemplaire unique restant de la base de données contenant les identités des super-héros s’étant recensés, mais aussi pour obtenir le secret des batteries répulseurs de l'armure d'Iron Man.
    Osborn renomma l'Initiative des 50 Etat, l'Initiative Thunderbolts. Avec la plupart des anciens membres des Thunderbolts intégrés dans ses Dark Avengers, il créa une nouvelle équipe de Thunderbolts comme sa propre équipe secrète. Dirigée par la seconde veuve noire, la première mission de cette équipe était d'aider Osborn de se détacher de la mauvaise publicité attachée à l'image du Green Goblin. Lorsque Osborn a été appelé à monter à bord d'Air Force One par le nouveau président des États-Unis, il a été confronté par Doc Samson, qui possédait des images de l'un des saccages meurtriers du Bouffon Vert. Toutefois, les nouveaux Thunderbolts d’Osborn conçurent un scénario dans lequel Osborn est apparu pour sauver le président d'un Samson irradiés par rayons gamma et d’une imitation du Green Goblin (en fait, le Thunderbolt Headsman). Reconnaissant, le Président donna à Osborn et HAMMER ses bénédictions.
    Lors de la supervision de la fermeture de la Montagne de Thunderbolts, un Swordsman en colère fit face à Norman au sujet de ses actions. Norman saisit son épée et le tua dans un accès de colère psychotique. Norman commença ensuite à réaliser que la personnalité du Bouffon Vert commençait à refaire surface.

    Les Dark Avengers

    La mission suivante d’Osborn fut la mise en place de sa propre équipe de Vengeurs. Il a été en mesure de recruter Ares, Sentry, et Marvel Boy (qui se faisait appeler Captain Marvel ), ainsi que de donner à ses anciens Thunderbolts de nouvelles identités (Moonstone devint Ms. Marvel, Venom est devenu Spider-Man , Bullseye est devenu Hawkeye , et l'ajout de Daken qui a pris l'identité de Wolverine ). Avec l'aide de Ghost, Osborn a pu pénétrer dans l'un des armureries de Tony Stark et créer son propre costume blindé, fusionnant des éléments à la fois du costume « Extremis » de Tony Stark et du costume de Captain America , nommant son nouveau Alter-ego super-héroïque « Iron-Patriot ».



    La première mission des Dark Avengers était une réponse à un appel de détresse du Docteur Doom, qui avait été attaqué dans son pays natal de Latvérie par Morgan le Fay. Osborn et Doom lièrent leurs armures pour voyager dans le temps, et tuer Morgan avant qu'elle ne puisse lancer son assaut. Osborn et les Dark Avengers plus tard rencontrèrent des Atlantes rebelles et Molécule-Man.

    The Void et le Bouffon Vert resurgissent

    Osborn est apparu d'abord utilisant son expérience de la maladie mentale d'empathie avec la schizophrénie de Robert Reynolds , en l’aidant à supprimer son alter-ego maléfique, the Void. Toutefois, il est peu à peu devenu évident que Osborn cherchait simplement à gagner la confiance de Reynolds, de sorte qu'il serait plus volontiers d’accepter les demandes ultérieures d'Osborn pour permettre à The Void de prendre le contrôle. Peut-être en raison de manipulations d'Osborn, The Void finira par s'imposer comme la personnalité dominante et commença à détruire New York. Osborn réussi à négocier un accord, en promettant le bonheur à The Void s'il suivait ses ordres.
    Parallèlement à la détérioration de Reynolds, la propre psyché d’Osborn semble être fragilisée. Il commença à souffrir d'hallucinations auditives et visuelles de la personnalité du Green Goblin. Certains (sinon tous) ont été révélées être dues à la sorcellerie de Loki .

    American Son

    Norman devint le père de l'enfant de Lily Hollister. Norman voulu faire d’Harry le "American Son", un héros combinant la technologie de l’armure d'Iron Man et le sérum super-soldat de Captain America . Il offrit un emploi à Harry au H.A.M.M.E.R. Harry refusa, mais réexamina plus tard, quand il a découvert que Lily était enceinte, croyant que l'enfant était le sien. Après le premier jour de travail d’Harry à la Tour des Vengeurs, il s'est faufilé dans les zones restreintes (en utilisant des gadgets du Bouffon vert), et a trouvé un sérum antidote pour Lily. Lily se moqua d’Harry, affirmant qu'elle voulait être Menace, et avoua que l'enfant était de Norman. Harry confronta alors Norman qui avoua son plan de faire mourir American Son après sa création, pour rassembler les Américains autour du Iron-Patriot. Harry combattu Norman en utilisant l'armure d’American Son. Norman insulta Harry disant qu'il devait élever un enfant pour faire mieux que l'échec de Harry . Harry avait presque décapité Norman mais s'éloigna, en acceptant que Norman ne soit plus son père, ruinant son plus grand plan.

