• Harry Osborn

    Créée le Jeudi 05 Juillet 2012
    Modifiée le Mardi 20 Mai 2014

    BIOGRAPHIE

    Harold «Harry» Osborn est un personnage de comics lié à Spider-Man et appartenant à l'univers Marvel.
    Sa première apparition remonte à Décembre 1965 et fut dans «Amazing Spider-Man #31». Il a été créé par Stan Lee et Steve Ditko.

    Harry Osborn est le fils du machiavélique Norman Osborn alias le Bouffon Vert. Meilleur ami de Peter, il sera aussi un temps l’un de ses pires ennemis puisqu’Harry va lui-même endosser un temps la cape du Bouffon. Décédé au cours de l’anthologique «Spectacular Spider-Man #200» (en 1993), Harry a fait son retour lors du tristement célèbre «One More Day» (en 2008).

    Le personnage fut popularisé auprès du grand public grâce à son important rôle dans les films de Sam Raimi. Dans ceux-ci, il est interprété par James Franco.

    Pouvoirs et capacités.

    Harry Osborn n’est qu’un humain normal. Il n’a aucune capacité surhumaine et surtout, ce n’est pas ce que l’on pourrait appeler un grand sportif.

    Malgré cela, lorsqu’il s’injectera une version du sérum du Bouffon Vert, il développera les mêmes pouvoirs que son père, Norman Osborn, à savoir :
    - une force surhumaine : il peut soulever jusqu’à 10 tonnes.
    - une vitesse, une agilité, des réflexes et une endurance surhumaine.
    - une intelligence décuplée.
    - un facteur auto-guérisseur.
    Notons que lors de son retour à la vie, survenue dans «One More Day», Harry n’était plus le Bouffon Vert. Malgré tout, nous ne savons pas si il a conservé des pouvoirs du au sérum.



    Environnement, costumes et gadgets.

    En tant que Bouffon Vert, Harry portait un costume identique à celui de son père et aux couleurs criardes (vert et violet). En outre, il utilisait également :
    - un planeur pour se déplacer. Ce planeur était en forme d’une espèce de chauve-souris et il était équipé de divers armes tel que des lances missiles, lances grenades, lance flammes…
    Le planeur a une grande maniabilité et sa vitesse de pointe est de 140 km/heure. Enfin, il peut maintenir jusqu’à 180 kg.
    - des bombes en sorte de citrouilles. Elles sont de plusieurs types : explosives, incendiaires, à gaz.
    - un sac à malices qui renfermait de nombreuses autres armes plus dangereuses les unes que les autres.
    Evidemment, son costume résiste aux lames et aux couteaux et son masque est équipé d’un filtre lui permettant de ne pas succomber à ses divers gaz asphyxiants.

    Lors du «Dark Reign», Norman Osborn, alors devenu directeur de la sécurité mondiale et des Vengeurs, fit de lui l’American Son. Harry reçu alors une injection d’un sérum (un mixte entre le sérum du Bouffon et du super-soldat) qui lui donna une force et des réflexes surhumains mais aussi une armure, l’American Son. Cette armure est, à l’instar de celle de Norman, l’Iron Patriot, copiée sur celle d’Iron-Man.
    Elle permettait à Harry de voler, de tirer des rayons répulseurs et d’avoir accès à un divers attirail d’armes et d’outils informatiques.



    En outre, en tant qu’Osborn, Harry a accès à toutes les ressources (matérielles, et financières) de la famille et de l’entreprise fondée par son père : Oscorp.

    Points faibles.

    La principale faiblesse d’Harry reste sa solitude et donc sa fragilité psychologique. Rejeté et opprimé par un père trop sévère et exigeant, Harry n’a eu de cesse de l’impressionner et de tout faire pour lui plaire or cela n’a jamais suffi.
    Le sérum du Bouffon Vert qu’il s’est injecté a accentué ses troubles de la personnalité mais surtout, il l’a aussi empoisonné.

    DANS LES COMICS



    Fils de l’industriel Norman Osborn (le Bouffon Vert) et de son épouse Emily, les conditions de sa naissance affaiblirent grandement cette dernière qui, après plusieurs années douloureuses, finit par décéder. Norman Osborn en eut alors le cœur brisé et il devint un père froid et distant, ignorant totalement son fils, ou piquant à l'inverse de redoutables colères envers lui, allant même jusqu’à le battre. Ces premières années devaient imprégner durablement Harry , qui tenta désespérément par la suite de gagner le respect et l’approbation de son père.



