• J. Jonah Jameson

    Créée le Lundi 02 Juillet 2012
    Modifiée le Lundi 09 Juillet 2012

    BIOGRAPHIE

    John Jonah Jameson Jr, plus communément appelé J.J .J ou Jonah , est un personnage fictif de l’univers Marvel.
    Il est apparu pour la première fois dans «The Amazing Spider-Man #1», en Mars 1963, et il a été créé par Stan Lee et Steve Ditko.

    Personnage central de la franchise du Tisseur, Jonah est l’éditeur et rédacteur en chef de l’un des plus grands journaux de New-York : le Daily Bugle.
    Bien que n’étant pas un super-méchant, c’est l’un des plus grands opposants de Spider-Man de part toute la campagne de haine qu’il a menée contre ce dernier. Considérant l’homme araignée comme une menace, il a organisé toute une campagne visant à ternir l’image du justicier et faire en sorte que la population de New-York le haïsse et le pourchasse.
    Notons également que Jonah emploie également Peter Parker comme photographe et qu’il ignore que ce dernier est Spider-Man .



    Dernièrement, le personnage a été élu comme maire de New-York et a aussi vu son père se marier avec la Tante de Peter. De ce fait, lui et Peter, son employé mais aussi dans un sens son pire ennemi, font désormais parti de la même famille.

    Pouvoirs et capacités.

    Jonah Jameson n’est qu’un simple humain et n’a aucun super pouvoir ni aucune capacité hors du commun.
    Il est en bonne condition physique et continue de garder une bonne forme physique.

    Environnement, costumes et gadgets.

    Jonah Jameson Jr est reconnaissable grâce à sa moustache, ses cheveux noirs aux tempes grisonnantes et son cigare.
    Il ne possède aucun équipement particulier si ce n’est que du fait de son statut social, il est souvent vêtu d’un costume.
    Il vit à New-York et travaille évidemment au Daily Bugle.

    Points faibles.

    Jonah Jameson est comme tout être humain normal et il possède les mêmes faiblesses que le commun des mortels. Ajoutons à cela le fait qu’il ait des problèmes cardiaques du fait de son âge avancé et de son sale caractère (il s’énerve sans arrêt).

    Mais surtout, JJJ est l’un des personnages les plus têtu et obstiné de l’univers Marvel. Si notre homme a une idée en tête, il la gardera et n’en démordra pas, quoi qu’il en coute.

    DANS LES COMICS



    La jeunesse du personnage.

    J. Jonah Jameson est le fils de J. Jonah Jameson Sr et de Betty Jameson . Il ne connaitra jamais son père car ce dernier a quitté sa famille. Betty finira finalement par tomber dans les bras du frère au père de Jonah : David Jameson . Ce dernier, ancien combattant de l’armée des Etats-Unis ayant reçu plusieurs décorations pour ses années de service, élèvera Jonah mais se comportera mal vis-à-vis de ce dernier et de Betty.
    Durant son enfance, Jonah a aussi été un scout. Au Lycée, il va exceller dans la boxe et la photographie. Il y rencontrera aussi celle qui deviendra sa première femme : Joan.

    Une fois ses études terminées, Jonah se marie avec Joan et décroche un travail de journaliste à l’un des plus célèbres journaux de la ville de New-York : le Daily Bugle. Durant la guerre, notre homme assurera plusieurs «missions de correspondances» et il travaillera même sur les Invaders et Captain America .
    Après une longue carrière de journaliste, Jonah va, grâce à son héritage et ses biens personnels, acheter le Daily Bugle. Il devient alors l’éditeur et le rédacteur en chef du quotidien.

    A la tête du Daily Bugle.

    Jonah fonde une société, Publications Jameson , qui lui permet d’assurer le contrôle du Bugle. Il redresse efficacement le journal, alors en roue libre, et déménage les locaux à Manhattan sur la 39eme avenue dans le Goldman Building.
    Il devient même père puisque Joan met au monde un garçon : John Jameson . Malheureusement, Joan meurt peu de temps après dans de mystérieuses circonstances. Cet évènement changera profondément Jonah et ce dernier mettra plusieurs années à s’en remettre. Finalement, il retrouvera le bonheur auprès d’une autre femme qu’il finira par épouser : Marla Madison.