    Utopia

    Lorsque les émeutes ont commencé à San Francisco sur la réglementation pour les mutants, HAMMER se déplaça dans la région à sécuriser. Osborn désigna Cyclope comme l'instigateur du chaos et tourna l'opinion publique contre lui et les X-Men. Il demanda à Namor et Emma de réunir une équipe de mutants pour servir Osborn comme ses X-Men pour arrêter les émeutes et capturer de nombreux mutants hostiles pour servir de cobaye à la machine Omega, un dispositif créé par Dark Beast pour les priver de leurs pouvoirs. Cyclope négocia avec Osborn et exigea qu'il quitte la ville une fois qu'il aura les émeutes sous contrôle. Toutefois, leurs arguments ne menant nulle part, Cyclope s’en alla. Dans un moment plus sinistre (en tant qu’Iron-Patriot), Osborn a annoncé qu'il tuerait Cyclope personnellement.
    Assez rapidement, Frost et Namor se retournèrent contre Osborn, après avoir travaillé pendant tout le temps avec Cyclope , permettant à X-Force d'évacuer les mutants en captivité. Ils se retirèrent sur un astéroïde M reconstruit, baptisé Utopia. Cyclope dénonca Osborn et ses méthodes à la télévision en direct. Irrité de cette trahison, Osborn était déterminé à tuer les autres membres de sa Cabale. Cependant, son équipe furent défait un à un par les X-Men et seulement Osborn et Sofen ont été laissés, les forçant à battre en retraite.

    The List

    Au cours de son Dark Reign, Norman Osborn a dressé une liste de taches, composée de solutions pour les principales menaces à son statu quo, qu'il poursuivit avec plus ou moins de succès.

    Le siège d'Asgard

    Osborn vu la présence d'Asgard au dessus Oklahoma comme une menace pour l'Amérique. À la suggestion de Loki , Osborn a cherché à créer un scénario qui obligerait le président des États-Unis de permettre HAMMER d'envahir et de détruire Asgard. Osborn a chargé The Hood avec le recrutement d'une équipe de vilains qui serait en mesure d'engager le siège.
    Le plan de The Hood impliqua Volstagg, un Asgardien, dans le massacre de milliers de spectateurs innocents lors d'un match de football au stade Soldier Field à Chicago. Avec un Asgard apparemment responsable, Osborn était maintenant en mesure de justifier son invasion.



    Malgré les réticences de départ d’Ares, et sans avoir reçu l'autorisation officielle du Président, Osborn a conduit les Dark Avengers, les membres de l'Initiative Thunderbolts et les gangs de The Hood, et un excès de troupes et héliporteurs du HAMMER dans l’assaut d'Asgard. Alors que The Void était chargé de détruire Asgard, Osborn et ses acolytes luttèrent avec Thor , Maria Hill , Nick Fury et ses guerriers secrets, les Nouveaux et les jeunes vengeurs, Steve Rogers et Tony Stark désormais libérés d’extremis.
    Pendant ce temps, à la Maison Blanche, consterné par l'attaque non autorisée d’Osborn sur Asgard, le Président donna l'ordre de dissoudre HAMMER et d'arrêter Osborn pour trahison. De retour dans l'Oklahoma, Tony Stark désactiva rapidement l'armure d’Iron-Patriot d’Osborn avec sa propre armure MK IV, et Osborn, réalisant sa défaite imminente, ordonna à The Void de détruire Asgard. Avant que Steve Rogers puisse placer Osborn en état d'arrestation, l'armure d'Iron Patriot compromise se désintégra, révélant que le stress de la direction du HAMMER avait porté un coup grave sur la santé mentale d’Osborn: en dessous, Osborn était vêtu d'une peinture faciale représentant le masque du Bouffon Vert. Les images de la détérioration mentale d’Osborn ont été diffusées dans le monde entier, consolidant sa chute et la fin du Dark Reign.
    Les héros rassemblés ont ensuite été menacée par The Void. Osborn, dérangé et provocateur, a affirmé que sa sympathie et son influence était tout ce qui avait gardé The Void sous contrôle, et que sans elle, The Void était incontrôlable. Dans la bataille qui s'ensuivit, Osborn s’échappa brièvement, seulement pour être repris par Volstagg et Steve Rogers .