    Après être sorti du lycée, au sein duquel Harry se lia d’amitié avec Gwen Stacy , le jeune homme la retrouva plus tard à l’Empire State University de New-York. Figurant parmi les étudiants les plus riches de l’université, Harry devint bientôt l’un des élèves les plus populaires de l’établissement. Il se forma alors un petit groupe avec son amie Gwen Stacy et Flash Thompson, ancienne star du football du lycée de Midtown High. Mais, rapidement, Stacy fut intriguée par un autre étudiant, renfermé sur lui-même, Peter Parker, un autre Ancien élève de Midtown High où il avait été le souffre-douleur de Thompson. Harry le prit alors en grippe, soutenu par Thompson, à cause de l’attention que la jeune fille accordait à Parker. Il en vint à penser que la timidité du jeune homme n’était autre que du snobisme et de la fierté, une impression qui était renforcée par les disparitions ou comportements étranges de Parker, ce dernier ayant des devoirs de justicier, sous l'identité de Spider-Man . Ce dernier fut par ailleurs enlevé par le Bouffon Vert, et il fut horrifié que son pire ennemi fût également le père d’une de ses relations de l’université, quand il démasqua. Parker ne dévoila pas son identité au grand public après l'avoir vaincu, et qu'il eut perdu la mémoire. Au contraire, Spider-Man détruisit même toute preuve des liens entre Osborn et le Bouffon, assistant peu après à la réconciliation d’Harry et de son père. Lui-même présent à l’hôpital, Harry fut touché de la présence de Parker et, découvrit que Parker était timide à l’extrême, et se tourmentait de son côté pour l’état de santé défaillant de sa tante. Ils devinrent alors progressivement amis et Parker s’intégra à la petite bande d’Harry, se réconciliant même avec Thompson.

    Quand Parker se mit à chercher un appartement en ville pour se rapprocher de l’université, Harry lui proposa de venir s’installer avec lui et les deux amis partagèrent alors pendant quelques mois un luxueux appartement. Bien sûr, Harry continuait d’ignorer la double identité de Parker, alors même que celui-ci, sous son identité costumée, continuait à affronter à plusieurs reprises le Bouffon vert. C’est par l’intermédiaire de Parker qu’Harry rencontra alors Mary-Jane Watson qui devint bientôt sa petite amie, même si, au fond d’elle-même, Watson était plus attirée par Peter que par Harry . Sous pression pour conserver Mary-Jane et pour satisfaire son père, Harry finit par craquer et se tourna vers des substances plus puissantes pour faire face à ses difficultés et tenter d’oublier ses problèmes. Cette attitude déclencha chez lui une instabilité mentale et ses relations avec ses amis se tendirent progressivement. Ainsi, sa descente dans la drogue provoqua sa rupture avec Mary-Jane qui, après avoir tenté en vain de l’aider, refusa d’assister plus longtemps à sa chute. Cette situation eut néanmoins l’avantage ironique de permettre à Spider-Man de vaincre une nouvelle fois le Bouffon vert en faisant réaliser à Osborn le désespoir dans lequel se trouvait son fils, qui venait de faire une overdose de cocaïne.



    Cependant, Harry, effondré depuis sa rupture, se réfugia de nouveau dans la drogue et fit cette fois une overdose de LSD. Il survécut encore une fois mais cette tragédie, combinée avec une menace de faillite de sa propre entreprise, poussa une nouvelle fois Osborn à se réfugier dans son identité du Bouffon Vert, plus dément que jamais. Il enleva Gwen Stacy pour attirer Spider-Man puis la jeta du haut du Pont George Washington de New-York. Quand le tisseur rattrapa la jeune femme avec sa toile, celle-ci était déjà morte du choc. Poursuivant Osborn jusqu’à sa maison, un rude combat éclata alors entre les deux hommes, Parker se retenant difficilement de tuer son ennemi de ses mains nues mais, quand le Bouffon tenta d’empaler son ennemi avec son aile volante, le héros esquiva et le Bouffon vert fut lui-même empalé par son appareil, et fut tué sur le coup. Sans qu’aucun des combattants ne le sache, Harry avait assisté à la bataille. Souhaitant protéger l’honneur et la réputation de son père, Harry lui retira le costume du Bouffon Vert et le cacha. Toujours instable et reprochant à Spider-Man le «meurtre» de son père, Harry perdit totalement la raison et jura de venger l’honneur des Osborn. Ayant hérité de la compagnie de son père, il réussit à redresser la situation financière d’Osborn Industries, tout en planifiant sa vengeance. Finalement, il découvrit un jour un uniforme de Spider-Man dans l’appartement de Peter et réalisa que son meilleur ami était également l’homme responsable à ses yeux de la mort de Norman Osborn . Utilisant l’ancien équipement de son père, Harry adopta à son tour l’identité du Bouffon Vert et affronta Spider-Man , piégeant même son appartement et blessant Mary-Jane Watson lors de l’explosion. Comme Bouffon Vert, il enleva Mary-Jane Watson, May Parker et Flash Thompson, menaçant de les tuer. Spider-Man arriva pour les sauver et, sans la formule du Bouffon responsable des capacités surhumaines de son père, Harry ne fut pas une menace pour lui qui refusait de blesser son meilleur ami. Finalement, Harry fut arrêté par la police et atteint de forts troubles psychotiques, et déclara haut et fort qu'il était le véritable Bouffon Vert et que Peter Parker était Spider-Man . Mais, heureusement pour ce dernier, ces révélations furent jugés irrecevables compte tenu de l'état de Harry , qui fut bientôt placé sous les soins du psychiatre pour criminel le Dr Barton Hamilton.