    Sous la direction de Jameson , le Bugle va connaitre un véritable âge d’or : devenant l’un des journaux les plus lus et plus respectés de la ville, Jameson s’en sert pour défendre les droits civils, les minorités et combattre le crime organisé.

    Par la suite, Jameson va assister à l’arrivée de plusieurs justiciers en ville notamment Spider-Man . S’indignant contre ce dernier qu’il considère comme une menace, il va mettre tout en œuvre pour le discréditer aux yeux du public. Le considérant comme un paria et un hors-la-loi, il lance le Bugle dans une vaste campagne de diffamation vis-à-vis de l’Homme Araignée.
    Cette campagne portera ses fruits car c’est en grande partie à cause de lui si Spidey va être détesté par une partie des New-Yorkais et s’il devient un hors-la-loi vis-à-vis des autorités.
    Notons qu’entre temps, Jonah a désespérément recherché une photographe capable d’avoir des clichés sur le Tisseur. Seul un jeune amateur, Peter Parker, arrivera à lui ramener de bonnes photos. Jonah l’embauche comme pigiste sans se douter une seconde que Peter et Spider-Man sont la même personne.



    Devenant de plus en plus grincheux avec les années, Jameson n’aura de cesse de traquer Spider-Man . Ainsi, il soutiendra Kraven et Mystério contre Spider-Man , il lancer de grandes récompenses pour sa capture et il ira même jusqu’à créer son propre méta-humain, le Scorpion, afin de capturer Spider-Man .
    Attention toutefois, Jonah n’a jamais voulu la mort de Spider-Man , ce n’est pas un meurtrier et ce qu’il veut, c’est livrer Spider-Man à la Justice .

    Malgré cela, Jonah est toujours resté intègre, honnête et incorruptible. Au fil des années, il va, malgré les apparences, s’attacher au jeune Peter Parker et il fera même parfois équipe avec Spider-Man quand la situation l’obligeait. D’ailleurs, lorsque ce dernier sembla abandonner sa carrière de super-héros, Jonah admit qu’il le détestait pour ses qualités de héros que lui-même ne possédait pas et que donc, en réalité, il semblait le respecter. Mais sa fierté l’empêchait de l’avouer…

    Plus tard, Jameson subira plusieurs menaces de la part de Norman Osborn (ce dernier menaçait de s’en prendre à sa famille) et sera obligé de lui vendre le Bugle. Il le récupèrera quelques temps plus tard une fois que la vérité au sujet de Norman Osborn (à savoir ses activités en tant que Bouffon Vert) aura été révélée.

    Durant «Civil Wars», J.J.J soutiendra le gouvernement l’acte d’enregistrement des super-héros. De plus, il assista, comme le reste du monde, à la révélation de l’identité secrète de Spider-Man . En effet, le Tisseur avait rejoint le camp d’Iron-Man et soutenait l’enregistrement des surhumains auprès du gouvernement ; il avait donc décidé de dévoiler son identité secrète à la presse. Apprenant que Spidey et Peter n’étaient qu’une seule et même personne, Jonah fit un malaise et s’évanouit.



    Choqué et trahit par celui qu’il considérait comme son propre fils, comme l’un des êtres les plus honnêtes de son entourage, il décide de l’attaquer en Justice pour fraude et pour escroquerie. Lorsque ce dernier désertera le camp d’Iron-Man et rejoindra celui de Captain America , Jonah lancera une énième récompense pour sa capture et deviendra encore plus virulent qu’avant dans ses attaques (il ira même jusqu’à monter de faux dossiers pour salir son ennemi). Plus haineux que jamais, arrêter Spider-Man devient une véritable obsession et il renverra même son rédacteur adjoint et ami, Robbie Robertson , car ce dernier s’était opposé à lui quant à sa politique vis-à-vis du Tisseur.
    Finalement, lui et Spider-Man finiront par avoir une conversation. L’Homme Araignée lui proposera même de le frapper afin de se défouler. D’abord hésitant, J.J.J finit par lâcher ses coups après plusieurs provocations du Tisseur (il l’avait traité de lâche). Ce dernier lui livrera même une pellicule avec des photos de Jonah en train de le tabasser afin de se faire pardonner.
    Finalement, Jonah écrasera la pellicule, réembauchera Robbie et stoppera toutes ses poursuites contre le Tisseur.