    Actuellement (attention spoilers!)
    Dans la prison

    Osborn a été initialement incarcéré dans le pénitencier le Raft, toujours tourmenté par sa personnalité du Bouffon Vert, dont Osborn blâmé pour l'empêcher de refaire le monde avec succès comme bon lui semblait. Plus tard, Osborn a été secrètement transféré au Centre de confinement spécial. Là, il a rencontré le Père Coulmier, son disciple secret. Alors que ses autres disciples emprisonnés se sont révoltés dans la deuxième aile, lui et d'autres méchants dangereux, y compris Ai Apaec et Juin Covington, s’échappèrent. Au final, Osborn se livra lui-même à la police.
    Retour de Norman Osborm
    Dans sa cellule, seul, la personnalité du Bouffon a commencé à harceler Osborn sur son échec, et comment il peut encore faire une différence, qu'il a des adeptes partout, que HAMMER existe toujours, que tout le monde sait qu'il a raison et que tout ce qu'il doit faire c'est de les appeler. Plus tard ce jour-là les Vengeurs de Luke Cage sont informés par Victoria Hand qu'il est transféré, et sont choisis pour l'escorter, comme prévu les agents d’HAMMER viennent à lui au cours du transfert, un groupe échouant à cause de la magie d’illusion du Dr Strange, tandis qu'un autre groupe parviennent à lui faire passer la sécurité, pas avant qu'il menace le bébé de Jessica Jones et déclare que "l'appel a été donné" provoquant Agents dormants de HAMMER à venir à son secours et le libérer avant qu'il ne puisse être appréhendé.
    Plus tard, il est vu dans un grand rassemblement entouré par de nombreux adeptes, dont notamment Superia, madame HYDRA et la Gorgone. Ils décident de l’objectif de capturer les Vengeurs (en particulier l'équipe de Luke) en utilisant Ultimo, et une bonne tactique pour anticiper les mouvements, son objectif principal étant en fait d'obtenir l'armure de Tony Stark , mais alors qu’Ultimo fut détruit, il envoya une machine pour recueillir le sang de Wolverine ( étant une «mine d'or génétique») et la fit revenir dans un endroit sûr, après quoi il lança un programme d’autodestruction sur Ultimo.

    The New Dark Avengers

    Osborn décida de recruter une nouvelle équipe. Tout d'abord, il s'est rendu en Terre Sauvage pour recruter Skaar, comme son Hulk . Ensuite, il feint la mort de Barney Barton et l'enrôla. Troisièmement, il alla dans les jungles du Brésil et a rencontré Ai Apaec. Il nourri Apaec avec une certaine sorte de drogue, transformant son corps monstrueux en celui d'un Spider-Man à six-bras. Il a également recruté Gorgone pour être son Wolverine , Juin Covington comme sa Scarlet Witch et Superia pour être sa Ms. Marvel. Avec ses nouveaux Vengeurs maintenant assemblé, Norman demande alors en plaisantant une armure.
    Aidé par Victoria Hand , les Vengeurs d'Osborn font leur première apparition pour contrôler une situation à Miami, et les New Avengers arrivés tard par la faute de Victoria (ayant fait exprès) durent faire face à Osborn.
    Dans le même temps, Osborn tend un piège pour l'équipe principale de Vengeurs, qui, sont vaincus par des agents d’HAMMER avec des superpouvoirs, tels que des "Spider-Hulks», Giant-Mens et des Wasps.



    Osborn négocia alors avec le président pour être en charge de la sécurité des Etats-Unis à nouveau, saisissant le Manoir des Vengeurs et rendant les nouveaux Vengeurs fugitifs. Lorsque l'équipe principale des Vengeurs réussi à se libérer du QG d’Hammer, Osborn apparu avec une vision défait, à la tête d'une armée complète de ninjas de la main. Pendant ce temps, Skaar trahi son équipe et les attaque quand ils sont sur le point de s'attaquer aux New Avengers.
    Après que le Hulk Rouge ait touché Norman, les Vengeurs se rendent compte qu'il a des pouvoirs de Super-Adaptoïde. Les Vengeurs essayent d’attaquer Osborn à distance, mais en utilisant les pouvoirs de mise en phase de la Vision, leur tentative fut inutile. Quand l'équipe avec l'aide des New Avengers, demanda à tout le monde d'entrer en contact avec Norman, le saturant, Osborn fut alors vaincu et tomba dans le coma. H.A.M.M.E.R. fut dissous, et Madame HYDRA utilisa les autres membres pour renforcer HYDRA


    DANS LES SÉRIES TV



    Spider-Man (1967).