    Hamilton, apprit alors de Harry les secrets du Bouffon Vert grâce à des séances d’hypnose, il dissimula profondément ces éléments dans le subconscient du jeune homme. Progressivement, Harry put sortir et reprendre ses études, renouant avec ses anciens amis dont Peter. Il fut même invité au mariage de Betty Brant et Ned Leeds, où il y rencontra Liz Allan, une ancienne amie du lycée de Parker et Thompson. Bientôt, ils commencèrent à sortir ensemble. Pendant ce temps-là, Hamilton était fasciné par les révélations de son patient sur le Bouffon Vert, et il s’introduisit dans l’un de ces repères pour devenir le troisième Bouffon, espérant devenir un nouveau chef de la pègre. Mais, également dépourvu de capacités surhumaines, il ne fut guère une menace pour Spider-Man . Harry, qui avait été capturé par Hamilton pendant que celui-ci agissait comme Bouffon Vert, réussit à se libérer et, ayant retrouvé sa santé mentale, revêtit à son tour l’uniforme de son père, mais pour combattre Hamilton lui-même. Finalement, ce dernier trouva la mort dans l’explosion d’une bombe qu’il destinait à Spider-Man. Harry, après avoir déchiré son uniforme du Bouffon vert pendant sa confrontation avec Hamilton, subit une légère commotion à cause du souffle de l’explosion et perdit alors tout souvenir de la double identité de Spider-Man . Ainsi, une fois remis de ses blessures, Harry, considéré guéri aussi bien physiquement que mentalement, renoua son amitié avec Peter Parker .

    Pendant un temps, la vie de Harry se déroula sans problème, sa liaison avec Liz Allan se développa, malgré l’intervention du demi-frère de Liz, Mark Raxton (Metal Man). Perdant de vue leurs autres amis, Harry et Liz se marièrent, ils eurent peu après un fils, que Harry baptisa Norman Jr en mémoire de son père défunt. Lorsque Metal Man revint harceler Liz Osborn, Harry renoua alors avec Peter et ses autres amis. Cependant, cela sembla ramener Harry vers ses anciens problèmes quand le Super-Bouffon le prit pour cible pour le faire chanter, menaçant de révéler au grand jour le fait que Norman Osborn avait été le premier Bouffon vert. Le Super-Bouffon, mis en échec par Spider-Man , kidnappa peu après Liz, alors enceinte de Norman Jr, et Mary-Jane Watson. Elles furent toutes deux libérées par Spider-Man , mais le choc provoqua la niassance prématurée de l'enfant. Les Osborn demandèrent alors à Peter et MJ d’être les parrains de l’enfant.
    Les choses s’apaisèrent quelque peu avec la disparition du premier Super-Bouffon et les Osborn assistèrent ainsi au mariage de Peter Parker et Mary-Jane Watson quelques temps plus tard. Cependant, le second Super-Bouffon (Jason Macendale) tenta de retrouver la formule du Bouffon pour obtenir des capacités surhumaines et, comme son prédécesseur, harcela Harry pour obtenir des informations à ce sujet. Pour se défendre, Harry revêtit à nouveau l’uniforme du Bouffon Vert. Au cours de leur lutte, Harry fut capable de triompher de son agresseur, vidant son Arsenal entier de bombes citrouilles sur son ennemi pour l’obliger à prendre la fuite. Harry s’interrogea alors sur la possibilité d’utiliser son identité de Bouffon Vert comme justicier mais Parker le convainquit de renoncer à ce projet, à la fois à cause du "passé" du Bouffon Vert, mais aussi de ses responsabilités comme père. Harry oublia alors son idée et se consacra à ses affaires et à sa famille.