    L’après One More Day.

    Lors de “One More Day”, Spider-Man va faire un pacte avec Mephisto afin de sauver la vie de sa tante (cette dernière avait pris une balle à la place de Peter et elle était entre la vie et la mort). Ce dernier fait également en sorte que l’épisode où Peter révèle son identité au monde soit «effacé» et qu’ainsi, l’identité du justicier redevienne secrète. Ce dernier retrouve alors sa vie d’avant Civil Wars.
    Comme le monde entier, Jameson oublie donc la vérité et Peter retrouve son poste de photographe.

    Or voilà, le Bugle se vend assez mal : Ben Ulrich, journaliste phare du quotidien a disparu et les polémiques autour de Spider-Man ne rencontrent plus autant d’attention qu’avant. De plus, Jonah doit faire face à une tentative de rachat de la part du Bugle de la part de Dexter Bennett, un riche homme d’affaire.
    En difficulté financière, Jonah a du mal à payer ses employés dont Peter or ce dernier a besoin d’argent. Une dispute éclate alors entre les deux hommes et Jonah s’énerve tellement qu’il fait une crise cardiaque. Peter l’emmène alors à l’hôpital or l’état de Jonah est critique.



    Sa femme, Marla, décide alors de vendre le Bugle afin de l’éloigner de tout cet environnement stressant. La vente du Bugle se fait à Dexter Bennett sans que Jonah soit mis au courant (et ce afin de le ménager). Or, Spider-Man le lui avouera accidentellement lorsqu’il ira le voir à l’hôpital. En apprenant la nouvelle, Jonah fera une autre attaque cardiaque.

    J.J.J mettra du temps à se remettre de ces épisodes douloureux mais en restera très marqué. Il demande d’ailleurs le divorce à sa femme car il lui en veut d’avoir vendu le Bugle. Une fois remis, il se lance dans la course à la mairie de New-York, course qu’il finit par gagner au grand dam de Spider-Man .
    Profitant de son nouveau poste, il continue sa croisade contre Spider-Man et constitue même un escadron Anti Spider-Man afin d’arrêter le justicier aux lanceurs de toiles.



    Enfin, Jonah doit faire face au retour de son père, J. Jonah Jameson Sr. Ce dernier lui demande de cesser sa vendetta contre Spider-Man en mentionnant le fait que le justicier faisant parti désormais des Vengeurs et qu’il avait sauvé la ville à de nombreuses reprises. Inutile de préciser comment J.J.J va réagir et de ce fait, ses rapports avec son père sont assez tendus et cela ne va pas aller en s’arrangeant quand Jonah va apprendre que ce dernier se marie avec May Parker , la tante de Peter.

    Actuellement :
    Jonah Jameson a assez mal digéré le mariage de son père d’autant que maintenant, lui et Peter font techniquement parti de la même famille. De plus, il a dû gérer les évènements survenus dans Spider-Island et composer avec une population New-Yorkaise qui avait obtenue des pouvoirs semblables à ceux du Tisseur.

    Commentaires sur le personnage.

    - Stan Lee s’est beaucoup inspiré de sa propre personne pour créer le personnage de J.J.J. D’ailleurs, lorsque les projets d’un film sur le Tisseur ont commencés à voir le jour, Stan Lee a exprimé un vif intérêt pour interpréter le personnage à l’écran. Cela ne s’est pas fait dans la trilogie de Sam Raimi et bien que déçu, Stan a tout de même salué la performance de JK Simmons.

    - Jonah Jameson a beaucoup de points communs avec Perry White, rédacteur en chef du Daily Planet et personnage de la Distinguée Concurrence. Outre le fait que les noms et statuts des quotidiens se ressemblent, les deux hommes ont un caractère assez semblable.