    Dans cette série, le Bouffon Vert est interprété par Len Carlson. Ici, notre homme est un voleur qui est obsédé par la magie et le surnaturel et qui utilise la technologie et les armes de pointes pour commettre ses vols.
    La plupart de ses vols ont pour but de voler des objets magiques afin de lui conférer des pouvoirs surnaturels.
    La version donnée est donc très différente des comics.

    Spider-Man (1981).

    Dans cette série, Norman Osborn est exprimé par Neil Ross. Cette version est elle aussi très différente des comics puisque le personnage d’Osborn est plus proche du Lézard. Atteint d’une grave maladie, il se transforme en Bouffon Vert. Notons que dans cette version, Osborn a aussi une nièce qui porte le nom de Mona Osborn.

    Spider-Man: The Animated Series.

    Encore interprété par Neil Ross, nous avons le droit ici à une version bien plus respectueuse des comics.
    Norman Osborn est ici le directeur des industries Oscorp. C’est un homme d’affaire impitoyable en froid avec sa famille (il considère que son fils Harry n’est qu’un faible) et n’hésitant pas à entrer dans l’illégalité si cela peut l’avantager.
    On le voit en affaire avec le Caïd même si les relations entre les deux sont souvent difficiles (le Caïd exerce des pressions sur Osborn). De même, il devra faire face au Super-Bouffon qui veut le tuer.



    Dans le double épisode «Le Bouffon Vert», ce dernier est exposé à un gaz toxique qui l’améliore physiquement (force et résistance) mais qui le rend complètement fou à lier et schizophrène : le mal qui était en lui prend le dessus et Norman se transforme en un criminel fou à lier.
    Se confectionnant un costume et des armes, il décide de se venger de tous ceux qui l’ont tourmentés par le passé et il se met alors à enlever ses actionnaires, le Caïd, Jonah Jameson , Felicia Hardy…
    Il est finalement vaincu par Spider-Man et perd la mémoire au cours de l’affrontement. Par ailleurs, il semble guérit et il reprend le cours de sa vie.
    Malgré tout, cela ne l’empêchera pas sombrer à nouveau dans la folie à partir de la troisième saison. Il mettra définitivement hors d’état de nuire le Super-Bouffon et il dérobera même une machine capable de générer des portails extra-dimensionnels. Agissant dans l’ombre, il découvre l’identité secrète de Spider-Man et il décide de s’en prendre à ses proches. Il kidnappe Mary Jane et l’envoie dans une autre dimension au désespoir de notre Tisseur. Au cours d’un violent combat, Osborn est finalement vaincu par un Spidey fou de rage et il est lui aussi envoyé dans une autre dimension.



    Durant l’épisode «Le Retour du Bouffon Vert», Osborn réapparait depuis les limbes afin d’inciter son fils, Harry, à reprendre le flambeau et à devenir le nouveau Bouffon Vert. Malheureusement il échoue.
    Il retentera cela une nouvelle fois lors du mariage de Peter Parker et de May-Jane. Il échoue une nouvelle fois et reste piégé dans les limbes.

    Spider-Man : Unlimited.

    Dans cette série, notre Tisseur débarque sur l’Autre-Terre, une réplique exacte de notre planète se situant dans une autre galaxie.
    Ici, il découvre que les êtres humains sont traqués et réduits à l’état d’esclave par le Maitre de l’Evolution et notre héros décide naturellement de leur venir en aide. Cette Autre-Terre a aussi son propre Bouffon Vert.



    Interprété par Rino Romano, le personnage est ici un héros qui protège les plus faibles. Au début, il pense que Spider-Man est un criminel et il cherchera à l’arrêter. Le malentendu étant passé, les deux s’allieront régulièrement pour combattre le mal.

    Spider-Man: les nouvelles aventures.

    Il faut d’abord noter que cette série se situe entre les films Spider-Man 1 et Spider-Man 2. Norman n’y apparait donc pas vu qu’il est mort. Malgré tout, le personnage est mentionné à plusieurs reprises et il faut souligner le fait qu’Harry Osborn tient Spider-Man pour responsable de la mort de son père.

    The Spectacular Spider-Man .