    Cette quiétude fut bouleversée lors des événements appelés Inferno, qui affaiblirent grandement la barrière entre le conscient et le subconscient de Harry . Attaqué de nouveau par le Super-Bouffon (Macendale) au cours de ces évènements, Harry redevint le Bouffon Vert, essayant de devenir un héros, aux côtés de Spider-Man et de Metal Man, lui aussi réconcilié avec Liz, et il se heurta au criminel appelé Tombstone. Cependant, il renonça vite au costume et reprit sa vie d’industriel et de père de famille. Il proposa ainsi au Parker de s’installer avec eux à Soho quand ils furent expulsés de leur précédent appartement. Puis les souvenirs d’Harry concernant le Bouffon Vert réapparurent, il commença par se rappeler la véritable identité de Spider-Man , puis à voir le Fantôme de son père, le harcelant pour qu’il reprenne la lutte contre le justicier. Malgré ses efforts pour ignorer ces visions, Harry craqua de nouveau et sa haine pour Spider-Man réapparut, persuadé que le héros était jaloux de la stabilité et de la famille des Osborn. Sa santé mentale de nouveau défaillante, il se promit que leur prochaine rencontre serait la dernière et qu’un seul d’entre eux survivrait à cet affrontement. Afin de mettre toutes les chances de son côté, il rechercha les notes de recherches de son père, espérant recréer la formule originelle du Bouffon pour acquérir la force lui permettant d’affronter Spider-Man . Harry modifia la formule, tentant de l’améliorer, et quand il l’ingéra, elle se révéla encore meilleure que ce qu’il avait escompté. La nouvelle formule le rendit plus fort que Spider-Man ou que son père avant lui et, désormais de taille à combattre son ennemi, il commença à planifier sa vengeance finale.



    Le Bouffon Vert commença par harceler Peter à bord de son planeur, ironisant sur le fait qu’aucune loi ne l’empêchait de se promener ainsi dans son costume, et le provoqua en lui annonçant qu’il finirait par le détruire, le maintenant en permanence sous pression. Après plusieurs semaines de ce jeu, Peter perdit son sang-froid et frappa Harry , avant d’être projeté à son tour quand le Bouffon riposta, démontrant ainsi sa nouvelle force physique, avant de s’en aller, soulignant l’incapacité de Spider-Man à l’arrêter et le battre. Peu après, Harry organisa un somptueux dîner dans sa maison, invitant plusieurs des anciens associés de son père, leur tendant un piège en ayant installé plusieurs bombes dans la maison dans le but de détruire tous ceux qui avaient, à un moment ou un autre, fait du tort aux Osborn. Spider-Man, s’inquiétant des plans de Harry , vint enquêter etlui fit de nouveau face. Les deux anciens amis s’affrontèrent dans un rude combat, qui se termina quand le Bouffon injecta une drogue à Spider-Man, qui le laissa paralysé mais conscient. Mais, alors qu’il fêtait sa victoire, Harry réalisa que Mary-Jane et son fils Norman étaient également présents dans la maison, alors que les bombes allaient exploser dans une trentaine de secondes. Bien que Harry se défende d’être un héros, Peter put le convaincre d’utiliser son planeur endommagé pour emmener les deux innocents en sécurité. Une fois ceux-ci à l’abri, Harry retrouva quelques instants sa santé mentale et réalisa qu’il avait laissé son ami mourir dans la maison. Il se précipita à l’intérieur, lui permettant d’échapper à l’explosion. Mais, alors que ses amis le remerciaient, Harry s’effondra brusquement. La nouvelle formule du Bouffon, si elle avait accru sa force, l’avait également empoisonné lentement. Les secours arrivèrent trop tard et Harry mourut sur le chemin vers l'hôpital. Dans ses dernières paroles, il s’excusa auprès de Peter, lui disant que, malgré tout ce qui leur était arrivé, ils resteraient amis pour toujours.



    Toutefois, peu de temps avant sa mort, Harry avait créé un puissant ordinateur dans lequel il avait enregistré des programmes imitant son esprit et celui de son père. Après le décès de son créateur, l’ordinateur s’activa et, utilisant des robots ressemblant à des versions féminines du Bouffon Vert, enleva Norman Jr dans le but de lui injecter le sérum d'Osborn afin de faire de lui le nouveau Bouffon Vert et poursuivre la guerre contre Spider-Man . Celui-ci, après avoir été alerté par Liz, vint en aide au jeune Norman, de même que Mark Raxton et l’enfant put être ramené auprès de sa mère alors que l’ordinateur et les robots furent détruits au cours de la confrontation. Mais ce projet n’était que l’un des deux mis au point par Harry avant sa mort. Ayant pris contact avec le Caméléon, il lui fournit deux robots, bien plus évolués et construits sur le modèle des LMD (Life Model Decoy) du SHIELD, ayant l’apparence des parents de Peter Parker , dans le but de tourmenter le héros avec la réapparition soudaine des parents qu’il n’avait presque jamais connus. Après plusieurs semaines de doutes de la part de Peter, celui-ci accepta finalement le retour de ses parents et c’est le moment que le Caméléon choisit pour révéler la supercherie, brisant moralement le héros. Après avoir presque tué le Caméléon, Spider-Man partit à la recherche du manipulateur derrière l’ancien espion et découvrit alors un enregistrement vidéo du Bouffon Vert, réalisé peu avant sa mort dans l’hypothèse de celle-ci, se moquant de Peter et ironisant sur le fait qu’étant déjà mort, le héros ne pouvait plus l’atteindre. Le choc plongea Spider-Man dans une profonde dépression, manquant de peu de perdre la raison et montrant qu’Harry s’était finalement révélé aussi dangereux et cruel que son père.