    - Si Jonah déteste Spider-Man , sa position vis-à-vis des autres super-héros est différente : ainsi, il vénère littéralement Captain America et soutient les Vengeurs vu que ceux-ci travaillent pour le gouvernement. Quant aux mutants, il reste neutre et s’il ne les soutient pas, il a toujours refusé que le Bugle devienne un journal de propagande anti-mutant.
    Malgré cela, Jonah ne déteste pas profondément Spider-Man est sait au fond de lui que c’est un héros, d’ailleurs, les deux collaboreront à plusieurs reprises, mais sa fierté l’empêche de l’avouer.

    - Si Jonah semble très dur envers Peter Parker , il apprécie et respecte beaucoup ce dernier.



    DANS LES SÉRIES TV



    Jonah Jameson est apparu dans les séries animées des années 60 et de 1981. Interprété respectivement par Paul Kligman et William Woodson, le personnage garde ses grands traits de caractères : cupide, colérique, têtu et vouant une haine terrible à Spider-Man.

    Spider-Man: The Animated Series.

    Edward Asner interprète ici un Jonah Jameson qui garde encre une fois toutes les grandes caractéristiques des comics.



    Dans la série, Jonah est veuf depuis plusieurs années puisque sa femme a été assassinée par un tireur masqué. Cet évènement marquera profondément Jonah et c’est ce qui explique sa haine vis-à-vis de Spider-Man .
    Malgré cela, la série souligne aussi l’intégrité de Jonah et la fidélité qu’il porte à ses employés. Ainsi, il n’hésitera pas à couvrir Eddie Brock , à aider Peter Parker , alors aux prises avec le Caid ou encore Robbie lorsque ce dernier a été accusé d’un crime qu’il n’a pas commis.

    Spider-Man : Unlimited.

    Jonah n’apparait ici que dans l’épisode pilote. Il fait une apparition télévisée où il offre une récompense d’un millions de dollars pour la capture de Spider-Man .

    Les nouvelles aventures de Spider-Man .

    Doublé par Keith Carradine, Jonah a ici un rôle plus que secondaire dans cette série. Seule sa haine vis-à-vis de Spider-Man est mise en évidence.

    The Spectacular Spider-Man .



    J. Jonah Jameson apparaît dans cette nouvelle série et il est interprété par Daran Norris. Encore une fois, la version donnée est fidèle aux comics et comme dans les films de Raimi, Jonah constitue l’élément humoristique de la série.
    Notons que dans cette version, Jonah semble attacher au jeune Peter mais que surtout, il admire profondément son fils, l’astronaute John Jameson .

    The Avengers : Earth’s Mightiest Heroes.

    Jonah Jameson apparait au cours d’un épisode de la deuxième saison, l’épisode est intitulé "Along Came a Spider ...". Il est doublé par JK Simmons.

    Ultimate Spider-Man .

    Toujours interprété par JK Simmons, Jonah est ici le fer de lance de l’opposition vis-à-vis des justiciers masqués, notamment Spider-Man .

    Parodies.

    J. Jonah Jameson a été parodié à de nombreuses reprises notamment dans les Simpsons où il est représenté sous les traits de JK Simmons ou encore dans Super Hero Movie où il est ici montré comme un malade mental enfermé dans un hôpital psychiatrique et affirmant que les hamburgers peuvent prédire l’avenir.

    DANS LES FILMS



    La trilogie de Sam Raimi.

    Dans la trilogie de Sam Raimi, Jameson est interprété avec brio par J.K Simmons. Fidèle à la version papier, le personnage constitue l’élément comics des films et on y voit un Jonah qui déteste Spider-Man et qui garde tout son caractère de colérique et de fanfaron.
    Exigeant envers ses employés, il reste malgré tout honnête avec eux. Notons que c’est lui qui a trouvé les noms de scènes pour le Bouffon Vert et le Dr Octopus .



    Dans Spider-Man 1, il engage Peter Parker comme freelance afin d’avoir des photos de Spider-Man . Percevant l’Araignée comme une menace, il s’engage rapidement dans une campagne de discrédit vis-à-vis de ce dernier. Notons malgré tout que comme dans les comics, il est intègre et refusera ainsi de dénoncer Peter au Bouffon Vert (le méchant cherchant en effet à retrouver le photographe qui prends des clichés de Spider-Man afin d’évidemment de remonter jusqu’au Tisseur) lorsque celui-ci l’a attaqué au Bugle.