    Dans la série, le doublage est assuré par deux personnes : Alan Rachins pour Osborn et Steven Blum pour le Bouffon Vert, ce qui permet de renforcer la dualité entre les deux «entités».
    La version de cette série est très proche des comics mais s’inspire aussi des films de Sam Raimi.
    Au départ industriel corrompu, il devient par la suite le Bouffon Vert et n’aura de cesse de rendre la vie infernale au Tisseur. Agissant la plupart du temps dans l’ombre, il se révèle au grand jour à la fin de la saison 2.
    Découvrant l’identité secrète de Spider-Man , il cherchera à détruire sa vie en s’en prenant à ses proches mais il est finalement tué au cours du combat final (dans le dernier épisode de la saison 2).



    Ultimate Spider-Man .

    Doublé par Steven Weber, la version de Norman Osborn se rapproche ici beaucoup de la version Ultimate.
    Il est intéressant de noter qu’il n’est pas encore apparu en tant que Bouffon vert mais que pour l’instant, Osborn reste un industriel corrompu et il est obsédé par l’ADN de Spider-Man .
    Il engagera d’ailleurs le Dr Octopus afin que celui-ci en dérobe un échantillon, le but d’Osborn étant de créé une armée de super-soldats.

    DANS LES FILMS



    Spider-Man.

    Norman Osborn / Le Bouffon Vert est le grand méchant du tout premier film mettant en scène les aventures de Spider-Man . Il est ici interprété par Willem Dafoe.



    Norman Osborn est ici un chercheur renommé et directeur de la puissante multinationale Oscorp. Malgré cela, la situation n’est pas toute rose pour le chercheur : ses relations avec son fils Harry s’effritent et Osborn lui préfère son meilleur ami, Peter Parker. De plus, son entreprise est menacée de faillite vu qu’il n’arrive pas à mettre au point un nouveau type de surhomme pour l’armée.
    En effet, l’armée a contacté Osborn pour que ce dernier conçoive une nouvelle génération de soldat mais malheureusement, le sérum qu’a mis en place Osborn est instable et les cobayes sont devenus fous.
    Ayant vite besoin de trouver la solution, Osborn décide de tester le sérum sur lui-même. Si il devient plus résistant, plus rapide et plus fort, il est aussi complètement fou et schyzophrène. Il dérobe alors diverses armes qu’il avait construit (un planeur, une combinaison et des bombes) et il devient le Bouffon Vert.
    En tant que Bouffon, Norman commence à semer la panique en ville et décime tous ceux qui se dressent sur sa route (ses rivaux, des chefs de l’armée, le conseil d’administration de l’armée…) mais il doit rapidement faire face au nouveau super-héros de la ville : Spider-Man.
    Tentant de le rallier à sa cause, il décide de l’éliminer quand ce dernier refuse la proposition. Il arrivera d’ailleurs à blesser Spider-Man au bras et lorsqu’il se rendra compte que Peter a la même blessure au bras (n’oublions pas que Norman est le père d’Harry, le meilleur ami de Peter), il en déduira que Peter et Spidey ne font qu’un.
    Le super-vilain décide alors d’attaquer le héros au cœur, de s’en prendre à ses proches et il va envoyer Tante May à l’hôpital puis enlever Mary-Jane , la fille dont Peter est amoureux.
    Spider-Man vole alors au secours de sa belle et le combat entre les deux ennemis sera farouche. Norman est finalement vaincu et finit empaler par son propre planeur.
    Enterré à la fin du film, son fils Harry (qui ne sait rien au sujet de la double vie de son père, Spider-Man lui ayant caché la vérité pour le protéger (c’était la dernière demande d’Osborn agonisant) jure de le venger.



    Spider-Man 2.

    Bien que mort, Norman Osborn réapparait tout de même très rapidement dans le film et il est toujours joué par Willem Defoe.
    Ici, il apparait en tant qu’hallucination à son fils Harry afin de le convaincre de prendre sa succession en tant que Bouffon et de le venger en tuant Spider-Man .

    Spider-Man 3.

    Ici aussi, il réapparait en tant qu’hallucination à Harry. Notons tout de même qu’à la fin, Harry découvre la vérité au sujet de la mort de son père et qu’il décide d’aider Spider-Man à sauver Mary Jane face à Venom et l’Homme Sable.