    Récemment, après de nouvelles épreuves, Parker et son épouse Mary-Jane pactisèrent avec le démon Méphisto, acceptant l’effacement de leur mariage de l’histoire (et tout souvenir lié à celui-ci) afin de sauver la vie de May Parker et de restaurer l’identité secrète du héros, après que ce dernier eut révélé son secret au grand jour au cours de la Guerre Civile de la communauté héroïque, incité par Iron Man (Tony Stark). Cette modification de la réalité entraîna certaines autres altérations, à un degré non encore établi. En tout état de cause, Harry réapparut bien vivant, de nouveau en bons termes avec Peter – dont il avait oublié l’identité secrète – après avoir vécu quelques temps en Europe. Divorcé de Liz et marié deux fois de plus par la suite, dans des circonstances inconnues, Harry fréquentait désormais Lily Hollister, la fille du procureur général de New-York et candidat à la mairie, dont il soutenait financièrement la campagne. Cependant, peu après le pacte, un nouveau criminel costumé apparut à New York : Menace, dont le costume et les pouvoirs rappelaient sans équivoque le Bouffon Vert. Peter se mit rapidement à suspecter Harry , après avoir affronté à plusieurs reprises Menace. Quand Norman Osborn revêtit de nouveau l’uniforme du Bouffon Vert, Harry fut horrifié en découvrant la vérité et se résolut à arrêter son père, d’autant que celui-ci avait repris son ambition de faire d’Harry son héritier au titre de Bouffon. Ce fut Spider-Man qui vint en aide à Harry alors que son père s’apprêtait à le frapper mais, reprochant au tisseur les avanies de son existence, Harry repoussa le héros dès qu’il fut en sécurité. Pendant ce temps, Harry avait réussi à concevoir un composé chimique appelé le « Prometheus X-90 » destiné à soigner son ex-beau-frère, Mark Raxton. Se rendant chez Liz Allan avec Peter, Harry réussit à administrer le remède à Metal Man, alors en pleine crise de fureur. Quand celui retrouva sa forme humaine, Liz remercia Harry , lui pardonnant et lui restituant sa bague, qu’elle prétendait avoir perdue.

    Après la tentative de conquête de la Terre par les Skrulls, Norman Osborn fut nommé à la tête de l’Initiative et ne tarda pas à fonder l’agence du HAMMER pour remplacer le SHIELD et à constituer sa propre équipe de Vengeurs. De son côté, Harry loua Liberty Island afin de demander Lily en mariage au sommet de la Statue de la Liberté, mais la jeune femme rejeta sa demande, prétextant ne pas encore être assez sûre d’elle. Peu après, se rendant chez elle afin de discuter de leur situation, Harry fut stupéfait de découvrir chez Lily les vêtements de Menace, avant de voir le criminel se transformer et devenir son amie. Celle-ci se moqua de la faiblesse de Harry , son côté larmoyant, avant de finalement accepter sa demande en mariage et repartir, sous l’apparence de Menace, libérer son amie Carlie Cooper , injustement arrêtée par la police. Décidant de l’arrêter, Harry récupéra l’équipement de son père dérobé par Hollister et partit sur ses traces. Alors que Menace et Spider-Man s’affrontaient, Harry l’attaqua, lui tirant une fléchette qui se révéla être un antidote au sérum du Bouffon et rendit instantanément sa forme humaine à Hollister. Celle-ci fut incarcérée mais réussit à s’échapper, aidée par Norman Osborn . Quelques temps après, ce dernier entra en contact avec son fils, lui proposant une place au sein de son organisation. Harry refusa d'abord mais, après avoir reçu une visite de Lily qui lui révéla être enceinte, il changea d’avis et se rendit à la Tour des Vengeurs, acceptant de participer au projet "American Son" de son père. Toutefois, Harry n’avait aucun intention de travailler avec son père et souhaitait retrouver Hollister pour la protéger, elle et leur fils. Retrouvant sa trace, il l’emmena avec lui mais, mais elle lui révéla finalement que sa grossesse était une ruse pour convaincre Harry de devenir l’American Son avant d’être sacrifié par son père pour accroître sa propre popularité, et que le véritable père de l’enfant n’était autre que Norman Osborn lui-même. Furieux, Harry revêtit l’armure conçue à son attention et alla aider Spider-Man , qui s’était lui-même infiltré dans la Tour pour protéger Harry . Ensemble, ils affrontèrent Iron Patriot (Norman Osborn) après avoir maîtrisé plusieurs de ses Vengeurs. Norman Osborn renia Harry , affirmant avoir désormais un meilleur héritier pour le remplacer, mais Harry réussit à vaincre son père mais fut finalement convaincu par le tisseur de ne pas le tuer, pour ne pas devenir comme lui. Harry cessa alors le combat, s’éloignant de son père pour mener une vie sans contact avec lui.