    Dans Spider-Man 2, son aversion vis-à-vis de Spider-Man est toujours-là et Jonah continue de le discréditer du mieux qu’il peut. Dans le film, son fils, John Jameson , va se marier avec la belle Mary Jane et si cela réjouit notre rédacteur colérique, il a tout de même bien du mal à organiser les préparatifs du mariage.
    Lorsque Peter abandonne son rôle et son costume de Spider-Man (qu’il laisse dans une poubelle), Jonah est ravi et jubile.
    Dans une scène coupé, il ira même jusqu’à enfiler la combinaison du Tisseur pour s’amuser, provoquant la surprise de plusieurs de ses employés…
    Malgré tout, sans le Monte En l’Air, la criminalité revient de plus belle et frappe sévèrement la ville. Jonah avouera alors que Spider-Man était un héros et qu’il est nécessaire à la ville. Or, ce changement de mentalité sera de courte durée puisque dès que Spidey récupère son costume et se lance à la poursuite d’Octopus, Jonah est furieux et recommence à dénigrer le justicier.
    Enfin, à la fin du film, lorsque Mary Jane quitte John Jameson pour aller retrouver Peter, Jonah dit à sa femme d’appeler le traiteur afin que ce dernier n’ouvre pas le caviar…

    Dans Spider-Man 3, alors que Spidey est enfin considéré par la population comme un héros, Jonah continue de penser que c’est une menace et il cherche à avoir des clichés compromettants sur son ennemi. Pour cela, il décide d’utiliser Eddie Brock Jr et Peter Parker en instaurant un climat de rivalité entre les deux (en gros, le marché est : un emploi pour celui qui ramène les clichés).
    Dans ce film, Jonah semble souffrir d’hyper-tension car il doit faire attention à son stress.
    Plus tard, il donne finalement le poste à Eddie Brock puisque ce dernier a réussi à dénicher des photos de Spider-Man commettant en vol. Ces photos sont évidemment truquées et lorsque Peter avertira Jonah , ce dernier sera furieux et licenciera Brock sur le champ, considérant que la réputation du Bugle a été entachée.
    A la fin du film, il cherche désespérément Peter pour prendre des photos du combat final entre Spider-Man (associé à Harry Osborn) contre Venom et l’Homme Sable. Il n’aura d’autre choix que d’acheter un appareil jetable à une enfant.

    The Amazing Spider-Man .

    Absent. Le personnage n’apparait pas dans le film même si le Daily Bugle est mentionné.

    DANS LES JEUX VIDÉO



    John Jonah Jameson Jr apparait dans de nombreux jeux vidéo centré sur le Tisseur. Son rôle n’est toujours que secondaire et la version donnée du personnage est très fidèle à celle des comics.
    Parmi les jeux, citons :
    - Les adaptations en jeux des films de Raimi à savoir Spider-Man 1 à 3.
    - Marvel Ultimate Alliance 1 et 2.
    - Marvel vs Capcom 2 et 3.
    - Spider-Man: Web of Shadows.
    - Spider-Man: Edge of Time.

    CITATIONS



    - Si on trouve des photos de Julia Roberts en string, on peut bien trouver des photos de ce rigolo.

    - Exorbitant ! Vendu.

    - Dis au traiteur de ne pas ouvrir le caviar.

    - Spider-Man : Jonah sait se montrer correct sauf avec des héros costumés.
    Mary Jane : Ca n’a rien à voir, il vénère Captain America .
    Spider-Man : Alors, c’est à moi qu’il en veut, pourquoi cet acharnement ?
    Mary-Jane : Jonah a le sens de l’ordre. Cap est contrôlé par le gouvernement mais toi, tu agis en solo et ça le met hors de lui.

    - Jonah à Spider-Man : Le monde saura enfin quelle menace tu représentes ! Tu m’entends Spider-Man ! Je vais te détruire ! Te briser !