    The Amazing Spider-Man

    Dans ce reboot des aventures de notre Tisseur préféré (le film n’a donc aucun lien avec les autres et tout recommence depuis le début), Oscorps Industries est au centre du film puisque c'est là où travaille le Dr Connors (le futur Lézard) et Gwen Stacy et c'est dans ces labos que Peter se fait mordre par une araignée mutante. La bataille finale se passe même sur le toit d'Oscorps.
    Norman quant à lui n'est jamais montré. En revanche, son assistant le Dr Ratha cherche à récupérer la formule du Lézard pour soigner Norman, apparemment mourant.




    The Amazing Spider-Man 2

    Dans cette suite, nous voyons cette fois bel et bien Norman Osborn . On apprend que sa mystérieuse maladie est une maladie génétique qui se déclare à l'âge de 20 ans et contre laquelle il a lutté toute sa vie. Il a même tenté de se soigner avec les recherches de Richard Parker et plus tard du Dr Connors, sans succès. Il succombe finalement à cette maladie vers le début du film.
    Or, dans une scène coupée, le mystérieux homme au chapeau vient voir la tête de Norman cryogénisé et lui dit "réveilles-toi, mon ami" ce qui peut laisser entendre que Norman reviendra surement dans une suite. Et peut-être en Bouffon Vert ?




    DANS LES JEUX VIDÉO



    Norman Osborn apparait dans de nombreux jeux vidéo tirés de l’univers du Tisseur. Dans la plupart de ceux-ci, il porte le masque et l’équipement du Bouffon Vert.
    Parmi les jeux les plus célèbres, nous pouvons citer :
    - Spider-Man : The Animated Series (années 90).
    - L’adaptation en jeu du film Spider-Man .
    - Ultimate Spider-Man .
    - Spider-Man: Friend or Foe.
    - Spider-Man: Web of Shadows.
    - Marvel: Ultimate Alliance 2.
    - Spider-Man: Shattered.
    - Le MMORPG Marvel : Super Hero Squad. Si le Bouffon Vert est un personnage jouable, il en est de même avec Iron-Patriot.
    - Marvel: Alliance Avengers qui est un jeu sur Facebook.


    CITATIONS



    - Spider-Man : Parce que tu vas me le payer. Je vais te détruire… lentement… et quand tu m’imploreras de t’achever… d’en finir. Je te rappellerai une chose... Tu as tué la femme que j’aime et pour ça, je jure de te tuer.

    - Merci à tous de me rencontrer. Bien, un nouveau jour se lève. Alors écoutez attentivement, voilà comment ça va se passer.

    - A Sentry : Void n’existe pas Bob.

    - Les voix dans la tête de Norman : Oh Norman, Norman, Norman, cesse de te mentir. Je suis là, je suis toujours là.

    - Apportez-moi la tête de Namor, le cœur d’Emma Frost et faites en sorte que Summers assiste au spectacle.

    - J'avais raison. Ce monde est délabré et il avait besoin de moi pour le rétablir. Et je l'aurais fait. J'aurais pu le faire. Ce monde est un asile de fou plein de mutants, de terroristes, de psychotiques, d'aliens et de monstruosité. Tous se confrontent et rentrent en collision chaque seconde de chaque journée.
    Les gens mettent des costumes et décident tout simplement par eux même qu'ils sont les sauveurs du monde. Que ça ne pose pas de problèmes pour eux de faire tout ce qu'ils souhaitent à qui ils le veulent parce qu'ils ont un costume.
    Et bien je te le dis, le monde arrive à sa fin, un jour, très bientôt, il va véritablement exploser. La mauvaise créature va heurter le mauvais mutant et boum. Et ce sera tout. Tout ça... Tout ceci n'aura servi à rien. Et tout ce que je voulais faire c'était l'empêcher. Tout ce que je voulais faire était de régler le problème avant qu'il ne se produise. Je sais que les mutants de ce monde vont se soulever et nous tuer. Je sais que le Hulk décidera un jour de détruire tout ce qu'il voit. Je sais que le Punisher tuera un jour la mauvaise personne et déclenchera une réaction en chaine d'évènements qui nous conduiront à un holocauste nucléaire. Je sais que ces héros plongeront tête baissée dans quelque chose qu'ils ne comprendront pas et causeront des dégâts insensés dans notre monde y rendant la vie humaine impossible. Victor Von Doom nous écrasera de la pointe de son pied dans son dernier souffle. Je sais que c'est vrai.
    Je le sais. Et j'aurais pu l'arrêter. Si ce n'est pour le fait que tu continues de te mettre dans mon putain de chemin...

    - Le guerrier rusé ne s’attaque ni au corps, ni à l’esprit mais au cœur.

    - Viré, vous croyez ?