    Privé des ressources de son père, Harry dut quitter son penthouse, s’installant quelques temps dans l’ancienne chambre de Peter Parker , chez sa Tante May . Il y croisa l’une des cousines de Peter, Amy Reilly, avec laquelle il commença à sortir. Mais, quand May Parker rentra de voyage et fut corrompu temporairement par Mr Negative, elle l’expulsa de chez elle, l’obligeant du coup à s’installer chez Mary-Jane Watson. Peu de temps après, son père devait être arrêté après les événements du siège d’Asgard et l’armure d’American Son fut alors volée. Harry fut tout de suite soupçonné par les autorités mais, sans preuve, ils ne purent que souligner le fait que le costume nécessitait un parent de Norman Osborn pour être activé. Harry reçut alors la visite de Gabriel Stacy , son demi-frère, qui lui tira dessus en lui reprochant d’avoir toujours bénéficié des faveurs de leur père. Harry fut sauvé à temps par American Son, ce qui eut le mérite de lever tout doute sur l’innocence de Harry . Peu après, grâce à une enquête menée par Harry et une journaliste du Frontline, Norah Winters, Stacy fut démasqué comme étant American Son, souffrant de troubles de la personnalité comme Norman Osborn , suite à son absorption du sérum du Bouffon. Harry, après avoir tenté de raisonner Gabriel, put le maîtriser en désactivant l’armure, permettant la capture de son demi-frère.

    Attention, ce qui suit n’a pas été publié en VF

    Reprenant sa vie, Harry retrouva ses amis, Mary-Jane, Peter et Carlie dans son café. Mais ils furent brutalement interrompu par l’arrivée de Lily Hollister, fracassant la fenêtre et poursuivie par plusieurs criminels surhumains. Sur le point d’accoucher, elle eut juste le temps d’expliquer que son bébé était convoité par le Dr Octopus , qui espérait trouver ainsi un remède à sa propre maladie. Peter, revêtant son uniforme de Spider-Man , assura la protection de ses amis et décida d’emmener le bébé qui venait de naître avec lui, pour le protéger des criminels, tandis que Harry et MJ emmenait Hollister en sécurité (pas Carlie, trop en colère contre elle). Spider-Man en profita pour faire un test de paternité, qui lui révéla que Harry était bien son père, auquel il ramena l’enfant après avoir défait Doc Ock. Encouragé par Spider-Man , Harry décida de recommencer sa vie, en quittant New York pour élever son fils, qu’il baptisa Stanley, loin de son passé. Lors d’une réception d’adieu, Harry eut une rencontre houleuse avec Vin Gonzales, ancien officier de police qui admirait Norman, et quand Gonzales menaça Harry , celui-ci sortit un teaser et l’électrocuta, avant de partir en emmenant son fils.



    DANS LES SÉRIES TV



    Spider-Man (1981).

    Harry est mentionné comme étant le colocataire mais aussi le meilleur ami de Peter.

    Spider-Man : la série animée.

    Dans cette série, Harry Osborn est interprété par Gary Imhoff. Harry et Peter ne sont pas les meilleurs amis du monde ici mais seulement de simples colocataires.



    De plus, ils sont tous les deux amoureux de Mary Jane et un climat de rivalité s’installe donc entre les deux. Harry a également des relations difficiles avec son père, Norman Osborn, et il ne sait pas que ce dernier est le Bouffon Vert. Lorsque ce dernier semble disparaitre dans la Zone Négative (en emportant avec lui Mary Jane ), Harry sombre dans une profonde dépression. Développant une haine vis-à-vis de Spider-Man , il finit par découvrir que ce dernier n’est autre que Peter.
    Se sentant trahit, il revoit son père (qui lui apparait depuis la Zone Négative) et ce dernier l’incite à se venger. Harry devient alors le nouveau Bouffon Vert et il affrontera à de nombreuses reprises Spider-Man ; Il tentera même de tuer Peter lors de son mariage avec Mary-Jane .
    Finalement, il finit par retrouver la raison grâce à Liz Allan. Admis dans un hôpital psychiatrique, il décide de prendre un traitement afin de guérir.

    Spider-Man : les nouvelles aventures.

    Dans cette série, qui est censée se dérouler entre les deux premiers films Spider-Man de Sam Raimi, Harry Osborn a un rôle secondaire. Il est interprété par Ian Ziering.



    Harry reste ici très proche de Peter (son colocataire) et de Mary-Jane . Essayant tant bien que mal de redresser Oscorp, sa haine vis-à-vis de Spider-Man , qu’il accuse d’avoir tué son père, est aussi mise en avant.

    Spectacular Spider-Man .

    Le doublage est ici assuré par James Arnold Taylor. La version du personnage est très fidèle à celle des comics et l’accent est mis sur l’amitié entre Harry et Peter, la solitude d’Harry et ses problèmes avec son père.
    Afin d’arranger ses problèmes, il finit par dérober et prendre régulièrement de la Globulin, un produit mit au point par Oscorp, afin de stimuler ses capacités physiques et mentales. Dès lors, sa vie semble s’améliorer puisqu’il intègre l’équipe de football du Lycée et il se fait plein de nouveaux amis. Or, cela est de courte durée d’autant que la Globulin a de dangereux effets secondaires tel un dédoublement de la personnalité. Sombrant petit à petit dans la folie, il endosse le costume du Bouffon Vert afin d’être l’homme que son père voulait qu’il soit. Il décide alors de s’en prendre à la pègre (et ce afin d’aider son père) mais trouve Spider-Man sur sa route. Il tentera aussi de tuer son père afin de se venger des brimades qu’il a subit de la part de ce dernier. Finalement, il sera vaincu par Spider-Man . Norman, se sentant coupable de la situation, décide alors de partie en Europe avec son fils afin de s’occuper de lui et de le guérir.



    Durant la deuxième saison, Harry revient à New-York et tente de reprendre le cours de sa vie. Or, cela ne se fait pas sans mal : il finit par être exclut de l’équipe de foot et il n’arrive pas à sortir avec Gwen .

    Ultimate Spider-Man .

    Interprété par Matt Lanter, Harry apparait également dans cette série. Dans cette version, il est une nouvelle fois le meilleur ami de Peter Parker . Lors d’un épisode, il va tomber sous le contrôle du symbiote. Devenant maléfique et très sombre, il ne doit son salut qu’à Spider-Man qui le libérera de la créature.

    DANS LES FILMS



    La trilogie de Sam Raimi.

    Dans la trilogie de Sam Raimi, Harry Osborn est interprété par James Franco. Cette version cinématographique d’Harry est très fidèle aux comics. Ainsi, il reste le meilleur ami de Peter, continue d’avoir des rapports difficiles avec son père et veut aussi venger ce dernier en tuant Spider-Man .



    Dans Spider-Man 1, Harry est le seul vrai ami de Peter Parker . Egalement amoureux de Mary-Jane , il réussit à se rapprocher de cette dernière et même à sortir avec elle, au grand dam de Peter. En conflit avec son père, il essaye constamment de l’impressionner afin que celui-ci soit fier de lui. Or, son père, trop exigeant envers lui, ne cesse de le rabaisser et de le comparer à Peter Parker. Jaloux de son ami, Harry semble se replier sur lui-même et cela s’accentue lorsque Mary Jane le quitte car elle est amoureuse de Peter.
    Lorsque Norman Osborn deviendra le criminel connu sous le nom de Bouffon Vert, Harry ne se rendra compte de rien et lorsque ce dernier perdra la vie dans son combat face à Spider-Man, Harry accusera l’Homme Araignée du meurtre. A la fin du film, il jure de se venger du Tisseur. Notons malgré tout qu’il n’est au courant de rien quant à la double vie de son père.

    Dans Spider-Man 2, Harry a repris les rênes d’Oscorp et semble en bonne voie pour redresser l’entreprise. Pour cela, il s’est allié à un chercheur très renommé : Otto Octavius. Malgré cela, sa haine vis-à-vis de Spider-Man s’accentue et l’éloigne de ses amis dont Peter, qu’il accuse de couvrir l’Homme Araignée (or, il ignore que les deux ne sont qu’une seule et même personne). Au film du film, il s’enfonce de plus en plus dans la solitude et le fait qu’Otto Octavius devienne le Dr Octopus n’arrange pas les choses. Lorsque le vilain fait appel à Harry afin qu’il lui fournisse un élément rare nécessaire à la construction de sa machine. Harry accepte à condition qu’Octopus lui ramène Spider-Man vivant.
    Le vilain réussira son coup et Harry découvrira avec stupeur que Spider-Man est en réalité Peter Parker. Voulant au départ le tuer, il le laissera finalement partir afin que ce dernier aille sauver la ville et arrêter Octopus .
    Plus tard, Harry rumine, seul et quasiment saoul, et commence à voir son père en hallucination dans un miroir. Ce dernier lui demande de le venger. Au départ, Harry refuse avant de s’y résoudre. Finalement, il brise le miroir et découvre une salle secrète qui renferme le matériel et le sérum du Bouffon Vert. Harry décide alors de se l’injecter et de prendre la suite de son père.

    Dans Spider-Man 3, Harry est finalement devenu le nouveau Bouffon Vert.



    Il attaque Peter et tente de le tuer mais il est blessé à la tête au cours du combat. Souffrant d’une amnésie, il est redevenu celui qu’il était avant la mort de son père et il se rapproche de Peter et de MJ . Malheureusement, ce revirement est de courte durée puisqu’il retrouve rapidement la mémoire et se résout à reprendre sa croisade. Employant la méthode de son père, il décide d’attaquer Spider-Man au cœur en forçant MJ à rompre et à lui faire croire qu’elle le quitte pour lui.
    Mais Peter est, à cette période, sous l’influence du symbiote et il décide d’en finir avec Harry . Au cours d’une bataille acharnée, Peter n’hésite pas à blesser sérieusement Harry au visage avec une grenade.
    A la fin du film, Harry découvre la vérité au sujet de son père et il décide d’accorder son pardon à Peter. Il le sauvera également des griffes de l’Homme Sable et de Venom et les combattera à ses côtés. Alors que Peter était en très mauvaise posture face à Venom, Harry se sacrifie pour le sauver. Il meurt peu de temps après dans les bras de Peter et de Mary Jane . Réconciliés avec eux, il part en paix.
    Ses funérailles ont lieu à la fin du film.

    The Amazing Spider-Man .

    Absent.


    The Amazing Spider-Man 2.

    Harry est ici incarné par Dane DeHaan.
    Harry était très ami avec Peter Parker pendant son enfance mais il fut envoyé en pensionnat à l'étranger par son père à l'âge de 10 ans. Lorsqu'il atteint la vingtaine, il rend visite à son père mourant. Ce dernier lui apprend, dans un dernier souffle, qu'il est atteint de la même maladie incurable que lui, la "Malédiction des Osborn" et qu'il mourra un jour ou l'autre de cette terrible maladie.

    Après le décès de son père, Harry reprend la direction de Oscorp Industries et fait tout pour se soigner. Il découvre que seul le sang de Spider-Man pourrait le soigner mais Spidey refuse de lui en donner, les effets secondaires se révélant graves s'ils ne sont pas du même groupe sanguin. Mais son assistante Felicia l'informe que du venin d'araignée génétiquement modifiée est dissimulé à Oscorp. Malheureusement, Harry se fait virer avant de pouvoir en voler.





    Il s'associe donc avec Electro (qu'il vient de faire évader de l'institut Ravencroft) pour s'introduire chez Oscorp. Il vole le venin et le boit. Ce dernier a un effet violent sur Harry , sa maladie semblant s’accélérer. Il rampe alors vers un prototype d'exo-squelette qui lui permet de stabiliser son état. Il fonce ensuite affronter Spider-Man à la Tour Horloge. Il découvre que le Tisseur et Peter ne font qu'un et un combat éclate, combat durant lequel Gwen est tuée.





    Quatre mois plus tard, Harry est enfermé à Ravencroft et reçoit la visite du mystérieux homme au chapeau. On apprend alors qu'il travaille sur une équipe, probablement les Sinister Six.



    DANS LES JEUX VIDÉO



    Harry Osborn a le droit à son rôle dans les adaptations en jeux vidéo de Spider-Man 1, 2 et 3 (d’ailleurs dans ce dernier, il est un personnage jouable dans l’édition limité sorti sur PS3). Il est doublé par Josh Keaton dans les deux premiers jeux puis James Franco dans le troisième. La version donnée est évidemment la même que celles des films.

    Il apparait aussi Spider-Man: Friend or Foe. Il porte un costume très semblable à celui conçu par Sam Raimi dans Spider-Man 3 et dans le jeu, il est un allié de Spider-Man .

    CITATIONS



    - Ah Peter, un verre. Ah non c’est vrai, mauvais pour l’image publique…

    - Au Lycée je te protégeais, maintenant je vais te démolir.

    - Harry Osborn : Tu vas me tuer comme tu as tué mon père ?
    Peter : J’en ai marre d’essayer de te convaincre.
    Harry : Tu me l’as enlevé. Il m’aimait.
    Peter : Non Harry , il te méprisait, tu n’étais qu’un embarras pour lui. Oh, regardez un peu notre Bouffon Vert Junior, tu vas chialer.

    - A Peter : Tout cela importe peu maintenant. Tu es mon ami Peter, mon meilleur ami.

    - Spider-Man : Je me retrouve à castagner un super-vilain. Un super-vilain qui est mon meilleur copain.

    - Spider-Man : Pourquoi es-tu venu me chercher ?
    Harry : Je n’avais pas le choix, tu es mon meilleur ami.